Aucune ville ne se compare à Istanbul: il s’agit de l’une des plus grandes métropoles au monde, mais aussi de l’une des plus vieilles villes du globe. Istanbul est aussi l’une des seules villes du monde à se déployer sur deux continents. On peut facilement traverser de l’Europe à l’Asie car la ville est scindée en deux par le détroit de Bosphore, un impressionnant cours d’eau qui permet de découvrir la ville autrement. Mais, peu importe que vous vous trouviez en Asie ou en Europe, vous êtes à Istanbul, la seule et unique, au carrefour de l’histoire.

Puisqu’il est facile de s’y perdre, une façon pratique de se repérer à Istanbul est d’identifier ses trois principales zones: d’un côté du Bosphore, la partie asiatique de la ville et la moins touristique; de l’autre, “la Vieille Ville” où l’on retrouve les principaux monuments à visiter, mosquées et sites d’intérêt, pour la plupart datant du 17e siècle, et finalement le “Nouvel Istanbul”, la portion moderne de la ville qui vous transportera dans un univers à la fois parallèle et moderne. Pour un premier séjour, nous vous suggérons de retenir les services d’un guide certifié qui vous aidera à vous y retrouverez dans cette ville gigantesque et diverse où la barrière de la langue peut parfois être déstabilisante.

istanbul-elle-quebec

La Mosquée bleue

“Le Nouvel Istanbul”

Si vous souhaitez découvrir Istanbul sous un angle nouveau, moderne, ouvert d’esprit et même avant-gardiste, la portion de la ville communément appelée le “Nouvel Istanbul” est pour vous. C’est en 2014, année importante dans la vague de modernisation de la ville, que le quartier ultra moderne de Zorlu fut inauguré. Vous y verrez des grattes-ciel, des immeubles au design futuriste, des boutiques de designer, des restaurants branchés et des bars huppés. Le seul hôtel à Zorlu, le Raffles Istanbul, est à l’image du quartier qui l’abrite : moderne, luxueux et impressionnant. Vous pourrez vous baigner dans sa spectaculaire piscine sur le toit qui offre une vue imprenable sur le pont menant vers l’Asie ou vous prélasser dans l’une de ses 185 chambre et suites au design hyper tendance. Dans cette portion ultra moderne de la ville, vous trouverez aussi un restaurant de cuisine asiatique fusion très à la mode, le Isokyo (on se croirait à Miami!) qui s’est vu remettre les plus hautes distinctions au Guide “Michelin” turc. Moderne, osé, branché et bien sûr : délicieux. Le continent asiatique faisant partie intégrante de la ville d’Istanbul, on retrouve ses influences jusque dans nos assiettes.

Après un séjour dans la “Vieille Ville” et une visite des principaux sites historiques, débarquer dans le “Nouvel Istanbul” semble un peu fou et surréaliste. est complètement déstabilisant. Vous passerez, dans la même journée, d’une mosquée où vous devrez vous couvrir des pieds à la tête à une virée magasinage ultra branchée à Zorlu.

“La Vieille Ville”

Bien qu’il soit intéressant voire fascinant de visiter la portion moderne de cette ville si éclectique, il est impossible d’oublier qu’Istanbul est une ville qui cumule 1000 ans d’histoire. Une visite dans la “Vieille Ville” à contempler les reliques du passé est donc essentielle. En plus de ses nombreux monuments tels que la mythique Mosquée Bleue,  la basilique Sainte-Sophie et le Grand Bazar, vous retrouverez dans la portion historique de la ville, qui se concentre dans le quartier Sultan Ahmet, des bijoux d’architecture et des lieux bouleversants qui vous feront vivre, sans contredit, un immense choc des cultures, en plus de vous ramener au cœur de l’histoire des civilisations.

bosphore-ciraganplace-turquie-istanbul

Ciragan Palace Kempinski

Si l’idée de «vivre» dans un ancien palais ottoman pour une nuit ou quelques jours vous plait, sachez que le seul palais ottoman qui fut converti en lieu d’hébergement touristique est le Ciragan Palace Kempinski situé sur les rives du Bosphore. Dans ce lieu d’exception, vous aurez la chance de vivre une expérience comme le faisaient les sultans, le temps d’un séjour, tout en admirant le Bosphore, qui se trouve juste devant vous. Dans l’édifice voisin de l’hôtel, un restaurant de fine cuisine turque, le Tugra, permet d’apprécier toutes les subtilités de la cuisine ottomane, dans un cadre chic et distingué.

tugra-restaurant-elle-quebec

Restaurant: Tugra

Une promenade au bord du mythique Bosphore est aussi un arrêt obligatoire. Dans le quartier animé de Besiktas où vous retrouverez une marina, une mosquée, un marché en plein air et des rues animées du matin au soir. De bord de l’eau, il vous sera possible de contempler l’Asie, tout en ayant les pieds en Europe. Si le cœur vous en dit, les nombreux traversiers de la ville vous feront passer d’un continent à l’autre sans qu’il soit nécessaire de présenter votre passeport.

Finalement,  peu importe ce que vous choisirez, Istanbul est indéfinissable et c’est justement toutes ses subtilités et ses contrastes qui la rendent si “cool” et intéressante à découvrir.

Turkish Airlines offre des vols directs depuis le Canada vers Istanbul. 

Lire aussi:
Nos meilleures adresses pour un weekend à Toronto
10 cafés incontournables à Montréal
Le Maine: nos recos pour un séjour branché
Voyage: les 10 destinations tendances de l’automne
10 destinations où s’évader sans voiture