On a testé.. La coloration végétale

Juil 28 2019 par
Categories : Beauté / Cheveux

Écologie et beauté peuvent-elles cohabiter? Et qu’en est-il de l’efficacité des rituels naturels? Pour le savoir, on en a mis quelques-uns au défi. Zoom sur la coloration végétale.

C’EST QUOI?

Un procédé naturel à base de plantes aux propriétés colorantes qui permet de teindre la chevelure de façon permanente. Dans la mesure du possible, les végétaux employés pour obtenir les différentes nuances sont issus de l’agriculture biologique, si bien qu’aucun métal lourd, colorant de synthèse, conservateur chimique ou pesticide ne se retrouve dans les préparations. Le chef de file en la matière, c’est Marcapar, une marque française qui a fait ses preuves depuis son lancement en 1991.

COMMENT ÇA FONCTIONNE?

L’éventail à partir duquel travaille le coloriste végétal est composé de 22 plantes (betterave, hibiscus, curcuma, indigotier, thé noir, camomille, bleuet, etc.). Grâce à divers assemblages, l’expert peut réaliser une variété de teintes et de reflets.

COMMENT ÇA SE DÉROULE?

Le coloriste capillaire se fait appeler «cuisinier du cheveu»… et pour cause! Un tablier noué à la taille, il soupèse et mélange des poudres colorantes à de l’eau chaude, touillant ensuite la mixture dans un saladier en acier. La pâte obtenue (semblable à un appareil à gâteau) est appliquée sur la chevelure par sections. Histoire de bien plaquer les pigments sur les cheveux, le coloriste travaille non pas avec un pinceau, mais une spatule. Dans un premier temps, il applique les pigments chauds, qu’il neutralise ensuite avec une teinte froide. C’est cette juxtaposition qui donne aux cheveux un look élégant et naturel.

À QUELS RÉSULTATS FAUT-IL S’ATTENDRE?

Les pigments végétaux enrobent la tige capillaire pour la nuancer tout en respectant sa nature (et en couvrant le gris à 100 %). Au bout du compte, la chevelure est non seulement rehaussée, mais elle gagne aussi en lustre, en discipline et en vigueur. En prime, pas de picotements du cuir chevelu ni de grands risques d’allergies.

LES BÉMOLS

S’ils peuvent être employés sur une chevelure chimiquement colorée, les pigments végétaux ne permettent pas d’éclaircir les cheveux. Ce sont les zones blanches de la tignasse qui, en absorbant les pigments, donneront un effet de balayage à l’ensemble. Avis aux filles pressées: plus les cheveux sont foncés, plus les étapes sont nombreuses. Il faut donc avoir un peu de temps devant soi.

ÇA SE FAIT OÙ?

Au Jardin d’art & de coiffure, 175, av. du Mont-Royal Est, à Montréal; jardinartcoiffure.com. (À noter: une dizaine de salons au Québec sont certifiés Marcapar; marcapar.com.)

À QUEL PRIX?

Entre 67 $ et 120 $.

Photo: Marija Savic/Stocksy

À lire aussi:

Comment réussir le look wavy
Les tendances cheveux printemps-été 2019
3 conseils pour sublimer les cheveux bruns en été
3 conseils pour sublimer les cheveux blonds en été

 

Categories: Beauté / Cheveux