Culture

J'étais au Festival du film de Los Cabos 2014

Par
J'étais au Festival du film de Los Cabos 2014

J'étais au Festival du film de Los Cabos 2014 Auteur : Elle Québec

Culture

J'étais au Festival du film de Los Cabos 2014

Par

Il y a 10 jours, ma rédactrice en chef m'appelle dans son bureau pour me dire: "Ça te dirait de partir une semaine au Mexique pour découvrir le Festival du film de Los Cabos et la destination?"... Euuuuuuuhhh, mets-en! Retour sur les premiers jours de l'évènement.

Après 10 h de vol et une escale à l'aéroport de Mexico, je débarque à Los Cabos. Il fait beau et chaud! Chaque personne que je croise a un grand sourire vissé aux lèvres ponctué d'un "buenas tardes". Le soleil ne va pas tarder à se coucher derrière les collines que j'aperçois au loin. Bref, difficile d'imaginer qu'il y a environ 6 semaines, cette péninsule mexicaine située en Basse-Californie, a été dévastée par l'ouragan Odile. Les vagues y ont atteint jusqu'à 4 mètres de haut, de nombreux habitants ont perdu leur toit et la majorité des hôtels de la côte ont été sévèrement touchés, si ce n'est détruits. Pourtant, mis à part quelques sites de constructions épars, des vitres cassés et des palmiers vaguement tordus à certains endroits, aucun signe de la catastrophe! Quasiment tous les hôtels ont repris leurs activités, juste à temps pour accueillir le Festival International du Film de Los Cabos. Retour sur mes moments forts de cette 3ème édition.

Jour 1 En sortant de l'aéroport, je cherche mon nom sur tous les panneaux que je croise. Au bout de 20 minutes, un homme me demande si je suis avec le Festival du Film de Los Cabos. Lorsque je lui réponds que oui, il m'explique qu'on attendait que moi pour partir. "On", c'est Denys Arcand, en compagnie de deux productrices québécoises (dont Denise Robert). Le réalisateur fait l'objet d'un hommage pour l'ensemble de sa carrière. Les Invasions Barbares et le Règne de la Beauté, avec Eric Bruneau, font d'ailleurs partie des films programmés durant le Festival. -"Bonjour, moi c'est Denys. C'est vous la Emmanuelle qu'on attendait?"... La honte!

À VOIR: La séance photo avec Éric Bruneau, en couverture de notre numéro de novembre

Jour 2 Il est 17h30. La conférence de presse avec Reese Witherspoon se déroule sur la terrasse de La Hacienda Beach Club & Residences, un luxueux établissement où la star loge le temps de son séjour. Elle a 30 minutes de retard. Vu le décor, attendre ne me pose aucun problème. Grâce à mon voisin de droite, de nettement moins bonne humeur, je me souviens même des quelques gros mots que j'ai appris en espagnol, au secondaire. Lorsque Reese arrive enfin, elle porte un adorable petit ensemble rouge et blanc signé Tanya Taylor. Je me dis que l'actrice et productrice de Wild, réalisé par Jean-Marc Vallée, ressemble à une poupée de porcelaine, fine et fragile. Je l'écoute parler 5 minutes et je me dis que c'est tout le contraire! Elle s'est battue pour faire ce film à sa façon et sans compromis et on la sent prête à le défendre bec et ongles. Ça donne envie de le voir! Ça tombe bien, c'est prévu. Il est 20h. C'est le film Wild qui lance les festivités. Alonso Aguilar, le directeur du Festival, précise qu'il tenait à ouvrir l'évènement avec la projection d'un film de Jean-Marc Vallée, puisque c'est Dallas Buyer's Club qui clôturait l'édition précédente. La boucle est bouclée. Le film est projeté à l'extérieur, dans une sorte d'amphithéâtre à ciel ouvert... De temps à autre, le son des mariachis s'échappe d'un restaurant et nous rappelle qu'on est au Mexique, et pas dans le désert du Mojave, un sac de 30 livres sur le dos et les pieds en bouillie (quoique...). On échangerait certainement pas notre place avec Reese! Il est 22h. J'ai adoré le film! Direction maintenant la soirée VIP, qui suit le gala d'ouverture. Je croise plein d'acteurs mexicains que je connais pas pantoute. Mais j'aperçois aussi Diego Luna ( Y tu mama tambien, Havana Nights 2) et une journaliste du groupe reconnaît une actrice de la série Game of Thrones. C'est Natalia Tena, qui incarne Osha dans les saisons 1 et 2. C'est fou comme des cheveux propres, un rouge à lèvres et une robe fleurie peuvent faire une différence!

Jour 3 20h. Je me prépare pour la soirée. Comme j'ai les jambes blanches, j'applique des lingettes autobronzantes. Une fois que c'est fait, je regarde le paquet et je me rends compte qu'elles ont expirées il y a 2 ans et demi. Je me dis que c'est beaucoup. J'ai un peu peur... 23h. J'assiste au after-party super VIP ++, qui se déroule autour de la piscine à débordement de La Hacienda (visiblement LE lieu chic par excellence). Mes jambes sont (encore) blanches, mes talons sont hauts et ma robe est courte. Autant dire que je suis plus à l'aise assise que debout. Quand j'entends que Xavier Dolan (venu présenter Mommy quelques heures plus tôt) est dans les parages, je me dis que je serais quand même bien contente de le croiser. Son discours était poignant et sa petite danse au son des mariachis a conquis l'auditoire mexicain! Commence alors LA quête, ponctuée de quelques arrêts au comptoir des chocolats...Je recroise Diego Luna. Xavier, lui, vient de partir me dit-on. Trop fatigué. Je n'ai pas le temps d'être déçue. J'aperçois Éric Bruneau, qui se dirige vers la sortie, Kim Lizotte lui emboîtant le pas. J'attrape cette dernière au vol pour lui demander si je peux prendre une photo d'eux. Un sourire aux lèvres, le couple s’exécute de bonne grâce avant de repartir main dans la main. Autre présence québécoise de la soirée: Stéphane Lafleur, le réalisateur du film Tu dors Nicole, en compétition au Festival.

2h30. J'ai ma photo, le ventre plein, la tête qui tourne et un peu mal aux pieds. Fin de la soirée.

Éric Bruneau et Kim Lizotte au festival de Film de Los Cabos
Éric Bruneau et Kim Lizotte / Crédit: ELLE Québec[/caption]

Suivez-nous sur Instagram ou sur Twitter pour d'autres photos de mon séjour à Los Cabos! La suite de mon voyage, à lire demain!
Commentaires
Partage X
Culture

J'étais au Festival du film de Los Cabos 2014