Des années que l’on n’a pas laissé nos cheveux sécher naturellement. Peur du résultat, que nos cheveux aillent n’importe où et que l’on n’arrive plus à les coiffer… Les appareils à chaleur sont alors devenus nos meilleurs alliés pour dompter cette chevelure de rêve, qui demande néanmoins un peu de travail. Seul hic : les sèche-cheveux, plaques lissantes et autres fers chauffants sont très agressifs pour les cheveux. Alors que faire pour préserver notre masse capillaire ? Les laisser sécher naturellement pourrait être une merveilleuse idée pour les réparer. Mais afin de décupler le pouvoir du séchage à l’air libre, il y a quelques étapes à suivre. Vous serez convaincue à coup sûr !

LE DÉMÊLAGE AVANT-SHAMPOING

Oui, une douche commence toujours lorsqu’on est encore sec. Avant de sauter dedans la tête la première, on va prendre un petit temps pour préparer ses cheveux. Tout d’abord il s’agira de séparer ses cheveux afin de démêler au maximum nos longueurs. Cette étape préliminaire va être importante pour garder notre texture de cheveux parfaite au séchage. On fait une belle raie et une fois cette mission accomplie, on file sous la douche. On shampooine avec un produit bien adapté à sa nature capillaire tout en gardant ses cheveux idéalement séparés comme au départ. On passe au soin ou au masque que l’on va appliquer à partir de la mi-longueur (les racines sont à éviter pour ne pas graisser le cuir chevelu). Pour optimiser le démêlage en même temps que l’hydratation intense, on se saisit d’un peigne pour bien enlever tous les nœuds. On laisse nos cheveux boire le soin pendant quelques minutes puis on rince, à l’eau froide de préférence.

ON OUBLIE LA SERVIETTE

Parfaitement revigorée par cette douche, notre aventure du séchage naturel va alors continuer. On passe aux choses sérieuses. À partir de ce moment, on va essayer de toucher le moins possible ses cheveux. On essore donc avec ses mains l’excédent d’eau dans la douche, en gardant au maximum nos parties de cheveux délimitées pour ne pas les ré-emmêler précipitamment. On essaie de bannir la serviette du séchage des cheveux afin de préserver la nature et le mouvement naturel du cheveu.

Une fois nos cheveux grossièrement essorés et reposés, on va pouvoir appliquer un sérum revitalisant si on les trouve un peu secs ou passer directement au produit coiffant de notre choix.

APPLIQUER UN SOIN COIFFANT

L’idée va être, ici, que nos cheveux ne doivent pas être changés mais sublimés. Cette volonté passe par le choix d’un produit coiffant parfaitement adapté à la nature de la masse capillaire. En effet, un produit bien choisi va booster considérablement l’éclat et la forme du cheveu. Exemple, pour les cheveux bouclés, on utilise une crème pour cheveux… bouclés ! Ce produit va alors parfaitement dessiner les boucles ou le wavy naturel en se débarrassant des frisottis intrus.

A l’inverse, si les cheveux sont fins et manquent d’envergure, il faudra se précipiter sur un spray texturisant ou volume.

OPTIMISER L’EFFET MOUILLÉ

Autant faire d’une pierre deux coups et se servir de ces cheveux mouillés, parfaitement démêlés et vitalisés pour en faire une coiffure. Grâce à ces coiffures, on pourra même gagner en volume ou en ondulations. C’est le cas des tresses. Lorsqu’on sort de la douche, on applique un spray texturisant au sel de mer puis on sépare nos cheveux en deux tresses. On garde ces dernières jusqu’à ce qu’elles soient parfaitement sèches pour détacher. Résultat : une chevelure californienne à tomber.

Envie de créer de sublimes boucles sans source de chaleur ? Même procédé, excepté que l’on va s’équiper d’un collant ou de grosses chaussettes. L’influenceuse Justine Marjan a renversé Instagram lorsqu’elle a révélé cette astuce qui ne coûte rien et qui n’abîme pas les cheveux.

A l’opposé, si le but est de créer un effet très lisse et soyeux, les cheveux mouillés seront également la meilleure des solutions. Il suffit, par exemple, d’assembler et sécuriser ses cheveux en queue de cheval basse très serrée. Cette mini-tension aidera les cheveux à sécher de manière lisse.

Alors prête à tester les lois du séchage naturel ?

Cet article est d’abord paru sur elle.fr.

Lire aussi:
Cheveux et confinement: les conseils du coiffeur de stars David D’Amours
12 essentiels capillaires à stocker à la maison pendant le confinement
Mission cheveux: 6 trucs de pro pour « survivre » au confinement