Soins

Soigner sa peau à la fin de l'été

Auteur : Elle Québec

Soins

Soigner sa peau à la fin de l'été

L'été tire à sa fin, le bronzage commence à s'atténuer, et la peau se remet tout doucement d'expositions répétées et prolongées au soleil. Si on a scrupuleusement protégé son épiderme durant cette période, les dégâts causés par les rayons UV sont limités. Cependant, on ne pense pas toujours à renouveler les applications d'écran solaire, et nombreuses sont celles à encore sortir sans prendre de précautions.

Les effets nocifs du soleil sur la peau

Le Dr Jean-François Tremblay, dermatologue, nous explique qu'une exposition répétée et prolongée au soleil déshydrate la peau et l'amincit. L'épiderme, qui en est la couche superficielle, a moins d'éclat, et sa texture devient plus rugueuse. Quand au derme, situé plus en profondeur, il perd de son élasticité; les pores se dilatent, la production de collagène s'amenuise et de petits vaisseaux peuvent éclater, ce qui cause l'apparition de couperose, notamment sur le visage.

Selon le Dr Tremblay, le processus de régénération d'une peau jeune et en bonne santé est assez rapide. Le bronzage se résorbe progressivement, et la pigmentation revient à la normale de façon uniforme. Mais avec le temps, la peau se répare moins bien, et on peut constater l'apparition de taches pigmentaires bien définies sur certaines zones du corps, en particulier celles où la peau est plus fine comme le visage, le décolleté, les épaules et les mains.

 

Soigner sa peau

Pour aider sa peau à se régénérer et à amorcer sans trop de dégâts la phase «postbronzage», on intègre deux gestes essentiels à son rituel beauté: l'exfoliation et l'hydratation.

Exfolier: Ce geste indispensable permet de débarrasser l'épiderme des cellules mortes et sèches qui le recouvrent et bouchent les pores. Aussi, une peau bien exfoliée récupère plus vite en souplesse et en éclat. Si on possède une peau normale, la plupart des exfoliants conviennent. Si elle est grasse ou mixte, on privilégie un produit doux. Sèche ou sensible? On opte pour une formule à base de micrograins pour éviter les rougeurs après le nettoyage.

Hydrater: Pour contrer l'effet «écailles de crocodile» d'une peau trop sèche, on hydrate toutes les parties de son corps en appliquant une crème chaque jour. Pour le visage, on choisit un soin adapté à son type de peau (sensible, grasse, normale, mixte, sèche), puisque la nature et la qualité de celle-ci sont différentes à cet endroit. Peau grasse? On adopte un gel léger. Les épidermes secs ont besoin d'une hydratation intense, qui prévient l'effet de «tiraillement». Une crème riche est donc tout indiquée!

Consulter un spécialiste

Par ailleurs, dans le cas d'une peau abîmée, tachée ou couperosée, on consulte un dermatologue afin qu'il établisse un diagnostic. Il sera ensuite en mesure de proposer des solutions médicales ou un traitement adapté, qui pourront aller du peeling au laser en passant par tout un éventail d'options spécifiques pour enrayer le problème d'épiderme. On se rappellera également qu'un examen dermatologique ponctuel permet de détecter les anomalies ou les mélanomes et de prévenir ainsi les risques de cancers de la peau.


Nous remercions le Dr Jean-François Tremblay, dermatologue à l'Institut de médecine esthétique MédIME, pour sa précieuse collaboration.

 

À LIRE: Comment se protéger des UV

 

 

 

Commentaires
Partage X
Soins

Soigner sa peau à la fin de l'été