J’ai testé: les poke bowls du snack-bar Kamehameha, dans le Village

Sep 19 2017 par
Categories : Restos et cuisine

Le poke bowl, ce bol de poisson mariné en cubes typiquement hawaiien, a la cote sur la scène foodies. Alors quand on nous a proposé de tester ceux du Kamehameha, un snack-bar qui a ouvert ses portes en juillet dans le Village, on a sauté sur l’occasion!

J’avais repéré l’endroit montréalais au détour d’Instagram: des murs «rose millénial» et des poke (prononcez «poké») photogéniques à souhait, une formule parfaite pour faire le buzz sur les réseaux sociaux.

Je m’y rends un samedi à l’heure du lunch. À l’intérieur, il n’y a pas un chat: peut-être parce qu’il fait beau dehors et que les potentiels clients ont préféré s’attabler aux terrasses de la rue Sainte-Catherine. Qu’importe, le snack-bar est climatisé et la déco accueillante. Des plantes pendent du plafond, suspendues dans des macramés. Les murs, de même que les chaises en rotin, sont peints dans cette jolie teinte rose pastel. De prime abord, l’endroit me plait. Il ne me reste qu’à goûter aux saveurs hawaïennes. Après tout, la durabilité d’un établissement ne passe pas seulement par son quota de «cool».

En entrée, on m’apporte un Spam musubi, une spécialité de l’île qui se mange sur le pouce: une tranche de Spam — marque de jambon précuit en conserve — qu’on a au préalable grillée avant de la poser sur un bloc de riz collant, le tout entouré d’une feuille d’algue nori. C’est intéressant, quoiqu’assez consistant.

J’ai testé: les poke bowls du snack-bar Kamehameha, dans le Village

Spam Musubi / Crédit: Marouchka Franjulien

Le clou du spectacle, soit deux bols de poke servis sur une bonne portion de riz, arrive. Au menu de ce dîner gourmand? Le Waikiki (au thon rouge, oignon, pois edamame, avocat, algue nori et concombre), et le Hanauma Bay (un tartare de saumon et de thon, accompagné d’avocat, de poireaux frits et de radis). C’est frais, parfait pour une journée d’été. En outre, les deux plats — sortes de maki déconstruit — partagent des saveurs similaires avec les rouleaux japonais. Si on adore déjà la cuisine nippone, on sera comblé par celle d’Hawaii! Seul arête dans mon poke: une fois avalés le poisson et les légumes, il reste encore une bonne portion de riz collant, sans sauce, donc légèrement ennuyeux. La prochaine fois, je n’omettrai pas de mélanger mon bol!

J’ai testé: les poke bowls du snack-bar Kamehameha, dans le Village

Le Waikiki / Crédit: Instagram @marouchkaf

Après avoir goûté aux smoothies santé du Kamehameha (le Kamala, tout vert, et le Lilo, aux dattes, bleuets et banane), il est temps de commander une crème glacée. Et pas n’importe laquelle! Celle du snack-bar est une habituée d’Instagram. Il n’y a qu’à voir le potentiel photogénique du dessert: un cornet gaufré en forme de poisson (appelé «taiyaki», typique du Japon) fourré à la crème pâtissière ou au Nutella, surmonté d’une torsade de crème glacée et rehaussé de biscuits. Le tout est décadent et à la hauteur de mes attentes. J’ai tout de même quelques difficultés à finir ma glace, après un tel repas. Il ne me reste plus qu’à aller lézarder, moi aussi, au soleil… Le Kamehameha, du nom du premier souverain d’Hawaï, m’a conquis!

J’ai testé: les poke bowls du snack-bar Kamehameha, dans le Village

La crème glacée du Kamehameha / Crédit: Marouchka Franjulien

 

 

Categories: Restos et cuisine