La Barbade: zen et sauvage

Fév 21 2014 par
Categories : Voyages

Il existe deux Barbade. Celle des célébrités, des hôtels chics et des nuits endiablées. Et celle des plages désertes et des panoramas à couper le souffle. Venez, on vous y emmène.

Je n’ai rien fait ou presque durant tout mon séjour à la Barbade. Un grand rien en bikini. Vous voilà prévenues. Pas de shopping effréné, de motomarine ou de kitesurf, encore moins de cricket, le sport national du pays. Pendant cinq jours, j’ai savouré ce que les voyageurs avisés, ici, contemplent avec bonheur: le vide.

Je l’avoue, ça n’a pas toujours été facile. Je ne tiens guère en place, même durant mes vacances. Mais j’ai eu la chance d’avoir une guide extraordinaire, Ann, propriétaire d’une coquette maison à l’est de l’île. Cette Canadienne, spécialiste en tourisme, m’a appris comment on vit ici. C’est-à-dire lentement.

La Barbade étant minuscule – en faire le tour en voiture prend à peine cinq heures -, je me disais que, de toute façon, il devait exister peu de choses à voir sur l’île. C’est faux. Vous n’avez pas idée du nombre de grottes naturelles, de manoirs ancestraux et de charmants villages que recèle ce coin de terre. C’est sans compter Bridgetown, la capitale aux allures coloniales, et la côte ouest, baptisée Platinum coast (côte de Platine) à cause de ses hôtels cinq étoiles fréquentés par les stars et les magnats de la finance.

Mais Ann avait insisté pour que nous restions sur la côte est, baignée par l’Atlantique. «Les vagues y sont plus fortes qu’à l’ouest, sur la mer des Caraïbes, mais là-bas, c’est chaud, humide et rempli de moustiques. Dans ma région, les plages sont désertes, et les paysages, inouïs.»

Vrai, je me serais crue en Écosse, à voir les falaises abruptes et les étendues vertes, la mer agitée et les rochers pointus. C’est ce paysage qu’ont vu les premiers colons britanniques qui ont débarqué ici au 17e siècle. Leurs gros navires jetaient l’ancre près de la côte pour y déverser leurs marchandises ainsi que les malheureux esclaves venus d’Afrique. Puis la cargaison repartait dans de plus petits bateaux qui, eux, remontaient vers l’Amérique.

Découvrez plus bas en photos les endoits à ne pas manquer de la Barbade.

 

DÉCOUVREZ CES AUTRES DESTINATIONS SOLEIL:
Voyage à Carthagène, Colombie
Voyage: la renaissance d’Haïti
République dominicaine: Puerto Plata autrement 

Categories: Voyages