Société

Wendy Davis : l'étoffe d'une héroïne

Elle Québec
Société

Wendy Davis : l'étoffe d'une héroïne

Protesters In Texas Statehouse Block Texas Lawmakers From Passing Abortion Bill

Photo: Getty Images
Le 27 juin dernier, j’ai eu la chair de poule en lisant le journal. La veille, la sénatrice texane Wendy Davis avait parlé pendant 13 heures consécutives lors d’une session du Sénat américain pour bloquer une loi anti-avortement. Cette technique – parler sans interruption jusqu’à minuit pour empêcher le vote – s’appelle l’obstruction parlementaire ( filibuster, disent les Américains). La loi qui était en jeu cette journée-là aurait permis de fermer quasiment toutes les cliniques d’avortement du Texas et d’interdire tout avortement au-delà de 20 semaines. Pour la bloquer, la démocrate de 50 ans a eu le courage (et l’énergie!) de parler durant 13 heures, debout dans ses baskets roses, sans boire d’eau ni d’aller aux toilettes. Il faut dire que Wendy Davis est plutôt persévérante… Issue d’une famille modeste, elle a commencé à travailler à 14 ans et s’est retrouvée divorcée avec une fillette à charge à 19 ans. Elle est retournée sur les bancs d’école et s’est rendue jusqu’à Harvard (!) pour décrocher une maîtrise en droit. Puis elle a travaillé comme avocate à la mairie de Fort Worth, avant de devenir sénatrice en 2008. Depuis, cette étoile montante du parti démocrate fait parler d’elle. Son bureau a été la cible d’un cocktail Molotov. Elle n’avait pas non plus hésité à utiliser la stratégie de l’obstruction parlementaire pour bloquer des compressions budgétaires dans l’éducation en 2011. Une sacrée bonne femme, n’est-ce pas?
Commentaires
Partage X
Société

Wendy Davis : l'étoffe d'une héroïne