Tendances

Pour ou contre: porter son manteau en «off the shoulder»

Pour ou contre: porter son manteau en «off the shoulder»

Porter son manteau bas sur les épaules: la tendance de la saison! Photographe : Imaxtree

Tendances

Pour ou contre: porter son manteau en «off the shoulder»

Cet été, on a adopté la tendance «off the shoulder» en dévoilant joliment nos épaules dans des robes ou des blouses à col Bardot. L’hiver venu, la température chute mais le penchant mode reste. Alors, à prendre ou à laisser? Verdict.

Comment porter la tendance: comme sur la passerelle du défilé Balenciaga automne-hiver 2016-2017, on porte notre manteau – de préférence oversized et dans une couleur vive – bas sur les épaules. Contrairement à cet été, le but n’est plus de montrer notre peau nue, mais plutôt d’adopter une attitude nonchalante tellement 2017. On évite (si possible) la pneumonie en enfilant un col roulé sous notre anorak et en prenant un ou deux cachets contre le rhume avant de mettre le nez dehors.

tendance off the shoulder

Aperçu au défilé Balenciaga (à g.) et dans les rues de Londres (à dr.) / Crédit: Imaxtree

On aime: il suffit d’enfiler notre manteau «off the shoulder» pour avoir du style. Ça marche aussi avec notre veste en jean et notre blouson bomber pour peu qu’ils soient un brin trop grand. Le risque? Ne plus vouloir enfiler un vêtement de la bonne façon.

PLUS: Shopping: 16 doudounes tendance pour l’hiver

On n’aime pas: il faut avouer, la doudoune trop grande portée de façon nonchalante a le don de nous hérisser un tantinet le poil. Peut-être parce que cette attitude nous rappelle nos années d’adolescence, où le simple fait de porter notre jean deux tailles trop grandes équivalait à publier un pamphlet bien pensé contre la société (à nos yeux seulement, qu’on se le dise). Aujourd’hui, on a investi dans un REER et on parle de s’acheter un condo.

tendance off the shoulder

Aperçu dans les rues de New York lors de la Fashion Week automne-hiver 2017-2018 / Crédit: Imaxtree

Verdict: autant la tendance s’adopte facilement durant la Semaine de la mode de Paris – où l’hiver oscille entre 5 et 10 degrés et où les flashs des photographes font apparemment oublier toute réalité saisonnière –, autant au Québec, notre manteau est loin d’être seulement un accessoire de mode. On continue donc de fermer notre Kanuk jusqu’au cou et on opte pour la doudoune mode si – et seulement si – la température passe au-dessus de zéro. On attend donc le mois de mai avec impatience…

 

Commentaires
Partage X
Tendances

Pour ou contre: porter son manteau en «off the shoulder»