Tendances

Chez Lacoste, le tennis est chic!

Auteur : Elle Québec

Tendances

Chez Lacoste, le tennis est chic!

Belles de tennis
Le défilé printemps-été 2010 de Lacoste présenté à New York s'est ouvert sur un hymne au blanc, ponctué de touches vibrantes vert émeraude et bleu marine. Les coupes sont à la fois précises et désinvoltes.

Rien de tel qu'une jupette à plis haute couture ou qu'un microshort blanc éclatant pour mettre en vedette des jambes fuselées. Rebonjour, le pull torsadé à col en V, porté comme une minirobe... à enfiler sur une peau hâlée. Le t-shirt? Il se porte ample et révèle une épaule, alors que le mythique polo... affiche un décolleté très plongeant.

«Le thème du tennis est modernisé par les tissus légers et fluides, précise Christophe Lemaire, et par la façon de détourner les codes du sport afin d'obtenir des silhouettes sexys, dans l'air du temps.»

 

 

belle-tennis-225.jpgCe printemps, la femme Lacoste s'imprègne aussi du style balnéaire façon Deauville. Les classiques de la plage des années 1920 sont élégamment épurés: robes à rayures marines, veste légère en lin, maillot une pièce - de coupe boxer - avec une petite robe à capuchon en chambray... Tout invite au farniente.

À la suite d'une déferlante de tenues en camaïeu azur, la dernière partie du défilé a brillé tel un rayon de soleil: les maillots de bain, les shorts, les polos, les chemisiers et les montures de lunettes sont apparus en jaune ultravitaminé. De nouveaux classiques sont-ils nés?

«Je ne crée pas dans l'urgence, je me méfie des choses trop immédiates, confie le directeur artistique de Lacoste. Au-delà de l'image, je recherche le bon sens dans mes vêtements. Je veux qu'ils soient beaux au-dehors comme au-dedans. À l'instar d'un designer d'objets, je vise la synthèse du beau, de l'utile et de l'accessible pour atteindre une collection agréable à porter, contemporaine, naturelle et raffinée.» Vite, que la belle saison arrive! (www.lacoste.com).

 

 

 

madonna-foyer-150.jpgLIRE LA SUITE: Madonna, selon Dolce & Gabbana

madonna-foyer-150.jpg Mamma donna !
Madonna s'est transformée en mamma italienne reine du foyer pour la campagne printemps-été 2010 de ses amis Dolce & Gabbana, qui a été réalisée par le photographe Steven Klein.

 

 

 

 

 

KateMoss-150.jpg«Le Moss à avoir!»
Kate Moss, l'emblème mode de toute une génération, la top qui n'en finit plus d'être hot, vient de signer sa première collection de sacs pour la maison française Longchamp, dont elle est l'image depuis plusieurs saisons. Celle qui a l'art de mixer la fripe et les nouveautés griffées a confectionné plusieurs modèles de sacs (voyage, casual et glam) garnis d'une doublure à motifs de zèbres. Un véritable fantasme pour les fashionistas! (À partir de 695 $; www.ogilvycanada.com)

 

 

 

rykiel-150.jpgSonia Rykiel: Mailles à partir
Sonia Rykiel, la reine incontestée du tricot, s'associe à H&M. À nous, la maille aux rayures colorées, les broches en forme de couronne et les bérets auréolés de strass dans un esprit très Saint-Germain. On craque aussi pour les robes dos-nus à volants, les hauts à bretelles, les chaussettes rayées, portées avec des sandales à talons compensés, et les leggings noirs brillants. «La maille est l'essence même de la griffe Rykiel et un essentiel absolu pour la femme», rappelle Nathalie Rykiel, présidente et directrice artistique de la griffe. (La collection comprend aussi des pièces pour fillettes de 18 mois à 8 ans; 1100, rue Sainte-Catherine Ouest, à Montréal; www.hm.com)

 

 

 

 

boutiqueStuart-150.jpgLIRE LA SUITE: Stuart Weitzman: le chausseur des stars

prada-book-150.jpgLe livre-culte de Prada
La prêtresse de la mode Miuccia Prada a conçu et édité un livre - déjà culte - avec l'aide de Patrizio Bertelli. Simplement intitulé Prada, cet «objet» d'art de plus de 700 pages, offert dans un boîtier, a été réalisé en collaboration avec les designers Michael Rock et Sung Joong Kim. On y raconte l'histoire et tout le processus de création de cette maison, en présentant notamment 3885 petites images de looks Prada prises depuis 1987 pendant des défilés. On y traite aussi des projets parallèles que la créatrice élabore dans les milieux culturels, ainsi que de sa collaboration avec le très original architecte néerlandais Rem Koolhaas. (102 $; www.amazon.ca ou www.prada.com)

 

Lunettes-200.jpgAvoir l'oeil
Les mordues de mode rétro n'ont d'yeux que pour la collection de lunettes Fifty aux montures «papillon» et aux branches magnifiquement contrastantes. (358 $; www.faceaface-paris.com)

 

boutiqueStuart-150.jpgÀ nos pieds
Les deux premières boutiques canadiennes de Stuart Weitzman, le «chausseur des stars», viennent d'ouvrir leurs portes au Québec (Centre Rockland, à Montréal, et Carrefour Laval). D'ici trois ans, une dizaine de boutiques au design intérieur blanc immaculé, rehaussé d'un long ruban mural, devraient avoir vu le jour au pays. À la tête de cette maison fondée en 1986 par le designer et PDG Stuart Weitzman, un New-Yorkais qui conçoit plus de 600 styles de chaussures par année et dont l'objectif est de «rendre les femmes heureuses». Mission accomplie! (À partir de 275 $; www.stuartweitzman.com)

 

 

mode-musee1.jpgÀ VOIR: Les photos du reportage ''La mode au musée''

Commentaires
Partage X
Tendances

Chez Lacoste, le tennis est chic!