Célébrités

Nelly Furtado: le grand retour

Nelly Furtado: le grand retour

Veste en denim (Levi’s); boucles d’oreilles bleues (Altuzarra); boucle d’oreille Love (Tiffany & Co.); bague (Dean Davidson); bracelet de doigt (Jacquie Aiche). Photographe : Nelson Simoneau

Célébrités

Nelly Furtado: le grand retour

Elle s’est faite discrète depuis les cinq dernières années, mais elle est bel et bien de retour. Rencontre avec une Nelly Furtado au top de sa forme, heureuse d’être là où elle est.

Jointe à Toronto, où elle habite depuis une vingtaine d’années, elle décroche le combiné d’une voix rieuse et pleine d’énergie. En ce matin de mai froid et pluvieux, ça commence drôlement bien un entretien. Mais il y a fort à parier que ça aurait été différent il y a cinq ans. Après la tournée qui a suivi son cinquième album, The Spirit Indestructible, la déprime a commencé à la chatouiller sérieusement.

Celle qui se targuait d’être un oiseau dans son tube I’m Like a Bird a senti qu’elle devait se poser avant de reprendre son envol. De son propre aveu, elle ne faisait que dire oui, oui, oui à mille et un projets sans prendre le temps de s’arrêter. On appelle ça le «mégasuccès » et ça ne collait plus à son rythme naturel. Il est vrai que depuis le début de sa carrière en 2000, la chanteuse de 38 ans n’a pas chômé. Elle venait à peine d’apprivoiser la gloire avec son premier album Whoa, Nelly! qu’elle devenait la maman de Nevis, aujourd’hui âgée de 13 ans. Maman et pop star, elle a porté les deux chapeaux du mieux qu’elle a pu, en trimballant son poupon partout où elle allait et en s’assurant de faire des tournées de plus courte durée. Exigeant? Sans doute. Mais rien pour calmer les ardeurs de la Canado-Portugaise née à Victoria. Elle nous a quand même offert six albums en 17 ans, dont le très populaire Loose, produit par Timbaland et Mi Plan, un disque entièrement en espagnol qui lui a valu un Latin Grammy Award pour le meilleur album vocal pop féminin.

«Le succès de mon premier album a été plus surréaliste qu’amusant. Aujourd’hui, je suis beaucoup plus douée pour avoir du plaisir.»

Qu’a-t-elle fait pendant ces cinq années en basse altitude? Du ménage. Il y a eu une rupture amoureuse avec l’ingénieur de son Demacio Castellon, son époux pendant huit ans. Un moment éprouvant qu’elle dit avoir réussi à traverser grâce à la musique. Puis il y a eu un divorce professionnel avec celui qui a été son agent ces 18 dernières années. Un choix qu’elle qualifie à la fois d’effrayant et de stimulant: elle s’est retrouvée devant un chemin totalement inconnu. Finalement, au bout du voyage, se trouve une nouvelle Nelly, fière de son sixième album, The Ride, un opus intimiste aux accents indie-pop.

Au fil de l’entretien, c’est frappant: d’une façon ou d’une autre, la chanteuse réussit toujours à évoquer la poursuite du bonheur. Comme s’il s’agissait d’une destination ultime, peu importe le chemin emprunté. Incursion sur la route de Nelly Furtado.

Nelly Furtado

Robe en coton et nylon (Nomia); robe en soie (BOSS); bague en or rose et diamants (Mark Lash); bague en argent et diamants, et bague en or rose (David Yurman); bague en or et labradorite (Dean Davidson); bracelet de doigt en or et diamants (Jacquie Aiche). Image by: Nelson Simoneau

Dance, hip-hop, latin, R&B, indie... Chacun de vos six albums sonne très différent l’un de l’autre. Oui, c’est vrai. Je crois que mon cerveau ne traite pas les genres musicaux d’une façon normale! Pour moi, la musique est un langage qui n’a pas de frontières. J’ai grandi en jouant de la musique; elle a toujours fait partie de ma vie. Quand on écrit des chansons, c’est souvent à propos de notre vie et de nos expériences du moment, mais ce n’est pas nécessairement relié à un style.

Vos compositions dépendent donc toujours de votre état d’esprit? D’une certaine façon oui. Mais la musique, c’est aussi un moyen de relever des défis. Quand j’ai enregistré Promiscuous, je me suis donné le pari de faire du rap. Adolescente, j’adorais rapper avec mes copains MC. J’ai eu envie de le refaire, et c’était vraiment amusant! J’évite le confort dans tout ce que j’entreprends. Il faut se méfier du confort. Selon moi, c’est une sorte de mort lente qu’il faut fuir à tout prix.

Vous dites que votre album The Ride reflète la personne que vous êtes en ce moment. Qui est Nelly Furtado en 2017? J’aime la Nelly que je suis devenue. Je me connais beaucoup mieux qu’à 20 ou 30 ans. Et aujourd’hui, j’ai envie d’embrasser la vie en m’ouvrant à la magie. C’est un peu ce que je raconte dans la chanson Magic, sur mon dernier album. Quand on devient adulte, il y a une partie de soi qui se ferme à la magie. Malheureusement, on arrête de s’ouvrir aux nouvelles façons de penser, de découvrir la vie. Je crois fermement que le vrai bonheur fonctionne seulement si on y met du sien. C’est notre boulot, de vaincre nos peurs et de faire les choses différemment, de nous poser des questions. C’est tellement plus facile de rester dans son coin et de ne pas écouter le point de vue de son voisin. Le vrai défi, c’est de garder notre esprit ouvert.

Que diriez-vous à la Nelly Furtado de 22 ans, alors qu’elle amorçait sa carrière, en 2000? «Prends ça cool et éclate-toi!» Le succès de mon premier album a été plus surréaliste qu’amusant. Aujourd’hui, je suis beaucoup plus douée pour avoir du plaisir. J’apprécie davantage tout le processus lié au travail et je fais en sorte de m’entourer de gens avec qui j’ai envie de travailler. Je prends le temps de me poser des questions, ce que je ne faisais pas avant. Une fois de temps en temps, je me fais un petit check-up pour être certaine que mes choix me rendent vraiment heureuse. Jusqu’à maintenant, ça va très bien!

Que souhaitez-vous plus que tout transmettre à votre fille? Je veux qu’elle apprenne à suivre son instinct. Vous savez, cette petite voix? Je crois que c’est la base d’une vie qui nous ressemble. Sans instinct, on peut rapidement se perdre. Je veux aussi qu’elle se fasse passer en premier. Pas dans un but égoïste, loin de là. J’aimerais qu’elle fasse les choses pour elle-même avant tout, sans vouloir seulement plaire aux autres. Qu’est-ce qu’on a dans la vie, à part nous-mêmes? Plus nous faisons attention à nous, mieux nous nous portons et mieux nos relations personnelles ont des chances de réussir. Mais tout commence d’abord à l’intérieur de soi.

«Pour moi, la musique est un langage qui n’a pas de frontières.»

Quelle est votre devise? C’est cette phrase que j’ai lue récemment et qui m’a énormément interpellée: «Si tu sens que tu es constamment trop occupé, cela signifie que ta vie est trop grande pour toi.» Maintenant, je suis à l’aise avec l’idée de ne pas rouler à toute vitesse sans arrêt. J’accepte le fait d’avoir besoin de temps pour être bien. 

► Nelly Furtado sera en concert au festival Fierté Montréal, le 18 août, sur la scène TD au parc des Faubourgs. Son album The Ride est maintenant disponible.

DANS LES OREILLES DE NELLY

La chanteuse et mélomane nous propose ses coups de coeur en musique. À faire jouer tout l’été!

 

Commentaires

Partage X
Célébrités

Nelly Furtado: le grand retour