Musique

Musique: gros plan sur Rose et Jack Johnson

Auteur : Elle Québec

Musique

Musique: gros plan sur Rose et Jack Johnson

Elle écoute qui? Rose

Jointe sur son portable peu avant la sortie de son deuxième disque, Les souvenirs sous ma frange, Rose profitait du soleil sur une plage de Tel-Aviv. Elle s'est remémoré avec plaisir le concert qu'elle a donné aux FrancoFolies de Montréal en 2008, point culminant des deux années de succès qui ont suivi la parution de Rose, album propulsé au sommet des palmarès grâce à l'entêtante ritournelle La liste. Cet album était tout entier inspiré par une rupture amoureuse, et le nouvel opus s'avère encore plus personnel. «Il y est beaucoup question de ma famille. La première chanson, Comment c'était déjà, évoque les souvenirs d'enfance, mais la dernière parle du piège de vivre dans le passé.» Ces souvenirs, ils appartiennent à Keren Meloul, qui a choisi Rose comme nom d'artiste pour se distinguer de la chanteuse Keren Ann. Vit-elle un dédoublement de personnalité? «Le boulot de Rose est de raconter ce que vit Keren, mais il est parfois difficile de séparer les deux. Aujourd'hui, je suis sur la plage, et si Keren n'a aucune gêne à se montrer, Rose s'inquiète qu'un touriste la reconnaisse en bikini! Il y a des moments où ça nourrit ma schizophrénie!» Avec ces nouvelles chansons aux arrangements étoffés, comme la très «souchonnesque» Yes We Did, gageons que c'est Rose qui va prendre le pas sur Keren... 

 

Le DVD nouveau 

mu-john.jpg Jack Johnson en concert Il se serait bien contenté de gratter sa guitare sur les plages de son Hawaï natale pour le reste de ses jours. Mais le succès s'est mis sur son chemin, et on voit aujourd'hui Jack Johnson sur les plus grandes scènes du monde, du Palais Omnisports de Paris Bercy au Hyde Park de Londres. Son DVD témoigne de la plus importante tournée qu'a effectuée ce troubadour modeste et attachant au cours de sa carrière. En prime, des invités comme G. Love et Ben Harper, et beaucoup d'images de l'envers du décor.



Les Trois Accords

Dans mon corps

TroisAccords-EQ243.jpg On se demande ce qu’il y a de plus étonnant dans le nouvel album des rigolos Trois Accords: la pochette, qui suggère un disque funk soul des années 1970? Simon qui chante «Dans mon corps de jeune fille, il y a des changements» ou «Elle s’appelait Serge»? Ou bien le soin apporté à la réalisation, qui montre un certain sérieux dans l’approche musicale? Non, le plus surprenant, c’est qu’on les adore encore. Et encore.

 

 

 

 

 

 

Mickey (3D)

La grande évasion

Mickey3D.jpg Le chanteur Mickaël Furnon ramène sa voix paresseuse et ses chansons décalées. Certaines sont complètement dépouillées et volontairement lo-fi, d’autres, comme le single Méfie-toi l’escargot, bénéficient d’arrangements pop-électro plus léchés. On se retrouve toutefois en terrain connu, entre humour pince-sans-rire et mélancolie. Vu d’ici, on apprécie particulièrement l’œillade qu’il décoche au Québec dans l’amusante Footballeuse de Sherbrooke.

 Le plus inusité

DJ Tiësto

Kaleidoscope

tiesto-kaleidoscope2.jpg

Le DJ néerlandaisTiësto est une des plus grandes stars de la musique trance. Or, son dernier album a de quoi nous

déconcerter, puisqu’il compte sur la participation de plusieurs chanteurs issus du rock alternatif, dont les Canadiennes Nelly Furtado, Tegan & Sara et Emily Haines. Étrangement, la sauce prend presque à tous les coups.

 

 

 

 

 

 

 

Le plus élégant

Lady & Bird

La ballade of Lady & Bird

LADY-BIRD-La-Ballade.jpg

Sous le nom de Lady & Bird, la chanteuse française Keren Ann et le musicien islandais Bardi Johannsson nous avaient déjà donné quelques beaux émois musicaux. Dans ce nouveau disque, enregistré live, le duo en remet une couche et se paie le luxe d’un orchestre symphonique.

 

 

 

 

 

 

 

Le plus langoureux

Bebel Gilberto

All in One

bebel.jpg

Figure de proue de la nouvelle bossanova, qui a commencé à se mêler à l’électronique au tournant du millénaire, la suave Bebel Gilberto poursuit ici sa démarche, entre avant-garde et tradition, jazz, pop et électro, reprenant au passage Bob Marley et Stevie Wonder avec un égal bonheur.

Commentaires
Partage X
Musique

Musique: gros plan sur Rose et Jack Johnson