Maquillage

Les 4 codes du printemps

Auteur : Elle Québec

Maquillage

Les 4 codes du printemps

1. Le teint monochrome

Exit les minois ultraensoleillés! Cette saison, on célèbre le retour du teint naturel. Cap, donc, sur les carnations pâles, les maquillages monochromes et dé-pouillés à l'extrême. «Chez Rick Owens et chez Chloé, on va même jusqu'à gommer les sourcils, les cils et les lèvres avec un fond de teint appliqué uniformément sur le visage», explique Julie St-Laurent, artiste maquilleuse sénior chez M-A-C Pro. L'objectif? Effacer tous les reliefs de la figure pour mettre l'accent uniquement sur le teint. Résultat: «ces looks “effet nu” créent un impact incroyable», note la spécialiste.

CHLOÉ/Photo: Marcio Madeira2. Les couleurs acidulées

Si le naturel sublimé domine, certains designers ont misé sur les coloris synthétiques très pigmentés. «On a vu défiler quantité de filles à New York avec des lèvres teintées de rose néon ou d'orange vibrant, des nuances fortes inspirées de la flore et de la faune», précise Julie St-Laurent. Autres couleurs trendy: les roses, les orangés, les turquoises, les violets et les pourpres pimpants, vus chez Zandra Rhodes et chez Manish Arora, qui enluminaient les visages avec exubé-rance, style années 80.

DIANE VON FÜRSTENBERG/Photo: Marcio Madeira3. Le glamour eighties

Afin de briller sous le soleil, on délaisse le bronze des dernières saisons pour les tons dorés, infiniment plus naturels. «Plusieurs créateurs ont présenté des looks sophistiqués en conjuguant d'élégants camaïeux de pêche, de corail, de taupe et de cuivre», souligne la maquilleuse. Nos coups de cœur: les carnations dorées et les paupières délicatement nacrées vues chez Alberta Ferretti, ainsi que les teints glamour chez Roberto Cavalli et DSquared2.

DSQUARED2/Photo: Marcio Madeira4. Le regard de braise

Ce printemps encore, l'eye-liner a la cote. Les options: sophistiquée, avec une ligne très précise, ou urbaine, avec un trait savamment estompé. «Beaucoup de designers ont demandé aux artistes maquilleurs de farder les yeux à la Kate Moss, façon j'ai-appliqué-mon-eye-liner-la-veille-au-soir, explique Julie St-Laurent. Nos chouchous: les traits résolument graphiques proposés par Mila Schön, ainsi que les regards sexy et délicieusement nonchalants signés par bon nombre de créateurs, dont Luella Bartley.

GUCCI/Photo: Marcio Madeira
Commentaires
Partage X
Maquillage

Les 4 codes du printemps