L’architecture comme point de départ

Par où commencer? La croisière du Chicago Architecture Center n’est pas la plus populaire pour rien : elle propose un merveilleux condensé de l’histoire de la ville et de son architecture. Parfaite pour prendre ses repères avant de partir explorer plus en profondeur.

Durée : 90 minutes
Prix : 54$

La visite consacrée à l’Art déco est aussi très chouette!

L’incontournable tour Willis

Saviez-vous que les étoiles du drapeau de Chicago représentent des moments charnières de l’histoire de la ville, comme le Grand feu de 1871? Voilà le genre d’info qu’on apprend en arpentant le petit musée qui se trouve au sous-sol de la tour Willis. Complètement transformé, l’espace qui sert à la base à divertir les visiteurs en attente de monter pour vivre le « Skydeck Experience » s’avère franchement captivant. Une fois au sommet, on aperçoit parfois des avions, juste à côté, au-dessus des nuages… si le temps le permet.

Bon à savoir : les détenteurs de Fast Pass (incluse avec l’achat d’une CityPass), qui ne le traversent pas normalement puisqu’ils se dirigent directement vers l’ascenseur, peuvent aller y jeter un coup d’œil en terminant la visite.
Prix : à partir de 32$

Il est nécessaire de réserver une plage horaire.

The Picasso

The PicassoMarie-Julie Gagnon

Willis Tower

Willis TowerMarie-Julie Gagnon

Dormir dans une bouteille de champagne

On ne le remarque pas au premier coup d’œil, mais le Carbide & Carbon Building, qui abrite l’actuel hôtel Pendry a été imaginé de sorte à évoquer une bouteille de champagne lors de sa construction en 1929. Le « bouchon » est même recouvert d’une véritable feuille d’or 24 carats! Le bâtiment fait partie des exemples donnés lors de la visite de groupe à pied consacrée à l’Art déco du Chicago Architecture Center. On adore le confort des chambres, le superbe Café Venteux et les éléments magnifiquement conservée de l’époque où Al Capone faisait la pluie et le beau temps à Windy city. Très bien situé, le Pendry se trouve à quelques minutes de marche du Chicago Art Institute, du Millenium Park et du Chicago Architecture Center. Pour les plus petits budgets, le CitizenM, juste en face, peut être une bonne alternative. On en profite quand même pour avoir un aperçu de l’atmosphère du Pendry en allant prendre un verre au bar (portez attention aux portes, aux escaliers et aux ascenseurs)!

CitizenM

CitizenMMarie-Julie Gagnon

Pendry Hotel

Pendry HotelPendry Hotel

Une scène gastronomique foisonnante

Deux événements à garder en tête pour les foodies : la Restaurant Week en février et Taste of Chicago au début de septembre. Peu importe le moment de l’année, si vous aimez la cuisine vietnamienne inspirée, il ne faut quitter la ville sous aucun prétexte avant d’avoir mangé chez HaiSous Vietnamese Kitchen, dans le quartier Pilsen (la salade de papaye et l’entrée de palourdes font encore saliver l’autrice de ces lignes à leur simple évocation… MIAM!). On aime aussi Monteverde, seul restaurant de Chicago où les pâtes fraîches sont faites à la commande. On peut voir les artisanes les préparer grâce à un immense miroir placé au-dessus d’elle. Sur son site, Choose Chicago a rassemblé les informations à propos des principaux événements gastronomiques de la ville. Ah! Et si jamais vous commandez un hot-dog quelque part, sachez qu’y ajouter du ketchup est perçu comme un crime par les Chicagoans!

HaiSous, Chef Thai Dang

HaiSous, Chef Thai Dang Marie-Julie Gagnon

Monteverde

MonteverdeMarie-Julie Gagnon

Chic intemporel au Waldorf Astoria

Entièrement rénové en 2022, le Waldorf Astoria propose luxe et confort absolu dans le quartier Gold Coast, où l’on trouve de nombreuses boutiques et des restaurants. Sa déco s’inspire de l’univers de Coco Chanel. D’ailleurs, s’il y a UN cocktail à boire absolument au bar Bernard’s, c’est bien le No. 5! À base de vodka aromatisée au citron avec Yuzu, thé au jasmin, sirop de pois papillon et de oléo-saccharum, la boisson est servie avec un jet d’essence de rose aspergé devant nous. Absolument délicieux… et chic!

Plateau de tournage à ciel ouvert

De nombreux films et séries sont tournés à Chicago, dont plusieurs de superhéros et, on s’en doute, de gangsters. Pour découvrir différents lieux prisés par les cinéastes, une visite guidée avec Dan Goldrosen d’On Location Tours, aussi comédien et humoriste à ses heures, est toute indiquée. Il ponctue le trajet de nombreuses anecdotes, en plus d’évoquer des classiques comme Les Blues Brothers, Les incorruptibles et La folle journée de Ferris Bueller. On apprend par exemple que le magasin de jouets newyorkais de Maman j’ai raté l’avion 2 se trouve à Chicago!

Waldorf Astoria

Waldorf AstoriaWaldorf Astoria

L’omniprésence de l’art urbain

« Chicago est une toile vivante – littéralement », souligne Choose Chicago. Aux quatre coins de la ville d’immenses œuvres recouvrent les murs, ponts, gares et autres surfaces. Pour les repérer, on consulte la carte interactive The Wabash Arts Corridor. Il ne faut pas non plus manquer les sculptures et installations qui font partie de l’identité de la ville, comme l’iconique Flamingo d’Alexander Calder, Moon, Sun and One Star de Joan Miró, The Four Seasons de Marc Chagall et The Picasso de… Picasso. Des visites guidées sur cette thématiques sont proposées à différents moments. Si vous visitez Chicago en 2024, sachez toutefois que le Millenium Park, où se trouve l’œuvre de l’artiste Anish Kappor baptisée Cloud Gate, plus connue sous le surnom « The Bean », subit d’importantes rénovations (non, on ne voit pas très bien The Bean…). 

Millenium Park

Millenium ParkMarie-Julie Gagnon

Des musées exceptionnels

Immense et rempli de toiles cultes comme Nighthawks d’Edward Hopper et Paris Street; Rainy Day de Gustave Caillebotte, l’Art Institute de Chicago fait sans contredit des lieux qui nécessitent plusieurs visites pour tout voir. On s’émeut en parcourant la salle consacrée à Camille Claudel et on s’exclame devant les toiles de légendes comme Picasso et Toulouse Lautrec. Le Museum of Contemporary Art mérite aussi franchement d’être ajouté à votre itinéraire. Et pour casser la croûte, son restaurant Marisol est idéal. Prix : à partir de 26$ pour l’AIC et 19$ pour le MCA.

À noter que la CityPass Chicago inclut l’accès au premier.

Art Institute de Chicago

Art Institute de ChicagoMarie-Julie Gagnon

Au son du blues 

La musique est intrinsèquement liée à l’histoire de Chicago. « Après la Grande Migration, au cours de laquelle des millions d’Afro-Américains ont quitté le sud rural pour Chicago et d’autres villes du nord, les musiciens de blues du delta du Mississippi ont fait de Chicago un centre important du blues, relate Visit the USA. » De nombreux bars, dont House of blues, présentent des spectacles. Chaque année, le Chicago Blues Festival, propose trois jours de concerts gratuits dans le Millennium Park. L’événement célèbre le passé, mais aussi le présente et l’avenir du genre et de son influence sur la musique soul, R&B, gospel, rock, pop et hip hop.

Choose Chicago

Notre collaboratrice était l’invitée de Choose Chicago, qui n’a eu aucun droit de regard sur ce texte.

Lire aussi:
3 divines Îles grecques à découvrir
La Corse et ses magnifiques couleurs
Athènes en 10 coups de cœur