Le projet Habiller la confiance en soi de SHE’S MERCEDES célèbre la façon dont les femmes utilisent leur style pour exprimer leur confiance en elles et l’affermissement de leur pouvoir. Mercedes-Benz Canada a donné son feu vert à trois femmes de tête – l’animatrice et entrepreneuse MITSOU GÉLINAS, la mannequin et mentore STACEY McKENZIE et la présentatrice télé MELISSA GRELO – pour qu’elles collaborent avec Kimberley Newport-Mimran, directrice artistique de la marque PINK TARTAN, afin d’interpréter à leur façon ce qu’est un «power suit», soit un tailleur qui, une fois enfilé, donne de l’aplomb. On en a profité pour jaser avec ces trois personnalités de leur parcours difficile pour acquérir de l’assurance, de la symbolique qu’elles associent à ce «power suit» et des raisons pour lesquelles connecter avec d’autres femmes est la clé du succès.

Vidéo Behind-the-scenes de la session photo

Comment avez-vous pris de l’assurance au fil des ans?

MITSOU GÉLINAS Ç’a été progressif. À 17 ans, j’avais de l’audace à revendre et je n’avais aucune crainte, car je n’avais pas encore connu l’échec. Puis, on fait des erreurs et on se dit que la vie n’est pas aussi facile qu’on l’imaginait. C’est à ce moment-là qu’on perd confiance en soi, parce qu’on se rend compte qu’on ne sait finalement pas grand-chose. Avec le temps cependant, on acquiert de l’expérience et on peut utiliser cette connaissance pour aller plus loin. Pour moi, c’est une source d’assurance. Il faut accepter que le doute fasse partie du processus créatif. Mais le sentiment de se faire confiance est réconfortant, personne ne peut nous le retirer.

STACEY McKENZIE Je n’ai pas toujours eu autant d’assurance qu’aujourd’hui. Ç’a été long avant que je m’aime et que je m’assume pleinement. En Jamaïque, où j’ai grandi, je ne ressemblais pas aux autres filles noires, malgré mes tentatives pour m’intégrer. J’ai essayé de changer mon look en lissant mes cheveux, en estompant mes taches de rousseur et, même, en camouflant mes lèvres avec du maquillage. Lorsque j’ai voulu percer dans l’industrie du mannequinat, ç’a été la même histoire: on ne m’acceptait pas, car j’étais trop «différente». À un moment, ça m’a frappée: peu importe mes efforts pour me conformer aux autres, je restais la même. Alors, pourquoi ne pas simplement être moi?

Forces motrices: du style et de l’audace à revendre

MELISSA GRELO J’étais en pleine crise de la vingtaine lorsque j’ai décidé de mettre un terme à ma carrière d’enseignante. Ce n’était pas une mince affaire pour la personnalité de type A que je suis et qui refuse d’abandonner, mais c’était en fait un moyen d’honorer cette petite voix en moi que j’avais probablement trop longtemps ignorée. En l’écoutant et en faisant fi ou presque de toute prudence, j’ai appris à lui faire confiance. On dit que si on saute, un filet de sécurité apparaîtra, et je crois qu’en tant que femme, c’est un risque qu’on devrait prendre plus souvent. En sachant que j’ai survécu à ce changement, j’ai senti que je pouvais tout entreprendre. Depuis, je ne pense pas avoir arrêté de faire croître ma voix intérieure. Pour moi, la confiance en soi, c’est ça.

«C’est important d’apprendre des succès et des échecs d’autres femmes. Pour moi, l’expérience est une source d’assurance.» — MITSOU GÉLINAS

Grâce à sa plateforme She’s Mercedes, Mercedes-Benz célèbre et connecte les femmes ayant réussi dans le monde. Pourquoi est-ce important qu’elles aient un forum où partager leur expérience et apprendre à gérer le succès?

MITSOU GÉLINAS En tant que femmes, on a l’habitude de faire don de soi, mais il faut avoir conscience que ce qu’on offre a une grande valeur. Créer des liens entre nous permet d’élargir nos horizons, et toutes ces connexions renforcent notre réseau en un sens. C’est toujours intéressant de voir comment des personnes qui sont dans le même secteur que nous mettent en œuvre leurs projets et évoluent. C’est important d’échanger des idées et d’apprendre des succès et des échecs d’autres femmes. On s’éduque vraiment en étant en contact avec tout un éventail d’expériences.

STACEY McKENZIE She’s Mercedes est un type d’initiative qui amorce la conversation. Ça nous demande de faire un travail d’introspection et d’être ouverte à l’idée que la vie n’est pas juste axée sur nous. Il y a des personnes qui ont besoin d’être encouragées et de sentir notre assurance. En aidant les autres, on renforce non seulement leur confiance en soi, mais aussi la nôtre.

Forces motrices: du style et de l’audace à revendre

MELISSA GRELO Dans de nombreux secteurs, les occasions d’exceller et de gravir les échelons sont tellement peu nombreuses pour les femmes qu’elles nous tiennent à l’écart les unes des autres et nous poussent à être en concurrence entre nous, ce qui nous empêche de voir le véritable objectif. Grâce à l’initiative She’s Mercedes, la réussite de l’une est notre réussite à toutes. Le pouvoir, c’est de savoir qu’on n’a pas besoin de rivaliser ainsi entre nous. Et qu’il n’est pas nécessaire d’affronter les défis seule, car on a tout un clan derrière nous.

«En aidant les autres femmes, on renforce non seulement leur confiance en soi, mais aussi la nôtre.» — STACEY McKENZIE

Quelle est l’inspiration derrière votre tailleur, créé par Pink Tartan?

MITSOU GÉLINAS J’avais envie de couleur pour le printemps. C’est un bon moyen de s’exprimer et de se donner de la prestance. Si on porte une tenue rose, on se fera remarquer. Et puis, je voulais un tissu stretch, car selon moi, le pouvoir, c’est aussi la liberté de bouger sans contrainte dans un vêtement. Il faut être capable de le porter toute la journée sans problème. Finalement, j’ai opté pour un short afin de donner une twist à mon tailleur; je ne voulais pas qu’il ait l’air trop «femmes d’affaires». Pour moi, c’est un vrai «power suit»!

STACEY McKENZIE Je me suis inspirée de femmes avant-gardistes comme Grace Jones, Tracee Ellis Ross et Cate Blanchett, qui véhiculent par ailleurs un sex-appeal fort et féminin. Un complet est souvent noir, gris ou bleu marine; mais pourquoi pas un tailleur rouge, qui peut quand même avoir l’air sérieux? Lorsque je l’ai enfilé pour la première fois, j’étais prête à sortir, à aller dans des réunions… ou à en organiser une, le cas échéant!

MELISSA GRELO J’ai fait de l’équitation, plus précisément, du dressage classique. C’est un sport qui vient de l’armée, donc je voulais une veste à épaules nettes, une coupe impeccable et des décorations de style militaire. Ça donne une silhouette forte et autoritaire; c’est littéralement une tenue qu’on porterait pour mener ses troupes au combat. La vie, d’ailleurs, est comme ça, spécialement pour les femmes qui naviguent dans des environnements de travail où elles sont des pionnières. Il faut une armure pour aller dans ces milieux-là.

«Grâce à l’initiative She’s Mercedes, la réussite de l’une est notre réussite à toutes. Le pouvoir, c’est de savoir qu’on n’a pas besoin de rivaliser ainsi entre nous.» — MELISSA GRELO

En coulisses

Forces motrices: du style et de l’audace à revendrePourquoi appelle-t-on un tailleur un «power suit», une expression qui sous-entend que ce vêtement nous donne du pouvoir? D’après la créatrice Kimberley Newport-Mimran, de Pink Tartan, qui a conçu la collection capsule printemps-été 2021 pour le projet Habiller la confiance en soi de She’s Mercedes, la réponse se trouve dans l’émotion qu’on ressent en enfilant ce tailleur. «Il respire la confiance en soi et permet aux femmes d’exprimer cette confiance de façon authentique», dit-elle. Ce point de rencontre entre le style et la force est aussi incarné dans l’esprit de Mercedes-Benz. C’est ce qu’assure Virginie Aubert, vice-présidente du marketing pour le constructeur automobile: «Notre entreprise continue de promouvoir le succès des femmes dans le monde, notamment grâce à la plateforme She’s Mercedes, qui célèbre les cheffes de file de toutes les industries et les connecte.» Le pouvoir vient aussi du partage de ce privilège avec d’autres, et c’est pourquoi PINK TARTAN donnera un pourcentage de chaque vente de la collection à Dress for Success, un OSBL international qui fournit des tenues d’affaires aux femmes à faible revenu.

Pour en savoir plus sur le projet Habiller la confiance en soi de She’s Mercedes, rendez-vous à mercedes-benz.ca/fr/powersuit.

Photographe, Caitlin Cronenberg; rédactrice, Marouchka Franjulien; styliste, Jillian Vieira; directeur artistique, Jed Tallo; artiste maquilleuse, Jodi Urichuk; coiffeuse, Kirsten Klontz; manucure, Nargis Khan; photographe «En coulisses», Geoffrey Ross

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ELLE Québec (@ellequebec)

Les voitures Mercedes-Benz

MITSOU GÉLINAS Le Coupé AMG GT C, en gris sélénite MAGNO designo.

Doté d’un V8 biturbo de 550 chevaux assemblé main, d’une boîte à 7 rapports et à double embrayage située sur l’essieu arrière, ainsi que d’une direction de l’essieu arrière, le Coupé AMG GT C allie des performances spectaculaires, un style exclusif et un aménagement somptueux.

STACEY McKENZIE Le VUS G 63 AMG, en blanc polaire.

Ce VUS au moteur de 577 chevaux assemblé main est une légende qui atteint de nouveaux sommets. Un luxe sophistiqué, une confiance inébranlable et une personnalisation accrue vous permettent de créer une Classe G qui est à l’aise n’importe où dans le monde.

MELISSA GRELO Le Coupé-cabriolet SLC 300, en rouge Jupiter.

Le SLC 300, c’est le bonheur à ciel ouvert. Un turbocompresseur et des palettes de changement de vitesse intégrées au volant contribuent au plaisir de conduire. Autres atouts: une carrosserie parfaitement proportionnée, un toit panoramique rigide à commande électrique et un habitacle conçu pour deux.