Designers
21 août 2014

Les femmes d'Yves Saint Laurent

Par Clémence Perret

Getty Images Auteur : Elle Québec Crédits : Getty Images

Designers
21 août 2014

Les femmes d'Yves Saint Laurent

Par Clémence Perret

À DÉCOUVRIR:
Yves Saint Laurent: les pièces iconiques
Yves Saint Laurent: l'influence du designer sur la mode
Yves Saint Laurent, le film, vu par la rédaction

Galerie photos

prev next 1 de 8

Les femmes d’Yves Saint Laurent

Loulou de La Falaise (droite)

Ancienne mannequin issue d’une famille noble, Louise Le Bailly de La Falaise, plus connue sous le nom de Loulou de La Falaise, baigne dans le milieu artistique depuis sa plus tendre enfance. Celle qui passe une jeunesse bohème entre Londres et New York rencontre Yves Saint Laurent à Paris, en 1968. Elle devient alors sa mannequin, sa muse, sa sœur et son amie la plus fidèle. Si bien qu’en 1972, il l’engage pour concevoir les collections de bijoux et les chapeaux de la maison de couture, une collaboration qui durera des années. Originales et fantaisistes, les créations de Loulou de La Falaise complètent à merveille celles du designer.

Par : Clémence Perret Source: ElleQuebec.com Crédits: Getty Images

Les femmes d’Yves Saint Laurent

Laetitia Casta (gauche)

Modèle star de la fin des années 1990, la top française défile plusieurs fois pour Yves Saint Laurent et, marque suprême de distinction, devient la mariée de quelques-unes de ses collections. Avec son physique pulpeux et plutôt atypique dans le milieu de la mode, Laetitia Casta intègre alors le cercle fermé des mannequins préférés du créateur, qui amorce la dernière ligne droite de sa carrière et de sa vie.

Par : Clémence Perret Source: ElleQuebec.com Crédits: Getty Images

Les femmes d’Yves Saint Laurent

Talitha Pol Getty

Cette actrice néerlandaise est aujourd’hui considérée comme l’icône boho chic par excellence de la fin des années 1960. Mariée au milliardaire John Paul Getty, elle était très proche d’Yves Saint Laurent. En plus de vouer, comme le créateur, un attachement à la ville de Marrakech, Talitha portait des tenues ethniques et uniques, prémices du style hippie, qui ont inspiré le couturier.

Par : Clémence Perret Source: ElleQuebec.com Crédits: Getty Images

Les femmes d’Yves Saint Laurent

Catherine Deneuve

Le créateur considérait l’actrice Catherine Deneuve non seulement comme une amie intime, mais aussi comme son «porte-bonheur», telle qu’il la surnommait. Il l’a habillée pour toutes ses sorties publiques pendant de nombreuses années et a fait d’elle l’égérie de sa marque dans plusieurs publicités.  

Par : Clémence Perret Source: ElleQuebec.com Crédits: Getty Images

Les femmes d’Yves Saint Laurent

Betty Catroux (droite)

La carrière de Saint Laurent, et particulièrement son amorce, est indissociable de celle de ses deux mannequins fétiches les plus connues: Victoire, la brune, et Betty, la blonde. C’est le physique androgyne et très moderne de Betty qui séduit d’abord le créateur lorsqu’il l’aperçoit dans une boîte de nuit parisienne, en 1967. Mais au fil des ans, une solide amitié se développe, et la jeune femme demeurera une muse et une amie très proche du couturier jusqu’à la mort de celui-ci.

Par : Clémence Perret Source: ElleQuebec.com Crédits: Getty Images

Les femmes d’Yves Saint Laurent

Katoucha Niane

Surnommée la princesse peule, Katoucha a amorcé sa carrière comme mannequin de cabine pour Lanvin avant de devenir l’une des muses d’Yves Saint Laurent, au cours des années 1980. Elle succède ainsi à Rebecca Ayoko en tant que «reine du studio» de l’entreprise, et comme cette dernière, est l’un des premiers modèles noirs à défiler pour des maisons de couture.

Par : Clémence Perret Source: ElleQuebec.com Crédits: Getty Images

Les femmes d’Yves Saint Laurent

Victoire Doutreleau

Yves Saint Laurent rencontre Victoire chez Dior, où elle fait ses débuts comme modèle de cabine dans les années 1950. Ils deviennent inséparables, et quand le designer reprend les rênes de l’entreprise, il la nomme responsable du recrutement des mannequins. Très complice avec le créateur, elle le suit dans toutes ses aventures, y compris lorsqu’il fonde sa propre maison de couture, en 1962. Leur collaboration, tout comme leur amitié, prendra cependant fin quelques années plus tard.

Par : Clémence Perret Source: ElleQuebec.com Crédits: Getty Images

Les femmes d’Yves Saint Laurent

Rebecca Ayoko

Au milieu des années 1980 et pendant près d’une décennie, Rebecca est la mannequin de cabine officielle d’Yves Saint Laurent et la star de ses défilés. Il s’agit aussi de l’un des premiers modèles noirs à défiler.

Par : Clémence Perret Source: ElleQuebec.com Crédits: Getty Images

Mots-clés
Partage X
Designers

Les femmes d'Yves Saint Laurent