Tendances

Maillots de bain: tout savoir avant de plonger

Leda&St-Jacques Auteur : Elle Québec Crédits : Leda&St-Jacques

Tendances

Maillots de bain: tout savoir avant de plonger

Pour la plupart d'entre nous, l'achat d'un maillot de bain tient plus d'une visite chez son dentiste que d'une partie de plaisir. Hanches trop fortes, poitrine trop menue, autant de complexes enfouis sous d'épaisses couches de lainages d'hiver qui ressurgissent l'été venu. Mais si chaque femme a son talon d'Achille, chaque femme a aussi son maillot de bain, croit Audrey Joannette, responsable au support commercial de la marque Shan. Avant de plonger sous les éclairages pas toujours flatteurs des cabines d'essayage, voici un petit guide à consulter d'urgence.

Avant de choisir son maillot de bain

Il faut d'abord prendre conscience de son corps, de ses atouts, de ce que l'on désire sublimer et mettre en valeur. Des épaules musclées à force de faire des longueurs, une poitrine rebondie, des jambes interminables, un teint digne d'un tableau de Gauguin... Toutes, nous avons nos points forts.

Puis, on fait ses devoirs: pour ne pas être la plus ringarde sur la plage, on fait une recherche sur les tendances du moment. En ce qui concerne l'été 2009, le monokini, les empiècements découpés ainsi que les modèles asymétriques et ornés d'hardware sont des musts, selon Reyhan Sofraci, designer pour la marque montréalaise Aqua di Lara.

Finalement, tout essayage de maillot requiert un minimum de préparation. D'abord mentale: on se répète tel un mantra «je suis sublime, je suis sublime, je suis sublime » et on invite une copine à nous accompagner pour la séance de magasinage (question de soutien moral). Puis physique: on applique assidûment un autobronzant quelques jours avant le jour E (pour «essayage»). 

Quelques vérités sur les maillots de bain

Vrai ou faux?

  •  Les couleurs foncées amincissent. Les femmes aux courbes voluptueuses devraient porter des maillots de bain noirs ou marine.

Pas nécessairement. Selon Audrey Joannette, de chez Shan, on obtient un effet minceur surtout grâce à la construction, à la coupe et au style d'un maillot de bain. Un maillot coloré peut donc s'avérer très flatteur sur une femme ronde s'il comporte un effet plissé le long du torse, camouflant ainsi les imperfections.

  • Le deux-pièces est à bannir passé 30 ans.

Tout dépend de notre corps. Si on a encore un ventre plat et musclé à 40 ans, pourquoi le cacher? De toute façon, «30 ans est le nouveau 20 ans», affirme la designer Reyhan Sofraci. On a envie de la croire!

  • Poitrine généreuse et bikini en triangle ne font pas bon ménage.

Vrai, selon Audrey Joannette. Les hauts en triangle ne sont pas conçus pour assurer un maximum de soutien. «Les petits triangles sont conçus pour les seins plus petits, qui requièrent peu de soutien, explique-t-elle. Les plus grosses poitrines ont besoin d'un top avec armature plus couvrante ou d'un plus gros triangle.» Pour celles qui tiennent mordicus à tenter l'expérience, Reyhan Sofraci conseille d'opter pour des modèles avec une légère bourrure ou à bretelles plus larges pour plus de soutien.

  •  Il faut choisir son imprimé proportionnellement à sa taille. Les rondes devraient choisir des imprimés plus gros, et les filiformes, des imprimés plus petits, comme le Liberty.

Faux, selon Reyhan Sofraci. Ce n'est pas tant le choix de l'imprimé que son emplacement qui importe: selon la designer, les petits imprimés ont tendance à minimiser les courbes alors que les imprimés moins timides soulignent les endroits de notre corps qu'on veut accentuer. On choisit donc en conséquence.

 

Le point sur les courbes

Quels sont les styles à privilégier pour sublimer des courbes voluptueuses? Selon Reyhan Sofraci, le choix d'un maillot souligné par des coutures verticales apparentes est tout indiqué. Même raisonnement en ce qui concerne les empiècements et les imprimés verticaux: ces détails peuvent créer une illusion de minceur et souligner certains atouts, comme la taille et la poitrine.

Comment porter les tendances

On rêve d'un monokini, comme on en a vu sur les passerelles? On le choisit avec des découpes aux endroits stratégiques, conseille Reyhan Sofraci. Car ce qui passe bien sur une mannequin filiforme de 17 ans ne passera peut-être pas aussi bien sur nous... Qu'importent les tendances, si elles ne nous vont pas. Le truc de Reyhan Sofraci: si, dès le premier essai, vous ne vous sentez pas sublime, laissez tomber. Vous devez porter votre maillot et non le contraire, alors exit le trikini de lurex doré si vous n'avez pas la personnalité pour l'assumer.

 

Guide shopping maillots de bain

Commentaires
Partage X
Tendances

Maillots de bain: tout savoir avant de plonger