Travail

Nous sommes les filles: Caroline Robert

Julie Artacho Auteur : Elle Québec Crédits : Julie Artacho

Travail

Nous sommes les filles: Caroline Robert

Chaque semaine, Sarianne Cormier et Julie Artacho font découvrir deux artistes féminines de la relève sur leur blogue Nous sommes les filles. Pour appuyer leur démarche nous avons décidé de s'associer à leur projet en publiant le portrait d'une artiste. Cette semaine, on découvre Caroline Robert.

Originaire de France où elle a étudié le design graphique, elle a décidé de venir habiter à Montréal en 2008 suite à un stage au studio de production interactive BonGolem, en 2004.

Derrière BonGolem, il y a Pierre-Mathieu Fortin, Dominic Turmel et Vincent Morisset. Caroline a tissé avec ce dernier une étroite collaboration. Elle a participé à de nouveaux projets avec des groupes comme Arcade Fire et Sigur Rós.

Pour Arcade Fire, elle a assuré le artwork du documentaire Miroir Noir, de l'album The Suburbs paru en 2010 avec six pochettes de disques différentes, un livret de paroles et une pochette de disque 33 tours, en collaboration avec Vincent Morisset et Gabriel Jones. Elle a aussi travaillé sur le disque 33 tours pour les remix de « Sprawl II » et de « Ready to Start ».

Elle a également réalisé le artwork pour la réédition de The Suburbs, incluant le court-métrage Scenes from the Suburbs réalisé par Spike Jonze et un livret photo de 80 pages. En février 2012, ce projet gagne un Grammy Award pour le « Best Recording Package 2012 ».
Elle a aussi travaillé sur le artwork pour le film musical INNI sur le groupe islandais Sigur Rós.

Elle a aussi travaillé sur le artwork pour le film musical INNI sur le groupe islandais Sigur Rós.

 

En 2011, elle a assuré la conception visuelle et l'animation de BLA BLA, un film d'animation pour ordinateur réalisé par Vincent Morisset et produit par l'ONF (blabla.onf.ca) L'exposition pour enfants BLA BLA a été présentée au musée de la Gaîté Lyrique à Paris ce printemps.

Prochainement, elle réalisera avec Vincent un projet web en complément d'un documentaire sur le Cercle des fermières du Québec, réalisé par Annie St-Pierre et produit par Micro_Scope.

 

SA DÉMARCHE : « J'aime la liberté qu'apporte le dessin, et l'intimité du carnet où je peux me tromper, essayer des choses, construire des idées ou dessiner un visage intéressant.
Depuis 2004, j'ai toujours un carnet dans mon sac. J'aime bien quand l'hiver arrive, car je sais que ce sera une saison durant laquelle je vais pouvoir faire beaucoup de croquis de gens dans l'autobus.

Tous mes projets commencent par un croquis, un schéma ou une carte. Lors de la réalisation des projets, j'essaie le plus possible de faire une partie du travail à la main. En partie pour me sortir de l'écran d'ordinateur, mais surtout parce que je trouve que ça donne de la vie aux projets. »

 

SES AMBITIONS : « Apprendre de nouvelles choses. Essayer de réaliser certains projets qui traînent depuis longtemps dans mes carnets. Faire des voyages. Trouver une maison et la remplir... »

 

ELLE ADMIRE : Sophie Robert (peintre, illustratrice et ma grande sœur, aussi), Fanny Robert (ma petite soeur, pour les jokes), Stéphanie Béliveau (artiste), Sophie Jodoin (artiste), Victoria Stusiak (artiste), Nathalie Daoust (artiste photographe), Renata Morales (designer de mode), Ying Gao (designer de mode), Sarah Fortin (réalisatrice et photographe), Annie Saint-Pierre (réalisatrice et scénariste)...

 

La liste est encore longue...

 

Du côté des gars :

Philippe Lambert (musicien hors norme), Édouard Lanctôt-Benoit (génie du code), François Turcotte (designer graphique), Yves Renaud (photographe), Marc-André Chaput(rédacteur),

Joël Vaudreuil (illustrateur, animateur), Stéphane Lafleur (réalisateur et compositeur), Jean-François Nadeau (auteur et comédien), John Londono (photographe), Julien Vallée (designer et animateur), Karl Lemieux (artiste), Avec Pas D'Casque...

 

 

SES INFLUENCES : « Kveta Pacovska (artiste, illustratrice), Paul Cox (artiste, illustrateur), Benoit Jacques (illustrateur), le Folk Art, la musique, ma famille. »

 

SES MENTORS : « Toute la gang d'Arcade Fire pour leur talent, leur générosité, leur passion et la confiance qu'ils ont en moi.

Sylvain Mazas pour son amour du croquis, et le festival du même nom.

Stéphane Buellet pour m'avoir fait découvrir la poésie dans le code.

Victoria Stusiak pour m'avoir transmis avec passion la technique de la gravure à l'eau forte.

John Fox (peintre et professeur) pour m'avoir guidée dans l'expérimentation de la gravure et avoir partagé avec moi l'espace de son atelier si inspirant.

Et pour finir... Je vis aujourd'hui à Montréal parce que j'ai fait un stage en 2004, dans un petit studio de production interactive qui s'appelait, à l'époque, BonGolem.

 


Je remercie donc :


Pierre-Mathieu Fortin (chef de création à Radio-Canada), sans qui je ne serais pas à Montréal. Il est une bibliothèque spécialisée à lui tout seul et un visionnaire de la webtélé.

Dominic Turmel, selon moi un des meilleurs designers graphiques au Québec. Il m'inspire beaucoup en tant qu'illustratrice et il partage généreusement avec moi sa passion pour la musique. Meilleur DJ! Filets de Soul!!

Vincent Morisset, le plus grand curieux que je connaisse. Un visionnaire poétique qui a toujours des intuitions simples qu'il arrive à pousser extrêmement loin... et j'ai souvent la chance de faire partie du voyage.
aatoaa.com

Ma famille. Mes amis. »


LIEN WEB : caroline-robert.com

 

* Maquillage et coiffure par Sarah Leflochmoen/Gloss artistes

 

Pour lire d'autres portraits d'artistes de la relève, rendez-vous sur le blogue de noussommeslesfilles.com

 

Commentaires
Partage X
Travail

Nous sommes les filles: Caroline Robert