J’ai grandi sur la glace. C’est le patinage artistique qui m’a appris qu’on tombe sept fois, mais qu’on se relève chaque fois, et que la puissance et la grâce peuvent coexister, tout comme l’intensité et la douceur. C’est à l’aréna que j’ai découvert qui j’étais et ce dont j’étais capable; une chute, un saut réussi à la fois. La volonté de faire appel au mouvement physique pour m’exprimer, comprendre ce qui m’habite, et, lorsque nécessaire, le laisser aller, ne m’a jamais quittée. J’ai accroché mes patins il y a plusieurs années déjà, mais les enseignements demeurent et se dévoilent dans chaque pratique, chaque sport, peu importe lequel.

Le printemps est habituellement une saison de renouveau, mais la crise de la COVID-19 qui chamboule notre société en ce moment nous force à accueillir le beau temps différemment. Le monde entier est plongé dans la détresse et l’incertitude causées par cette pandémie, comme une tempête qui nous remue et nous déstabilise. Entre en jeu le mouvement pour sortir de cet état, évacuer le stress et doucement naviguer vers un sentiment de calme et de plénitude.

Le mouvement conscient pour nous reconnecter à nos sens

On débute simplement en s’imaginant qu’un scanner nous parcourt des orteils au cuir chevelu. On note chaque picotement, chaque tension… Sur le plan cérébral, ces sensations peuvent précéder des émotions et ainsi amorcer une reconnexion avec notre cœur. Cette pratique toute douce, on la transpose partout, en prenant le temps de sentir le plancher sous nos pieds en sortant du lit, et l’eau qui perle sur nos épaules sous la douche…

Le mouvement dynamique pour nous reconnecter à notre résilience

Au lendemain d’une séparation, je me souviens d’avoir été étonnée par la volonté de mon cœur de battre encore, malgré tout. Pour ressentir à nouveau qu’on est en vie, on se dégourdit les jambes en courant jusqu’au bout de la rue, on roule à vélo, on fait quelques mouvements de yoga à la maison… Une fois essoufflée, on place nos mains sur notre cœur. Les battements qu’on y sent contiennent tout notre courage, toute notre résilience. Chaque pas nous rappelle alors que, même si notre esprit est paralysée par le changement, notre corps sait comment nous faire avancer.

Le mouvement rythmique pour nous reconnecter à notre liberté

La danse est une forme d’expression de soi puissante et libératrice. Bouger au rythme de la musique joue un rôle important dans la réappropriation de notre corps et la libération des pensées et des émotions. Le mouvement pratiqué en groupe est d’ailleurs de plus en plus utilisé en thérapie et au sein d’unités militaires afin de créer une atmosphère de bonne entente.

On tasse les meubles et on saute sur place en secouant les épaules, les bras et les mains dans le confort de notre salon.

Je vous promets qu’un sourire poindra. Ou que des larmes couleront. Les deux sont souhaités!

ELMNT

ELMNT@elmnt.studio

En attendant de pouvoir vivre le fameux cours The Feels, offert au ELMNT Studio, à Montréal – un must pour partir à la découverte de soi par le mouvement! –, on s’inscrit à un cours de barre, de spinning, de yoga ou de HIIT en ligne (de 10 $ à 24 $ la séance).

Ballet Hop!

Ballet Hop!@ballethop

Élaborée par des kinésiologues et des ballerines, la méthode Ballet Hop! est maintenant offerte en ligne et déployée dans une multitude de cours dirigés et de capsules techniques.