Santé et forme
12 juin 2012

ELLE rencontre la coureuse québécoise Lemlem

Par Mélanie Frappa

Reese Raybon Auteur : Elle Québec Crédits : Reese Raybon

Santé et forme
12 juin 2012

ELLE rencontre la coureuse québécoise Lemlem

Par Mélanie Frappa

Écoutez-vous de la musique lors de vos entraînements?

Pour les longues sorties de course seulement. J'écoute alors de la musique de mon pays, de la pop ou des airs relaxants. Mais pas lorsque je cours sur piste.

 

Qu'est-ce qui vous aide à rester aussi concentrée et motivée?

Je veux être un modèle pour les gens. Je souhaite également devenir la meilleure coureuse au pays et battre le record canadien. Il y a aussi l'argent qui me motive, parce que j'en ai besoin pour vivre.

 

 

 

En quoi consistent vos entraînements?

Je m'entraîne sur piste trois fois par semaine: 3 km d'échauffement, 1,5 km d'intervalles et 3 km de récupération. Je fais aussi de la musculation deux fois par semaine. En plus, je cours six jours sur sept, souvent deux fois par jour. À l'automne, qui est notre saison off, je pratique le vélo et la natation.

 

Côté nutrition, que devez-vous surveiller?

Je fais très attention à ce que je mange. À ce stade-ci, je ne veux pas prendre de poids. Mais, à l'automne, j'essaie d'acquérir un peu de masse musculaire.

 

Observez-vous une forme de rituel avant une course?

Je prie et j'essaie de rester positive. Je me dis aussi que ça va bien se passer et que je vais obtenir un bon résultat.

 

Avez-vous hâte de courir pour votre pays?

C'est mon rêve de porter le maillot du Canada aux Jeux olympiques de Londres.

 

 

À LIRE: Joannie Rochette, une athlète modèle

 

 

 

Mots-clés
Partage X
Santé et forme

ELLE rencontre la coureuse québécoise Lemlem