Voyages

Paris, la nuit: les adresses à retenir

Paris, la nuit: les adresses à retenir

  Photographe : Getty Images

Voyages

Paris, la nuit: les adresses à retenir

Quand on rêvasse à notre prochain passage dans la Ville Lumière, on s'imagine se baladant sur les quais de la Seine, dégustant un pain au chocolat à la terrasse d'un café ou flânant dans le Jardin du Luxembourg. Mais, avis aux oiseaux de nuit, la ville brille tout aussi fort à la tombée du jour et regorge de petits bijoux où l'on peut danser sans retenue jusqu'au petit matin.

Le comptoir général

Le comptoir général / Photographe: Lionel Moreau.

Le comptoir général

Une entrée anonyme sur une rue passante au bord du canal Saint-Martin. Un long chemin bordé de buissons. Puis une porte, et rien qui ne laisse présager ce qu’on trouvera derrière: un bar à cocktails exotique, à l’ambiance aussi éclatée que feutrée, peuplé d’une horde de fêtards éclectiques et stylés qui, ti-punch à la main, mettent le feu à la piste de danse. Ce qui finit de nous charmer? Le décor tiki-kitsch savamment étudié, où se côtoient chaises en rotin, canapés rococo, accessoires vintage, plantes tropicales et... un imposant bateau pirate, qui fait office de bar. Derrière les platines, le DJ fait résonner des rythmes afro-caribéens et afro-américains choisis avec soin pour enflammer la foule. Et ça fonctionne! La fermeture (à 2 h, le week-end) arrive trop tôt, et on quitte la chaleur du lieu à reculons. Mais, comme disent les Français: pas de souci! On y revient bien vite, puisqu’on y sert un copieux brunch tous les dimanches matin. C’est que l’endroit n’est pas qu’un bar branché: il est tour à tour salle de concert, magasin concept, resto... Une curiosité exotique qui vaut franchement le détour, à toute heure (ou presque) du jour et de la nuit! (80, quai de Jemmapes, 75010; lecomptoirgeneral.com

 

Le Carmen Paris

Le Carmen.

Le Carmen

Ancien hôtel particulier du compositeur Georges Bizet (et prétendu berceau de son célèbre opéra du même nom), puis maison close bien connue de la bourgeoisie, le bâtiment historique qui abrite Le Carmen est parfaitement à l’image de ce bar à cocktails du 9e arrondissement: tout aussi chic et exclusif que décadent et libertin. On y entre (si on est chanceux!) bouche bée devant l’opulence de son décor baroque. Les plafonds majestueux, les statues de marbre, les moulures ciselées, les fresques imposantes, les dorures... De quoi réveiller la Marie-Antoinette qui sommeille en nous! Sur place évoluent avec nonchalance une faune jeune, chic et assez homogène, des mixologues d’expérience prêts à nous concocter un cocktail selon nos goûts (mais pas selon notre budget, malheureusement) et un DJ voué à sa promesse: nous faire danser jusqu’au bout de la nuit. Envie d’une pause entre deux déhanchements, martini à la main? On se dirige vers l’un des nombreux petits salons qui confèrent à l’endroit son ambiance singulière et confidentielle, dans lesquels traînent fauteuils capitonnés, canapés et... un lit! Surprenant, cet écrin de luxe. On vous aura prévenues! (34, rue Duperré, 75009; le-carmen.fr)

 

Le point éphémère Paris

Le point éphémère / Photographe: Yann Kgbeur

Le point éphémère

Situé au bord du canal Saint-Martin et niché dans un ancien bâtiment de matériaux de construction complètement transformé, ce bar (accessoirement salle de spectacle, galerie d’art et centre de création...) n’a d’éphémère que le nom, puisqu’il existe depuis 2004 au grand bonheur des hipsters, artistes et autres jeunes Parisiens branchés qui occupent l’espace presque tous les soirs. Brut et atypique, ce lieu singulier propose une foule d’activités pour nous faire passer un moment inoubliable: concerts en tous genres, séances de danse endiablées, soirées de karaoké, performances artistiques originales. Les mots d’ordre? Plaisir et authenticité! Ici, on se laisse être foncièrement nous-mêmes et on danse, joue ou crée comme s’il n’y avait pas de lendemain. Avis à ceux et celles qui ont envie de lâcher leur fou... (200, quai de Valmy, 75010; pointephemere.org)

En rafale

Pour changer, on danse aussi toute la nuit sur ces bars flottants:
- Rosa Bonheur sur Seine (Port des Invalides, quai d’Orsay, 75007; rosa-bonheur.fr/rosa-seine)
- Petit bain (7, port de la Gare, 75013; petitbain.org
- Concrete (Port de la Rapée, 75012; concreteparis.fr

Commentaires

Partage X
Voyages

Paris, la nuit: les adresses à retenir