Les femmes de l’année

Jan 09 2009 Par
Categories : Billets

Elles chantent

FEIST

Au sommet de la gloire

2008 a décidément été l’année de la consécration pour la fée canadienne de la pop. Non seulement elle a récolté cinq prix Juno, mais son album The Reminder a dépassé le million d’exemplaires vendus. Les chansons de la brunette de 32 ans sont joliment ficelées et plaisent aux fans d’indie rock comme à ceux des tubes radio, mais Feist prouve surtout qu’on peut accoucher d’un hit planétaire comme 1-2-3-4 et ne rien perdre de son intégrité artistique. Chapeau!

MARIÈVE DESJARDINS

 

 

 

RENÉE MARTEL

La battante

C’est notre reine du country. Notre Patsy Cline, notre Loretta Lynn à nous. Sa vie est une vraie chanson triste, marquée par la maladie, la dépression et l’alcool. Pourtant, son talent et sa beauté sont encore intacts. À 61 ans, Renée Martel persiste et signe. En fait foi L’héritage, son dernier album, sorti en mai dernier, auquel Charlebois, Desjardins et De Larochellière ont collaboré. Madame Martel, vous êtes une grande dame. LOUISE DUGAS

Elles jouent le jeu
LAURENCE LEBOEUF Le décollage Un Jutra pour
Ma fille, mon ange, un Gémeaux pour
Les Lavigueur, la vraie histoire. Le sommet, déjà, à 23 ans? Que non. Au Québec, c’est tout simplement le plus parfait décollage d’actrice depuis Geneviève Bujold. Bon voyage, Laurence! MARTIN BILODEAU
Les combattantes
MONIA MAZIGH Seule contre tous On pensait que cette immigrante musulmane d’origine tunisienne était une mère de famille avant tout. Timide, naïve, derrière son mari. Mais Monia Mazigh est une battante. Elle a mené une vraie croisade pour faire libérer son époux, Maher Arar, faussement accusé de terrorisme, torturé et emprisonné en Syrie pendant un an. Elle a alerté les médias, les politiciens, les associations de défense des droits de la personne. Une fois son mari sorti de l’enfer en 2003, elle a lutté pour rétablir sa réputation et demander réparation. «Chaque jour, ma nouvelle vie m’apportait son lot de surprises et de déceptions, ce qui m’amenait à devenir plus forte et plus patiente», écrit-elle dans Les larmes emprisonnées. Un exemple de détermination et de courage. DANIELLE LAURIN
ÉMILIE HEYMANS La rédemption Quand la plongeuse s’est avancée au bout du tremplin de 10 m aux Jeux de Pékin, une pression incroyable pesait sur ses épaules. Après ses contre performances aux Jeux d’Athènes (2004) et au Championnat mondial
FINA de Montréal (2005), plusieurs s’interrogeaient sur ses capacités. La réponse de la puissante athlète de 26 ans a été retentissante: une médaille d’argent (sa première pour une épreuve individuelle) arrachée à une Chinoise de 16 ans, véritable poids plume soutenu par une foule bruyante. Bravo! STÉPHANIE MORIN





CHANTAL PETITCLERC ET VALÉRIE GRAND’MAISON Athlètes d’exception La première a raflé 5 médailles d’or aux Jeux de Pékin et détient un palmarès olympique incroyable: 21 médailles paralympiques, 1 médaille olympique et 5 records du monde. La seconde a récolté 6 médailles aux mêmes Jeux, en plus d’établir 2 records du monde. Et tout ça, à ses tout premiers Jeux paralympiques. Impressionnant. STÉPHANIE MORIN

Categories: Billets