Tendances
1 févr. 2016

Une journée avec la mannequin Barbie Ferreira

Par Elle Québec

Auteur : Elle Québec

Tendances
1 févr. 2016

Une journée avec la mannequin Barbie Ferreira

Par Elle Québec

Le mannequin taille plus Barbera Ferreira est en vedette dans la nouvelle campagne publicitaire sans retouches de la marque Aerie. Confidences de la star.

Texte publié dans le ELLE UK adapté par Marie Vaillancourt

Si vous n'avez pas encore entendu parler de Barbara Ferreira, ce n'est qu'une question de temps. Depuis sa première campagne pour American Apparel, il y a deux ans, Barbie est devenue l'un des visages les plus en demande, en grande partie en raison de son influence sur les médias sociaux. Récemment, la marque de sous-vêtements et maillots de bain Aerie, qui célèbre depuis deux ans déjà la diversité corporelle avec sa campagne #AerieREAL, l'a choisie pour sa campagne publicitaire.

Rejoignant des centaines de milliers de fans sur Instagram, Snapchat et Twitter avec ses selfies sans failles et l'image positive de son corps qu'elle diffuse, l'étoile de Barbara brillait déjà bien avant qu'elle ne signe un contrat avec l'agence Wilhelmina Curve en 2015 et qu'elle emménage dans son premier appartement new-yorkais. Elle nous parle de sa vie à travers ses rituels quotidiens.

Le matin
«Je suis terrible avec les déjeuners depuis quelque temps. J'adore les smoothies. Lorsque j'habitais à Williamsburg, la plupart du temps, je mangeais un bol déjeuner. C'est une sorte de smoothie dans un bol accompagné de baies d'açaï, de beurre d'amande et de granola. Un beau mélange de saveurs et c'est vegan!»

Relation mère-fille
«Depuis quelque temps, ma mère me texte très tôt le matin pour me souhaiter une belle journée! Notre relation s'est grandement améliorée depuis que j'ai quitté la maison. Maintenant, lorsque je la vois, je la trouve cool! Elle l'a toujours été, mais avant, j'aurais préféré qu'elle cesse parce que ça m'embarrassait.»

Le sport
«Je cours et j'aime lever des poids. Je ne m'intéresse pas aux petits haltères de deux livres, mon objectif est d'être musclée lorsque j'aurai 40 ans. Les femmes ont tellement peur d'avoir des gros muscles, mais en réalité, ils ne gonflent pas du jour au lendemain! J'aime aussi les cours, mais seulement lorsque ce n'est pas trop demandant, ça m'insécurise un peu. En sport, je n'ai jamais été meilleure que quiconque. J'étais morte à la fin de chaque course. Mais un jour, j'étais parmi les trois personnes à terminer la course et je me suis dit: Oh mon Dieu, tu as réussi!»

À lire: Aerie présente ses mannequins sans aucune retouches

Le lunch
«Pour un dîner léger, je mange une salade de chez Sweetgreen ou si j'ai très faim, j'adore un sandwich de chez Sunny & Annie dans l'East Village. La plupart de leurs sandwichs ont été nommés en l'honneur de présidents. Le Biden, par exemple, est composé d'un croissant avec poulet, avocat et pousses arrosés d'une vinaigrette ranch... et c'est tellement bon! C'est comme un endroit sans prétention où l'on retrouve les sandwichs les plus sophistiqués au monde!»

Les médias sociaux
«Les médias sociaux ont tout changé dans l'industrie du mannequinat. Des amies qui n'auraient jamais été mannequin à une autre époque en raison de leur grandeur et de leur morphologie, des filles avec des poitrines généreuses mais pas de hanches ou avec des hanches, mais une poitrine menue, travaillent grâce à Instagram. C'est comme une carte d'affaires. Et les filles s'y retrouvent parce que c'est la réalité.»

Les sorties
«J'aime inviter des amis chez moi le soir parce que je n'aime pas sortir. La plupart de mes amis habitent de l'autre côté du pont (à Williamsburg) alors je les invite chez moi et on regarde Netflix, on dine, on va se chercher des empanadas. Récemment, j'ai été invité à aller voir Travis Scott et Justin Bieber qui jouaient au bar Up& Down et je l'ai un peu regretté! Même si la soirée était presque parfaite: je suis sortie diner, je suis rentrée vers 22h30 et j'ai commandé des «Insomnia Cookies». Le concept est fabuleux: on vous livre des biscuits et un verre de lait frais à n'importe quelle heure jusqu'à 3h du matin. »

À LIRE: Barbie s'offre un relooking

La beauté
«Retirer mon maquillage est la dernière chose que je fais avant d'aller au lit et quoi qu'il se passe, je m'y tiens. Je garde des lingettes démaquillantes Burt's Bees près de mon lit. Si je suis trop fatiguée, c'est le plan B parfait. Je me démaquille systématiquement parce que si je ne le fais pas, je suis sure d'avoir un bouton le lendemain.

Barbara est en vedette dans la plus récente campagne publicitaire de Aerie. Elle y apparait non retouchée.

À LIRE: Ashley Graham, la top aux courbes voluptueuses

 

 

 

Mots-clés
Partage X
Tendances

Une journée avec la mannequin Barbie Ferreira