Soins

Entrevue beauté avec Linda Evangelista, l’intemporelle

Entrevue beauté avec Linda Evangelista, l’intemporelle


 
Photographe : Holt Renfrew

Soins

Entrevue beauté avec Linda Evangelista, l’intemporelle

En plus d’avoir été la star d’innombrables campagnes publicitaires pour les plus grands noms de la mode et d’avoir foulé mainte fois les passerelles, Linda Evangelista a fait la couverture de plus de 700 différents magazines à travers le monde. Supermodèle, vous dites? Et pourtant, quand on lui mentionne qu’elle a été la toute première covergirl de ELLE Québec, en septembre 1989, ses yeux s’illuminent instantanément au souvenir du cliché de Gilles Bensimon où elle tient le fleurdelisé, tout sourire. On a eu la chance de rencontrer, en exclusivité à Toronto, la top caméléon, maintenant directrice de la création pour la gamme de soins de luxe Erasa. Et elle nous a refilé ses secrets de beauté!
 

Comment avez-vous découvert Erasa?

Au moment de quitter le cabinet de mon esthéticienne Georgia Louise, son mari m’a accostée pour me tendre un produit en me disant que je devais absolument l’essayer. Un soir, en allant me coucher, j’ai repensé à ce mystérieux flacon et j’ai commencé à l’utiliser, tout bonnement, en n’ayant pas de grandes attentes. Puis, un jour, en épilant mes sourcils à l’aide d’un miroir grossissant, j’ai remarqué que la texture de ma peau était différente, plus souple, et que mon teint était unifié. Le changement était si marquant que j’ai fait le tour des fenêtres de ma maison, miroir à la main, afin de vérifier si c’était la lumière qui me jouait un tour! À partir de ce moment-là, j’ai voulu rencontrer les gens derrière la marque coûte que coûte.

Quel est votre premier geste beauté en vous réveillant le matin?

Avant, on pouvait me qualifier de «junky» des produits de beauté. Maintenant, je me contente de laver mon visage avec un nettoyant tout simple – j’ai un faible pour la marque Aveeno! – avant d’appliquer mon concentré Erasa.

À quoi ressemble votre maquillage de tous les jours?

Habituellement, je commence avec le baume teinté The Sensual Skin, de Kevyn Aucoin, avant de balayer un peu de blush sur mes joues et de relever la couleur naturelle de ma moue à l’aide d’un crayon pour les lèvres, que je conserve au frigo. La majorité du temps, je ne porte même pas de mascara, car mon fils se moque de moi lorsque je suis trop maquillée! Je termine le tout avec un gloss pour les lèvres à la fois repulpant, hydratant et antioxydant sur lequel on travaille présentement en labo. J’ai si hâte qu’il soit enfin lancé afin que tout le monde puisse en profiter!

null

Le tout premier ELLE Québec, en 1989.  Photographe: Gilles Bensimon

Et votre routine capillaire?

Ma chevelure a extrêmement changé au cours des dernières années, que ce soit en ce qui a trait à sa densité ou à sa texture. Elle a pris un coup de vieux! En ce moment, j’utilise principalement les produits R+Co, une gamme notamment cofondée par l’artiste capillaire Garren.

Quel est votre meilleur conseil beauté?

Il faut absolument se maquiller près d’une fenêtre. Ainsi, la lumière est juste et uniforme, et on ne risque pas d’avoir une mauvaise surprise une fois à l’extérieur!

Êtes-vous fidèle à un parfum en particulier?

Oui, Fleurs d’oranger, de Serge Lutens. C’est une fragrance qui se marie merveilleusement bien à d’autres parfums. J’adore la porter avec Opium, d’Yves Saint Laurent, ou encore avec des effluves aux notes de musc ou de fleurs blanches.

Comment décririez-vous votre style?

Je ne suis pas fidèle à un look en particulier, mais j’ai un faible pour les coupes androgynes. Une chemise blanche ample ou un col roulé agencé à un pantalon droit, c’est un ensemble gagnant pour moi... tout comme les robes pailletées. Il faut dire que j’aime profondément la mode! Même les «fashion faux pas» m’attendrissent!

Avez-vous une icône de beauté?

Si je dois n’en choisir qu’une, je dirais Audrey Hepburn.

Comment décririez-vous votre personnalité en cinq mots?

Têtue, généreuse, affirmée, émotive et... parfois d’humeur changeante!

 

null

Concentré intense redensifiant et rajeunissant pour les rides XEP-30, d’Erasa (250 $; holtrenfrew.com).

Commentaires

Partage X
Soins

Entrevue beauté avec Linda Evangelista, l’intemporelle