Amour et sexe

Sexe: guide pratique sur l'éjaculation féminine

Soledad Auteur : Elle Québec Crédits : Soledad

Amour et sexe

Sexe: guide pratique sur l'éjaculation féminine

Shannon Bell, qui dirige des ateliers à la boutique érotique Come As You Are, de Toronto, recommande vivement d'apprendre d'abord à éjaculer en solo. Lorsqu'on comprend le mécanisme de déclenchement de l'éjaculation, il devient ensuite plus facile de répéter l'expérience avec un partenaire.

 

1. Si ce n'est déjà fait, on trouve tout d'abord son point G. Pour ce faire, on s'allonge sur le dos et on insère un ou deux doigts dans son vagin. À environ 4 cm de l'entrée, soit juste sous la vessie, on devrait tâter une zone plus ridée. En principe, c'est le point G. On en aura la confirmation s'il se met à gonfler quand on le stimule.

 

2. On prend tout le temps qu'il faut pour caresser cette région en effectuant des mouvements circulaires et de va-et-vient. Si on exerce une pression dessus, on devrait avoir envie d'uriner. C'est normal.

 

3. Quand on se sent bien excitée, on soulève les fesses du sol et, après avoir retiré ses doigts de son vagin, on pousse comme si on voulait uriner. Puisqu'il ne se passera sans doute rien la première fois, on recommence à stimuler son point G pendant une minute ou deux, puis on se remet à pousser. Après plusieurs essais, on devrait parvenir à éjaculer.

 

Pour suivre un atelier

À Montréal:
Club L'Orage, 514 439-1669, orage-club.ca
À Toronto: Come As You Are, 416 504-7934, comeasyouare.com

 

 

À LIRE: L'abstinence: le nouveau tabou

 

 

 

Commentaires
Partage X
Amour et sexe

Sexe: guide pratique sur l'éjaculation féminine