Soins

L'exfoliation: conseils de pro

L'exfoliation: conseils de pro

L'exfoliation: conseils de pro Photographe : Getty

Soins

L'exfoliation: conseils de pro

Pour faire peau neuve avant l’arrivée de l’été, l’exfoliation a tout bon! En plus d’adoucir l’épiderme, les gommages corporels permettent d’optimiser les bienfaits des soins hydratants et de mieux préparer la peau au bronzage.

L’UTILITÉ DU GESTE

S’il est important de s’exfolier toute l’année pour éliminer les impuretés à la surface de l’épiderme, il est encore plus essentiel de le faire après la saison froide afin d’éradiquer les squames et les rugosités provoquées par le frottement incessant des vêtements. En désincrustant les cellules mortes, l’exfoliation facilite le renouvellement cellulaire et oxygène la peau, ce qui permet d’adoucir l’épiderme, de lui donner de l’éclat, voire d’en rajeunir l’aspect. Et puisque la surface cutanée devient plus réceptive, les ingrédients actifs contenus dans les soins dont on se tartine ensuite (hydratants, sérums minceur, autobronzants) sont mieux absorbés et, par ricochet, plus efficaces.

LE MYTHE QUI PERSISTE

Beaucoup de femmes croient à tort que le gommage est l’ennemi juré du bronzage. «Il est primordial de s’exfolier avant d’appliquer un autobronzant ou de faire bronzette, car les cellules mortes à la surface de la peau peuvent entraver le processus et favoriser un hâle inégal», explique Marie-Michèle Plourde, chef de la formation pour Yves Rocher.

LA RÉALITÉ IGNORÉE

L’exfoliation permet aussi de sublimer le bronzage et de le faire durer en éliminant les résidus responsables du teint terne, en activant la microcirculation, en affinant le grain de peau et en facilitant l’hydratation.

LA MÉTHODE ÉPROUVÉE

«Pour gommer son corps comme une pro, je recommande de procéder sur peau humide, par mouvements circulaires moyennement appuyés, en insistant sur les zones calleuses (coudes, genoux et talons). Cette technique stimule la circulation sanguine tout en éliminant les débris, révèle Régine Perron, directrice du développement des boutiques et spas Clarins. Je propose d’opter pour des produits doux, sans alcool ni parfum, composés de gros grains de sucre ou de sel. Celles qui souhaitent tonifier et décongestionner leur épiderme au passage devraient plutôt choisir un exfoliant à base d’huiles essentielles.»

LE MOMENT-CLÉ

Les deux expertes s’entendent pour dire qu’on gagne à s’exfolier une à deux fois par semaine (une fois si on a la peau sensible, deux fois si on a la peau normale à sèche). «Toutefois, on n’exfolie jamais un épiderme brûlé par le soleil, au risque de l’irriter davantage et même de provoquer des réactions allergiques, insiste Régine Perron. On évite aussi d’exfolier les zones corporelles atteintes de psoriasis ou d’eczéma

 

Commentaires

Partage X
Soins

L'exfoliation: conseils de pro