Soins

Les confessions beauté de Bianca Balti

Les confessions beauté de Bianca Balti

-- Auteur : Laurence Lévy Crédits : Instagram @biancabalti Source : ELLEQuébec.com

Soins

Les confessions beauté de Bianca Balti

Bianca prête son sublime visage et ses yeux aussi bleus que la mer Adriatique aux campagnes publicitaires du parfum Light Blue, de Dolce&Gabbana, depuis quelques années déjà. ELLE QUÉBEC s’est entretenu avec la mannequin italienne de 32 ans. On a parlé beauté, féminité et vitalité.

Qu’évoque pour vous la fragrance Light Blue?

«C’est le premier parfum que j’ai reçu. Une de mes tantes me l’a offert en cadeau d’anniversaire, à l’adolescence. Tout le monde le portait à l’école. Je me sentais si cool! Lorsque Dolce&Gabbana m’a approchée, en 2013, afin que j’en devienne l’égérie, ça m’a beaucoup émue. Les souvenirs de ma jeunesse me revenaient en rafales... La nouvelle déclinaison estivale, nommée Love in Capri, me fait rêver à la mer bleue qui baigne l’Italie. C’est d’ailleurs l’effluve que je porte les jours où j’ai envie d’ensoleiller ma vie.»

Quels gestes composent votre routine beauté?

«Mon rituel du matin est plutôt simple: après l’entraînement au gym, je prends une douche et je me lave les cheveux. Ensuite, j’hydrate ma peau de la tête aux pieds. Avant le coucher, je nettoie mon visage afin d’enlever mon maquillage ainsi que les impuretés et les polluants qui m’ont collé à la peau toute la journée, puis j’hydrate mon épiderme à nouveau.»

Comment vous maquillez-vous au quotidien?

«Quand je ne travaille pas, j’aime avoir l’air le plus naturel possible. Mais plus je vieillis, plus je gagne à mettre l’accent sur mes sourcils et mon teint. Je les sublime respectivement à l’aide d’un crayon à sourcils et d’un fond de teint léger, un point c’est tout.»

Avez-vous une tendance coiffure préférée?

«Ça me réjouit de voir les larges bandeaux à la Brigitte Bardot revenir à la mode. J’aime aussi beaucoup les ondulations souples, décoiffées et naturelles.»

Quel est votre plan taille fine?

«Chaque matin, je m’entraîne au gym avec un coach privé qui me botte le derrière. J’essaie aussi de me déplacer en vélo le plus souvent possible. Sinon, je me cuisine des plats santé, à faible teneur en sel, et je bois beaucoup d’eau.»

Quel est votre rapport à la beauté?

«Ça s’apparente à une relation d’amour-haine. Je vois la beauté comme quelque chose de personnel et de subjectif, une sorte de perception que les autres ont de nous. Ma fille de neuf ans m’a récemment confié qu’un garçon de son école se moquait d’elle à cause de son apparence physique. Heureusement pour lui, je ne connais pas son nom, car j’irais lui chauffer les oreilles! (rires) Cette anecdote m’a rappelé ma propre enfance et l’intimidation que m’ont fait vivre mes compagnons de classe...»

Quel est le meilleur conseil beauté qu’on vous ait donné?

«Ma mère m’a toujours dit: “Garde ça simple. Ne porte pas trop de maquillage ni d’artifices au quotidien. Comme ça, quand tu voudras jouer les femmes fatales lors d’une soirée spéciale, il te suffira d’enfiler une paire d’escarpins à talons hauts et de napper tes lèvres de rouge écarlate pour voler la vedette.” Elle avait raison!»

Qu’est-ce qui vous met le sourire aux lèvres?

«C’est quand je raccompagne mes filles à l’école et qu’on chante ensemble Don’t Worry, de Madcon, en riant. C’est aussi lorsque je fais le ménage, que je décore la maison ou que je cuisine. Et si je veux me faire plaisir, je m’offre un dessert au chocolat ou une manucure/pédicure. Ça me rend heureuse à tout coup!»

À DÉCOUVRIR:

Les coups de coeur beauté de Maripier Morin

Pourquoi est-on plus fidèle à son parfum qu'à son sac?

Les prix beauté ELLE International 2016

Commentaires
Partage X
Soins

Les confessions beauté de Bianca Balti