Billets
13 sept. 2011

Mot de Sylvie: Changement favorable

Par Sylvie Poirier

Monic Richard Auteur : Elle Québec Crédits : Monic Richard

Billets
13 sept. 2011

Mot de Sylvie: Changement favorable

Par Sylvie Poirier

Changer pour changer, ce n'est pas notre truc à la rédaction du ELLE. Même si la tentation est parfois grande de mettre tout sens dessus dessous, de faire table rase et de repartir à neuf, il nous paraît important de respecter et de perpétuer la tradition d'excellence qui dure depuis 22 ans au sein de notre magazine.

Magazine en constante effervescence, qui a été témoin de tant de discussions, de transformations, de réflexions, de remises en question. Qui a été marqué par le passage de rédactrices en chef débordantes d'idées, de directrices pleines de projets, d'éditrices fertiles en plans stratégiques.

Magazine qui a été à jamais transformé par l'avènement de l'ordinateur et de la disquette (ancêtre en plastique, alibi parfait pour rendre un texte plus tard: «Le chien l'a mangée, le chat l'a mâchouillée, le douanier l'a confisquée, le technicien l'a bousillée, le fils de mon chum l'a égarée...) Qui a vu passer les récessions, les fusions, les restructurations. Qui a été bousculé par l'émergence d'Internet, des médias sociaux, de la convergence.

Magazine qui privilégie la qualité, la rigueur et l'intégrité - des valeurs ayant plus que jamais leur place dans cette foire aux blogues, aux sites, aux pages persos et aux réseaux sociaux, où se côtoient le meilleur et le pire.

C'est pourquoi notre revamping (mot étrange utilisé pour expliquer des changements d'ordre graphique et rédactionnel) s'inscrit dans ce désir de continuité, de pérennité et de probité en privilégiant à la fois l'innovation et la tradition, la quête de pertinence, l'engagement éthique et professionnel.

Cette refonte correspond en tout point à notre positionnement éditorial: une facture visuelle novatrice, un contenu distinctif, une qualité photographique hors du commun, une pincée d'humour, un filet d'impertinence, un nuage d'audace, un soupçon d'autodérision...
 

À vous maintenant de vous prononcer. Mais avant de vous laisser en tête-à-tête avec votre nouveau ELLE QUÉBEC, j'aimerais souligner la contribution inestimable de plusieurs personnes à sa réalisation. L'industrie du magazine n'est pas que l'affaire d'une équipe de rédaction.

On n'a qu'à penser au bataillon de distributeurs (redoutable), au club des imprimeurs (émérite), à l'escouade des hauts dirigeants (visionnaire), à la cohorte d'administrateurs (primordiale), aux comptables (merveilleux acrobates), aux informaticiens (nos sauveurs!), au centre de production partagé (chevronné), au service des abonnements et de la diffusion (incontournable), à l'équipe des communications (prodigieuse), à la brigade des ventes publicitaires (phénoménale), à l'escadron du Web (crucial)... Tous ces gens participent de près ou de loin à la réalisation de votre magazine, et je profite de l'occasion pour les remercier sincèrement.

Je ne peux passer sous silence le travail exceptionnel de nos proches et précieux collaborateurs - journalistes, rédactrices, blogueuses, chroniqueurs, photographes, illustrateurs, stylistes, coiffeurs, maquilleuses... Ils sont la matière première de notre magazine, la quintessence de cet art qu'est la fabrication d'une revue.

Quant à l'équipe de rédaction - dévouée, professionnelle jusqu'au bout des ongles (toujours bien manucurés), formidablement généreuse et talentueuse, elle mérite aussi de vous être présentée puisqu'elle aspire à vous offrir en tout temps un contenu captivant, enrichissant, cohérent, intelligent.

Bonne lecture.

Partage X
Billets

Mot de Sylvie: Changement favorable