Santé et forme

Se soigner par les plantes

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Elle Québec

Santé et forme

Se soigner par les plantes

Avant tout, il est important de préciser que si vous décidez de vous soigner par les plantes, prenez le temps de consulter un professionnel en naturopathie ou en phytothérapie. En effet, certains produits naturels peuvent interférer avec certains médicaments, en amplifier ou atténuer les effets. Contrairement à la croyance populaire, se tourner vers la médecine naturelle n'est pas sans danger et mieux vaut être conseillé pour éviter des mélanges qui peuvent être aussi toxiques que la médication traditionnelle.

Insomnie, anxiété, congestion des sinus, exéma ou infections urinaires sont quelques-uns des problèmes de santé qui peuvent être soignés par la naturopathie et la phytothérapie. Mais comment choisir entre les deux? Sachez que la naturopathie est avant tout un art de vivre englobant la prescription de remèdes naturels, des conseils diététiques et de la relaxation. La phytothérapie est plutôt une approche alternative qui utilise les plantes ayant des propriétés médicinales ou curatives sous forme d'infusions, de décoction, d'extraits, de poudre, gélules, etc.

Les changements d'habitudes alimentaires et la prise d'extraits de plantes sont à la base de la majorité des traitements naturels. Voici quelques exemples de problèmes de santé pouvant être traités par la phytothérapie ou la naturopathie.

 

Troubles nerveux, insomnie et tendances dépressives

Si certains cas relèvent de la médecine classique (troubles bipolaires, dépression grave, schizophrénie, tendances suicidaires), d'autres affections nerveuses peuvent être aidées par la médecine alternative : nervosité, irritabilité, fatigue nerveuse, insomnie, dépression légère à modérée et stress chronique. On se tourne dans ces cas vers les plantes calmantes et antidépressives comme l'avoine fleurie, la lavande, la mélisse ou la gentiane. Le millepertuis est efficace lors de dépression légère à modérée, mais comporte de nombreuses interactions médicamenteuses en plus du risque de photosensibilité

 

Infections urinaires

Lorsqu'une cystite se manifeste et que des douleurs, brûlures et saignements l'accompagnent, le traitement relève de la médecine allopathique (traditionelle), mais par la suite, la médecine alternative peut aider à prévenir les récidives. Johanne Verdon, coactionnaire du Groupe Johanne Verdon, spécialisé entre autres dans les produits naturels, suggère de se tourner vers les « aliments-remèdes » tels que la canneberge, l'ail, l'oignon et le poireau, incluant les fines herbes protectrices : origan, marjolaine, sarriette, graines de céleri. Les plantes telles que la busserole sauvage (uva-ursi), la racine de sumac aromatique, le millefeuille, la verge d'or, l'avoine fleurie, l'écorce et la feuille de peuplier sauvage aideront grandement à prévenir l'irritation et l'infection de la vessie.

 

Brûlures d'estomac et reflux acides

Les brûlures d'estomac et les reflux acides peuvent être soulagés par un changement d'alimentation. Le riz, le maïs, les légumineuses et le tofu aident à neutraliser l'effet corrosif d'un excès d'acide chlorhydrique dans l'estomac. Les légumes de la famille des crucifères, la banane et la banane plantain, la figue fraîche et le yogourt avec bactéries actives renforceront la résistance de la muqueuse de l'estomac aux agressions acides. En naturopathie, on utilisera le gel d'aloès, la racine de guimauve, les pastilles de réglisse et la poudre d'orme rouge pour apaiser les muqueuses stomacales et les rendre moins fragiles.

Maladies de peau

En naturopathie, la peau se dévitalise ou se renforce en fonction des soins qu'elle reçoit, par le biais de la nutrition et des breuvages, de l'hygiène, de la qualité de l'air, des heures de sommeil, de l'état de la flore intestinale, de la médication et du stress. Ainsi, en modifiant ses habitudes de vie et son alimentation, on assiste à de grands changements dans les cas d'acné, acné rosacée, eczéma, psoriasis, peau sèche ou hypersensible, etc. En phytothérapie on suggère la bardane et l'huile de bourrache pour l'eczéma, et la pensée sauvage pour l'acné. Les cataplasmes, les eaux florales, les bains thérapeutiques, les crèmes riches en concentrés végétaux sont également d'un grand secours.

 

Congestion des sinus

En cas de sinus et de bronches congestionnés par une grippe par exemple, on recommande des fumigations. La recette de Johanne Verdon : dans un bol, on verse un litre d'eau bouillante dans lequel on ajoute 1 c. à thé (5 ml) de vinaigre de cidre ou trois gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus ou d'huile essentielle de sapin. La tête sous une serviette, on respire les émanations. Le thym est aussi un excellent décongestionnant des sinus. En naturopathie, on encourage les personnes qui souffrent de sinusites chroniques à changer de régime et à renforcer leur système immunitaire. Dans les cas où les sinus sont sérieusement infectés, il faut consulter un médecin qui prescrira peut-être un antibiotique.

Pour en savoir plus:

  • Se soigner au naturel, Collectif, Sélection du Reader's Digest, 2000, 384 pages.
  • La phytothérapie : traitement des maladies par les plantes, Jean Valnet, Le Livre de Poche, 1986.
Commentaires
Partage X
Santé et forme

Se soigner par les plantes