Tendances
31 août 2015

Les 11 trucs à savoir pour bien choisir ses escarpins

Par Marouchka Franjulien

Imaxtree Auteur : Elle Québec Crédits : Imaxtree

Tendances
31 août 2015

Les 11 trucs à savoir pour bien choisir ses escarpins

Par Marouchka Franjulien

Du cuir, du vrai!

Le secret pour être à l'aise dans nos escarpins? «La semelle et l'intérieur de la chaussure doivent être fabriqués dans un cuir de qualité, confie Jerome C. Rousseau, un jeune créateur québécois établi à Los Angeles, qui est devenu le chouchou des stars à une vitesse fulgurante. C'est une matière flexible qui permet au pied d'être confortable et de s'aérer.» Pour s'assurer des matières utilisées, il suffit de regarder l'étiquette. «Les marques sont légalement obligées d'indiquer la composition exacte de la chaussure, dit Ron White (Céline Dion et Kate Middleton sont fans de ses modèles!). Il existe différentes sortes de cuir, mais on se rend vite compte de sa qualité simplement en l'observant.» La particularité de ce matériau? Une odeur caractéristique et des pores minuscules, facilement perceptibles si on le regarde de près. Quant au similicuir, il est souvent brillant, mince, et s'écaille lorsqu'on le gratte. On l'évite à tout prix!

On lui refait une beauté...

Comme toutes nos chaussures en cuir, on bichonne nos escarpins. «On utilise un nettoyant et un hydratant pour enlever les taches et assouplir la peau du cuir afin qu'elle ne se fissure pas, explique Ron White. En hiver, on enlève le sel avec un linge mouillé et on utilise un vaporisateur protecteur.» On a affaire à des taches tenaces? «Un bon cordonnier est capable de déteindre et de reteindre la chaussure dans sa couleur originale», assure Jerome C. Rousseau. Voici comment offrir une seconde vie à notre paire préférée!

PLUS: Six conseils pour prendre soin de ses talons hauts

Attention à l'emplacement du talon!

On ne le sait peut-être pas, mais l'emplacement du talon est aussi important que la qualité des matériaux qui composent la chaussure. «Il doit être positionné un peu avant l'arrière du soulier», conseille Ron White. De cette façon, le pied est mieux soutenu (et le corps aussi). Bref, on obtient un meilleur équilibre!

Talon trop haut = Anti-glamour

«Chaque femme doit trouver la hauteur qui lui convient», explique Jerome C. Rousseau. Rien de pire, selon lui, que de ne pas savoir marcher avec des escarpins. «Ça enlève toute grâce et toute beauté, renchérit Ron White. Le contraire de ce que les escarpins sont censés inspirer!» Psitt! On peut toujours tricher en choisissant un escarpin à plateforme.

Un escarpin trop petit, ça s'altère...

On a souvent un pied plus grand que l'autre ou plus large que sa pointure. «D'où l'importance des demi-pointures», rappelle Jerome C. Rousseau. Malheureusement, toutes les marques ne le proposent pas. «Si l'escarpin est un peu trop serré ou qu'il nous fait mal à un endroit précis, il est possible de faire détendre le cuir par un cordonnier», dit Ron White. Bon, on n'achète pas non plus une taille 8 si on chausse du 9, on s'entend!...

PLUS: J'ai testé des talons hauts pendant une semaine

Tout comme un escarpin trop grand!

D'ailleurs, «si on hésite entre deux pointures, il vaut mieux choisir la plus grande, conseille Ron White. Quitte à faire ajouter une semelle ou une demi-semelle intérieure permanente, de manière à compenser un léger écart de taille».

La semelle en gel: une fausse bonne idée

La demi-semelle en gel, qu'on place sous le talon ou les orteils, offre plus de confort, c'est vrai. Résultat: on peut danser toute la nuit sans craindre d'avoir (trop) mal aux pieds. Attention, cependant: on essaye ses escarpins avec une semelle en gel AVANT de les acheter. «Si la chaussure est à notre taille et qu'on y rajoute ces semelles, on risque de se retrouver à l'étroit», avance Jerome C. Rousseau. Et là, bonjour les ampoules!

L'étape «essayage» est obligatoire

Lorsqu'on porte nos escarpins, on les voit... d'en haut. Pourtant, c'est souvent en les regardant de profil, sur une étagère, qu'on a le coup de foudre. «On peut trouver une chaussure très jolie, mais ne pas l'aimer sur nos pieds - et inversement! D'où l'importance de toujours l'enfiler avant de se décider», affirme Ron White.

PLUS: Portrait de Christian Louboutin, créateur de la chaussure iconique

Le nude est notre meilleur allié

Les talons les plus polyvalents? «Des escarpins avec des talons de 7,5 cm, en cuir verni - un matériau plus durable -, de couleur nude, assure Ron White. Et on choisit un bout en amande (à mi-chemin entre le bout rond et le pointu), comme Jackie Kennedy ou Kate Middleton!» Pourquoi nude? «Comme cette teinte s'apparente à la couleur de la peau (on les choisit donc foncés si on a la peau noire), elle allonge la jambe, explique le designer canadien. Si nos jambes paraissent plus longues, on se sent plus grande... et donc plus élancée.» Logique!

Essayage en fin de journée? Un mythe!

Pas la peine d'attendre en soirée pour magasiner nos chaussures. «Si gonflement il y a, ce sera sur le cou-de-pied», affirme Ron White. Or, les escarpins le découvrent. Le moment de la journée ne change donc rien à l'efficacité de l'essayage.

Talons hauts? Pas plus de cinq heures!

«Après cinq heures juchée sur des escarpins, on s'assied ou on les troque contre de petits talons... ou bien on s'appuie sur le bras d'un ami!» conseille Stuart Weitzman. De fait, plus le talon prend de l'altitude, plus la pression sur l'avant du pied est forte. «Un escarpin de 10 cm de haut est une chaussure parfaite pour un événement spécial, mais il n'est pas conçu pour être porté toute une journée, rappelle Jerome C. Rousseau. Le plus important, c'est l'élégance - et l'élégance va de pair avec le confort!»

À DÉCOUVRIR:
Dans l'univers de Giambattista Valli

10 questions à Christian Louboutin
Yves Saint Laurent: ses sources d'inspiration

 

Mots-clés
Partage X
Tendances

Les 11 trucs à savoir pour bien choisir ses escarpins