Santé et forme

Éviter les kilos en trop pendant les Fêtes

Auteur : Elle Québec

Santé et forme

Éviter les kilos en trop pendant les Fêtes

Le temps des Fêtes peut être un véritable cauchemar pour les femmes qui craignent de voir les excès de table se répercuter sur leurs hanches. Surtout qu'en vieillissant, les kilos en trop sont difficiles à perdre! Pourtant, il est possible de traverser cette période de réjouissance sans faire grimper les chiffres de la balance.

Sauter un repas: un mauvais calcul!
Le premier réflexe est souvent de sauter le repas du midi en prévision du souper de famille. Grossière erreur, disent les nutritionnistes. Alors qu'on pense réduire le nombre de calorie, on affame notre corps qui ralentit son métabolisme. Résultat, on risque de se précipiter sur les hors-d'oeuvres et autres petites bouchées hautement caloriques en arrivant à la fête. Il est préférable de prendre un dîner léger et même une petite collation, suggèrent les nutritionnistes du groupe Nutrium, de l'Université de Montréal, sur leur site internet.

Si attirantes qu'elles paraissent, les petites bouchées sont mortelles pour le tour de taille. À 80 calories chacune, en moyenne, il en faut moins d'une dizaine pour consommer la moitié des besoins quotidiens en énergie d'un adulte. Si on ajoute un ou deux verres de vin, ou quelques bières, le nombre de calories explose. On se contente de deux ou trois hors-d'œuvre, sans fritures ni pâtes feuilletées, et on alterne les boissons alcoolisées et l'eau.

Des choix santé à table
Une fois à table, on commence par faire le plein de légumes et on limite la tourtière, le ragoût, la dinde et autres plats en sauce ou enrobés de pâte au tiers de notre assiette. Et on s'efforce de manger lentement. On se donne ainsi le temps de se sentir rassasier avant de passer à un deuxième service. Incapable de résister au dessert? Pourquoi ne pas le partager avec sa moitié ou son voisin de table? On divise ainsi le nombre de calories, sans se priver!

Boire avec modération
On l'oublie souvent, mais les boissons sont une source importante de calories. Chaque gramme d'alcool fournit 7 calories, soit près du double de l'énergie fournie par chaque gramme de glucides ou de protéines. Une bière de 12 onces fournit, par exemple, 150 calories; 5 onces de vin environ 100 calories ou une tasse de lait de poule peut contenir jusqu'à 400 calories et 20 g de gras. L'alcool a aussi tendance à brouiller les signaux de satiété, incitant à manger davantage. On s'efforce de prendre un verre d'eau entre chaque verre d'alcool et de se limiter à une consommation par heure. En plus de sauver des calories, vous aurez l'esprit plus clair au moment d'aller au lit!

Bouger davantage
Entre deux soupers de famille, on met son système digestif au repos et on s'active. On mange à des heures régulières, on fait le plein de fruits, de légumes et de blé entier - rares dans les menus des Fêtes -, on réduit les matières grasses et les sucres et on met un frein sur l'alcool.

Et, comme les Fêtes sont souvent synonymes de congé, on en profite pour aller marcher, patiner ou skier pour dépenser des calories et éviter que les kilos s'accumulent. Même aller magasiner pour profiter des rabais d'après Noël peut être considéré comme une façon de bouger!

Commentaires
Partage X
Santé et forme

Éviter les kilos en trop pendant les Fêtes