De nombreuses initiatives axées sur le tourisme durable, des plus modestes aux plus luxueuses, sont à considérer. Quelques trouvailles de différentes gammes de prix dénichées à Carthagène et sur la côte caraïbe grâce au vol direct saisonnier d’Air Transat au départ de Montréal.

Blue Apple Beach, Isla Tierra Bomba

Voilà sans doute la meilleure manière de s’assurer un atterrissage en douceur en Colombie. D’abord consacré à la fête, ce beach club qui se trouve sur la Isla Tierra Bomba, à une vingtaine de minutes de bateau de Carthagène, se transforme en véritable havre de paix le soir venu, après le départ des visiteurs d’un jour.

Blue Apple doit son nom à l’imagination de sa fondatrice, Portia Hart, qui souhaitait évoquer sa langue maternelle autant que l’une des richesses de la Colombie – ses fruits. « Quand j’ai commencé, je voulais être honnête et dire que ce n’était pas une entreprise colombienne, raconte cette Anglaise dont la mère est originaire de Trinidad-et-Tobago. Je voulais le nom d’un fruit, mais dire aussi que je serai toujours une étrangère. Une pomme bleue, ça n’existe pas. Quand j’ai commencé, on me disait que c’était impossible [de créer un beach club à cet emplacement]. »

«L’impossible» est devenu un grand succès et huit ans plus tard, Blue Apple est plus populaire que jamais. Onze cabanes écoresponsables aussi mignonnes que douillettes ont été ajoutées. Le projet en entier, du beach club auquel peuvent toujours accéder les simples visiteurs d’un jour aux hébergements, a été pensé dans l’optique d’avoir le plus faible impact possible sur l’environnement et pour que les villageois voisins puissent profiter de ses côtés positifs. «J’ai vraiment constaté que le tourisme durable, ce n ‘est pas un choix, soutient Portia Hart dans un français impeccable. Si tu veux faire quelque chose qui marche bien ici, il faut absolument que tu prennes soin de l’environnement et de la communauté. Chaque fois que j’ai eu le choix entre gagner un peu plus d ‘argent maintenant ou faire les choses correctement [pour plus tard], j’ai pris la décision de faire de la manière juste, de la manière responsable. » Une cinquantaine de personnes du village de Bocachica, où se trouve le Blue Apple, sont employés par l’entreprise. Portia Hart a aussi créé la fondation Green Apple, qui met de l’avant différents projets, dont le recyclage de verre. 

Pas de gardien de sécurité armé ni de clôture au Blue Apple. « Tout le monde disait que j’allais me faire tuer, dit en riant la fondatrice, qui s’est lancée dans l’aventure avec une certaine foi – voire naïveté. Mais même pendant la pandémie, alors que d’autres se faisaient cambrioler, il n’est jamais rien arrivé. Pas même une seule télé n’a été volée. »

Pourquoi cette expérience hybride, entre fiesta de jour et zénitude de nuit? «Parce que j’ai autant besoin de calme que de faire la fête!», dit Portia Hart en riant.

Détail à ne pas négliger, on mange divinement bien au Blue Apple!

Blue Apple Beach

Blue Apple BeachMarie-Julie Gagnon

Impulse Travel, partout au pays

L’agence colombienne Impulse Travel se targue de proposer «un accès transparent au véritable potentiel de la Colombie». Et potentiel, il y a! Le pays se classe deuxième après le Brésil pour sa biodiversité. La chaleur de ses habitants fait sans contredit partie des raisons pour lesquelles on se promet de revenir avant même d’avoir quitté le pays. «Nous créons, gérons et promouvons des circuits qui permettent aux voyageurs de découvrir le pays d’un point de vue local et authentique, tout en créant des liens significatifs et inspirants avec nos populations», résume le site Web d’Impulse Travel.

«Nous essayons de trouver un juste milieu entre le tourisme traditionnel et le tourisme d’impact, explique Juliana Medina Rivero, présidente-directrice générale, rencontrée dans un de ses restaurants favoris de Carthagène, La Cocina de Pepina. Il s’agit de faire en sorte que les dollars du tourisme aillent aux bons endroits, aux bonnes communautés et qu’ils fassent bouger les bons rouages de la transformation.»

Restaurant La Cocina de Pepina

Restaurant La Cocina de PepinaMarie-Julie Gagnon

À vivre absolument pour mieux comprendre l’histoire des esclaves originaires d’Afrique de l’Ouest qui ont fui Carthagènes il y a quatre siècles : la visite guidée de Palenque, au sud de Carthagènes. Impossible de ne pas tomber sous le charme du groupe de renommée internationale Kombilesa Mi, qui enseigne aux enfants la langue palenquero, créée par leurs ancêtres pour communiquer entre eux et ainsi organiser leur fuite.

Munissez-vous d’une bonne quantité d’eau et de crème solaire, il fait particulièrement chaud à Palenque!

Vieille ville de Cartagène

Vieille ville de CartagèneMarie-Julie Gagnon

Townhouse, Carthagène

«I don’t have a dirty mind, I have a sexy imagination.» Cette inscription en néon aperçue dans le lobby de l’hôtel Townhouse, tout comme la première phrase qui apparaît quand on consulte le site Web – «Fancy doesn’t have to be boring» –, décrivent parfaitement bien l’esprit du second hôtel imaginé par Portia Hart et ses associés, en plein cœur de la ville historique de Carthagène. Décorées par des artistes locaux, les 11 chambres ont chacune leur personnalité. Le bar sur le toit – «Make your hangover worth it», clame le site web – est l’endroit parfait pour prendre une bouchée et siroter un (délicieux!) cocktail en contemplant le coucher de soleil sur la ville. «C’est un luxe décontracté, vous y trouverez tous les mêmes équipements que dans votre chambre au Blue Apple Beach, la même approche de la durabilité et une bonne dose d’amusement», affirme le site web de l’hôtel.

On adore l’atmosphère, l’ouverture d’esprit, l’humour, l’engagement durable, le confort, les brunchs du restaurant-bar Members Only et l’insonorisation, qui permet de dormir comme un bébé (l’autrice de ces lignes y a battu son record de sommeil de tout le voyage!), même dans ce quartier animé. Les chambres avec deux lits sont parfaites pour les familles.

Townhouse rooftop bar

Townhouse rooftop barMarie-Julie Gagnon

Casa San Augustin, Carthagène

Seul membre de la prestigieuse association The Leading Hotels of the World en Colombie, la Casa San Augustin fait sans contredit partie des établissements les plus opulents au pays. Récemment rénové, l’hôtel de 20 chambres est composé de trois demeures érigées à l’époque coloniale entre les remparts de la ville, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Parmi les éléments merveilleusement préservés, soulignons l’ancien aqueduc qui trône dans la cour intérieure. On se baigne dans la piscine – fort appréciée après une journée d’exploration à plus de 30 degrés! – en se disant que les murs ont sans doute bien des histoires à raconter… Les poutres et les fresques de la bibliothèque font aussi partie des éléments orignaux.

Comme dans les autres établissements mentionnés dans cet article, on ne trouve pas de bouteilles en plastique à usage unique dans les chambres. Le recyclage fait aussi partie des éléments mis de l’avant par l’établissement.

Qu’on y dorme ou non, il faut absolument aller manger au restaurant Alma. Des semaines plus tard, le ceviche à la noix de coco nous fait encore saliver!

Un endroit de rêve sophistiqué sans être guindé idéal pour les couples qui recherchent l’intimité en plein cœur de la ville.

Piscine de la Casa San Augustin en soirée

Piscine de la Casa San Augustin en soiréeMarie-Julie Gagnon

Selina de Carthagène et Palomino

Si vous recherchez plutôt une auberge de jeunesse, celles de la chaîne Selina sont à considérer. En plus des dortoirs, on y trouve des chambres privées décorées avec goût. Comme dans plusieurs auberges, de nombreuses activités sont proposées pour rencontrer d’autres voyageurs et une cuisine permet de préparer ses repas.

À Carthagène, le restaurant-bar sur le toit avec piscine est l’un des espaces communs les plus prisés. Pour les télétravailleurs, l’espace de coworking (moyennant un supplément) est fabuleux : on peut autant s’installer sur une petite terrasse qu’à l’intérieur, avec l’air climatisé. Différents espaces de travail sur deux étages peuvent être utilisés et des «cabines téléphoniques» permettent de faire nos réunions sans déranger les autres occupants. Parfait pour maximiser ses chances d’être efficace, même si le quartier Getsimaní, où se trouve l’auberge, donne envie de sortir se balader dans ses rues colorées!

Selina Palomino

Selina PalominoMarie-Julie Gagnon

Plage de Palomino

Plage de PalominoMarie-Julie Gagnon

Du côté de Palomino, sur la côte caraïbe, l’auberge se trouve directement sur la plage. Bien qu’il n’y ait pas d’espace de coworking structuré comme celui de Palomino, on peut très bien se mettre au boulot face à la mer (il y a pire, hein!). Des cours de yoga sont aussi offerts. Parmi les détails qui font une différence : les auberges Selina mettent de l’eau potable à la disposition des voyageurs.

Une bonne adresse abordable pour les backpackers qui ont besoin d’un WiFi fiable et aiment la proximité de la plage.

Rue du quartier Getsimani

Rue du quartier Getsimanimarie-julie gagnon

Informations pratiques :

Air Transat effectue la liaison sans escale entre Montréal et Carthagène de décembre à avril. Durée du vol direct: 5h40.

Côté sécurité, il faut bien sûr se tenir au courant de l’actualité et ne pas hésiter à poser des questions. Les mêmes mesures de base que partout ailleurs devraient être observées, surtout si l’on voyage seule. On évite par exemple les rues désertes, surtout la nuit tombée!

Pour connaître les dernières informations à propos des conditions d’entrées et les conseils et avertissements aux voyageurs, rendez-vous sur le site du gouvernement canadien Voyage.gc.ca.

Deux autres adresses qui semblent faire l’unanimité parmi les voyageurs engagés dans une démarche écoresponsable : Dos Aguas à Rincon del Mar et Nuevo Mundo à Minca.

Notre collaboratrice a reçu des billets d’Air Transat et était l’invitée de certains des hébergements mentionnés dans ce texte, qui n’ont eu aucun droit de regard sur le contenu. Merci à ProColombia pour la visite de Palenque.

Lire aussi:
Chicago, belle en toutes saisons
Tout ce qu’il vous faut dans votre valise pour des vacances parfaites !
Le Tessin : le meilleur de la Suisse italienne