Voyage: 10 choses à faire à Sainte-Lucie

Mai 17 2017 Par
Categories : Voyages

À quelques heures de vol de Montréal, l’île de Sainte-Lucie — joyeuse et luxuriante — entreprend de charmer ses visiteurs. On a réservé nos billets d’avion? Voici 10 incontournables à découvrir une fois sur place. On vous laisse rêver…

  • 1/10

    Admirer ses deux pitons

    © Instagram @lesley_wolf_mortalus
    Du village de Soufrière, à l’ouest de l’île, il est possible de voir de près les deux pitons, le petit et le grand, qui font la fierté de ses habitants. Les deux monts volcaniques classés au patrimoine mondial de l’UNESCO surgissent, majestueux, de la mer des Caraïbes, leurs flancs escarpés recouverts d’une épaisse végétation. Tombant à pic dans l’eau tantôt sereine et miroitante, tantôt sombre d’une agitation soudaine, leurs parois rocheuses abritent une faune et une flore marine riche en diversité, que viennent admirer les plongeurs aguerris.
  • 2/10

    Partir en randonnée

    © Instagram @elliemariefarrell
    Il faut partir tôt pour admirer la beauté naturelle de ce joyau des Caraïbes. Avant que le soleil ne vienne frapper de plein fouet les reliefs montagneux, on prend sac et pique-nique en direction du Gros Piton. L’ascension, quoique superbe, demande d’être en forme. Les grimpeurs de la dernière heure préfèreront une randonnée plus accessible, comme le Tet Paul Nature Trail, qui offre une vue à couper le souffle sur le Petit Piton, ou un trekking dans la forêt primaire, afin d’admirer de plus près le paysage luxuriant qui colore l’intérieur des terres. Entouré d’arbres fruitiers et de fleurs tropicales, bercé par le chant des perroquets dont on entrevoit le plumage bariolé à travers la dense végétation, on décroche totalement.
  • 3/10

    Profiter des spas naturels

    © Instagram @diamondstlucia
    Qui dit activité volcanique, dit soufrière et sources d’eau chaude. Sans surprise, Sainte-Lucie est un paradis terrestre pour les amateurs de spas en plein air, et les connaisseurs vous le diront, c’est au Jardin botanique Diamond, au sud de l’île, qu’il faut se rendre pour en profiter au mieux. L’attente participe à l’engouement: avant de se détendre, une visite du jardin s’impose. Regorgeant de magnolias, de gommiers et de papayers, celui-ci émane de délicieux effluves qui nous suivent de près jusqu’à déboucher sur une immense chute d’eau naturelle. La visite terminée, on prend (enfin!) une pause bien méritée dans les bains thermaux, qu’affectionnaient les troupes du Roi Louis XVI. À l’époque, on leur donnait des vertus thérapeutiques contre la fièvre jaune; aujourd’hui, ces sources chaudes sont réputées pour soigner les rhumatismes et apaiser les problèmes respiratoires.
  • 4/10

    Visiter le parc national de Pigeon Island

    © Instagram @skyhaven.tours
    Les vestiges d’une époque révolue subsistent encore sur l’île, marquée par le colonialisme et l’impérialisme des grandes puissances d’Europe. Au XVIIe et XVIIIe siècles, Britanniques et Français ont croisé le fer pour obtenir chacun le contrôle de Sainte-Lucie, et les ruines des forts et des bunkers qu’abrite le parc national de Pigeon Island sont là pour le rappeler. On s’enquiert de l’histoire dans le petit musée du site, puis on file vers l’eau cristalline en contrebas, qui caresse doucement la plage de sable fin dans un va-et-vient inlassable. On pose serviette et parasol avant de piquer une tête rafraîchissante.
  • 5/10

    Se prélasser sur la plage

    © Instagram @vivasproject
    On vous met au défi de ne pas trouver une plage idyllique à Sainte-Lucie! S’il faut faire un choix, on retient ces quelques noms: la plage de Grande Anse, où les tortues viennent chaque année y déposer leurs œufs, la plage paradisiaque de l’Anse des Pitons ou encore la Labas Beach, bordée de cocotiers. Quant aux plages des anses Cochon et Chastenet, idéales pour la plongée, elles offrent un sublime panorama de sable noir de la cendre des volcans environnants.
  • 6/10

    Pratiquer des activités nautiques

    © Instagram @michelledunhamphoto
    Que les amateurs de sports marins se réjouissent: les alizés qui soufflent sur Sainte-Lucie sont propices à la planche à voile, au kite-surf, au kayak, au canoë, aux dériveurs ainsi qu’aux voiliers, qui viennent jeter l’ancre à côté des yachts de luxe dans la baie de Marigot. Si on est friand de poisson, on essaye la pêche en haute mer, en espérant rapporter un maquereau ou un barracuda pour le souper!
  • 7/10

    Découvrir les richesses des fonds marins

    © Instagram @_____ruthie
    La beauté de l’île ne se dévoile pas seulement depuis la terre ferme: ses fonds marins sont le spectacle de bien des merveilles. De l’Anse la Raye au Coral Gardens en passant par Fairy Land et Superman’s Flight, les sites de plongée réputés ne manquent pas à Sainte-Lucie. Poissons bigarrés et tortues marines y sont d’ailleurs monnaie courante. On n’a pas notre baptême de plongée? On file du côté de l’Anse Chastanet, de l’Anse Cochon ou de Smugger’s Cove pour une séance de masque et tuba. L’eau cristalline qui nous entoure est propice au snorkeling.
  • 8/10

    Déambuler dans le marché central de Castries

    © Instagram @derekf525
    On s’imprègne des couleurs locales en se promenant dans le marché de Castries, la capitale, située au nord de l’île. L’atmosphère effervescente contribue au charme de l’endroit. On longe les étals en essayant de reconnaître les différentes sortes de fruits et légumes avant de découvrir les kiosques de vêtements et d’objets en tout genre, souvenirs de voyage à rapporter dans ses valises. Le mieux encore, c’est de prendre place à une petite table, de commander une Piton, la bière nationale, et de regarder le spectacle joyeux qui s’offre à nous.
  • 9/10

    Goûter aux saveurs locales

    © Instagram @travelbyjulia
    La cuisine créole, riche et épicée, promet de nous faire passer un séjour gourmand. Colombos, bananes plantains frites, crabes farcis et poissons frais servis en sauce sont autant de plats à savourer sur place. Si on souhaite se régaler, on réserve une table à The Cliff at Cap, le restaurant de l’hôtel Cap Maison perché en haut d’une falaise. Difficile de faire mieux niveau panorama!
  • 10/10

    Faire la fête à Gros Islet

    © Instagram @vpoulingladu
    Le vendredi soir, on se rend au petit village de pêcheurs Gros Islet pour le fameux «Jump Up», qui attire même les habitants de la Martinique tellement l’ambiance est au rendez-vous! On danse jusqu’aux petites heures du jour sur les rythmes incessants crachés par les enceintes, enveloppé d’une douce odeur de barbecue et de poisson grillé… Avis aux fêtards!
Categories: Voyages