11 livres québécois à ajouter à votre liste de lecture

Août 11 2017 Par
Categories : Livres

Enfin, les vacances! On prend du temps pour soi et on plonge dans l’un de ces 10 ouvrages d’auteurs québécois.

  • 1/12

    Mara M. Élyse-Andrée Héroux

    © Éditions de l'homme
    Elle a 18 ans. Elle se trouve grosse, moche. Elle tombe enceinte. Le gars s’enfuit. Que faire? Elle décide de mettre son bébé au monde. On va la suivre pendant une vingtaine d’années dans son quotidien. On la verra abandonner ses études puis les reprendre, vivre de l’aide sociale dans un logis miteux, se trouver du travail, assumer seule sa vie de mère de famille monoparentale, quoique soutenue par ses parents et quelques amis. On la verra épuisée, déprimée. Et battante. On suivra sa vie amoureuse en dents de scie, sa relation avec son fils en constante évolution. Deuxième roman de la Québécoise Élyse- Andrée Héroux, Mara M., d’inspiration autobiographique, offre dans un langage simple un portrait convaincant de cette mère qui, finalement, a de quoi être fière. (D.L.)
  • 2/12

    Sur un plateau d'argent, Sophie Bérubé

    © Libre Expression
    Sophie adore son boulot en relations publiques, son fils, son chum et leur petite vie sympathique. Mais, un jour, elle croise par hasard son ex, le ministre chouchou Max Belfond, qui lui remet une intrigante carte qui lui ouvrira de nombreuses portes. Cadeau empoisonné? Sophie devra faire des choix déchirants pour elle, son couple et sa famille. Impossible de ne pas penser à Stéphanie, de la série télé La galère, amoureuse du premier ministre Marc Daneau... Savoureux! (J.R.)
  • 3/12

    La liberté des savanes, Robert Lalonde

    © Boréal
    Il s’agit d’un carnet, dans la foulée de ceux que Robert Lalonde nous a offerts au fil des ans, comme Le monde sur le flanc de la truite, Le vacarmeur... Écriture introspective, réflexive, nourrie de citations littéraires et d’observations de la nature. Le genre de livre qu’on peut savourer par petits bouts, qui nous invite à prendre un temps d’arrêt quand tout va trop vite. Une façon de tourner le dos à la rumeur du monde. À la différence de ses carnets précédents, l’auteur s’adresse directement à quelqu’un dans La liberté des savanes: à son jeune voisin qui s’est suicidé. Comme s’il tentait de le ramener à la vie. Il parle de l’importance de la patience face au désespoir, de la nécessité d’apprendre à vivre avec l’échec malgré notre société de performance. Il parle de la beauté, de tout ce qui palpite, des liens qui nous unissent, de l’amour. Et du chagrin «que chacun éprouve à ses heures et qui passe, pour peu qu’on regarde ailleurs». (D.L.)
  • 4/12

    Nos plumes comme des armes

    © Elsa Rigaldies

    Et si les mots pouvaient changer quelque chose?

    C’est le pari qu’ont fait les idéatrices et auteures du recueil Nos plumes comme des armes. Né du désir de poser un geste concret contre l’intolérance à la suite de l’attentat à la mosquée de Québec en janvier dernier, ce recueil rassemble les textes de 55 femmes d’horizons divers. Injustice, exclusion sociale, féminisme, racisme, culture du viol sont autant de sujets sur lesquels elles s’expriment. Le recueil est vendu 20 $ en ligne; tous les profits seront remis à des organisations québécoises qui luttent contre l’intolérance. (S.P.)

  • 5/12

    La dernière guerre, Bertrand Gervais

    © Les éditions XYZ
    Deux amoureux prennent la route sur la côte est américaine. À Washington, ils s’arrêtent au Mémorial des vétérans du Vietnam. Parmi tous les noms inscrits sur le mur, celui d’Edward D. Henry retient leur attention. Qui est-il? D’où vient-il? Au fil de leur périple, ils accumulent les informations, sans se douter de la tempête que cela soulèvera en eux. Entre le roman et le documentaire, un livre hybride où la vérité n’épargne personne. (J.R.)
  • 6/12

    Globe-Trotteuse, tome 1, Caroline Jacques

    © Étuditions Hurtubise
    Carlie n’a pas peur du risque. Après une grosse peine amoureuse, elle balance tout pour devenir coopérante en droit des femmes au Niger, un des pays les plus pauvres d’Afrique. Malgré les difficultés, elle y croisera des humains qui l’aideront à mieux comprendre qui elle est et ce qu’elle veut faire de sa vie. Une héroïne qui nous fait voir l’aide humanitaire d’un œil réaliste et empathique: on aime! (J.R.)
  • 7/12

    Une longue canicule, Annie Villeneuve

    © Mécanique générale
    Marie quitte les Îles-de-la-Madeleine pour un petit appartement au cœur de Montréal. Dépaysement difficile en vue? Un peu. Rapidement, elle trouve ses repères – et rencontre quelques prétendants! –, mais c’est surtout avec sa voisine âgée, Marguerite, qu’elle tissera des liens solides. Œuvre d’une illustratrice de longue date pour le magazine Coup de pouce, cette bande dessinée émeut par sa sensibilité et son trait de crayon tout doux. (J.R.)
  • 8/12

    Taqawan, Éric Plamondon

    © Le Quartanier
    Certains romans racontent une histoire du Québec qu’on connaît mal et dont les répercussions peuvent donner la chair de poule. C’est le cas de Taqawan, qui nous plonge au cœur des événements survenus en 1981, à Restigouche en Gaspésie. Cette année-là, des centaines de policiers ont voulu saisir les filets de pêche des Amérindiens, et la situation a rapidement dégénéré en affrontements violents. L’auteur a imaginé le personnage de la jeune Océane qui, après avoir subi un viol, se terre dans la forêt, trop apeurée pour dénoncer qui que ce soit. Un parfum de vengeance plane... (J.R.)
  • 9/12

    Amqui, par Éric Forbes

    © Héliotrope
    Dans ce roman, Étienne Chénier, ancien libraire récemment libéré de prison, commence à balancer des cadavres à gauche et à droite. Un duo de policier à ses trousses, il s’enfuit à Amqui, où il a grandi, histoire d’éclaircir les pans sombres de son histoire. L’auteur est lui-même libraire et amateur de polars, et à voir l’efficacité de sa plume acérée, on n’a pas envie qu’il s’arrête! (J.R.)
  • 10/12

    Tous les âges me diront bienheureuse, Emmanuelle Caron

    © Grasset

    À la clé de cette oeuvre qui nous transporte du temps de la Russie soviétique à aujourd’hui: meurtres, viols, complots, mafia, prostitution, abus de toutes sortes, grands bouleversements politiques, mais aussi passions amoureuses dévorantes, rendues avec sensibilité.

    Que vient faire, dans le hameau français de son enfance, Eva, comédienne qui a eu son heure de gloire et qui est aujourd’hui «réduite à une pauvreté infa- mante»? Ses retrouvailles avec sa grand-mère sénile sur le point de rendre l’âme seront déterminantes. La vieille dame ne saurait quitter ce monde sans avouer tous ses crimes... et Dieu sait qu’elle en a commis!

    Une saga de femmes, essentiellement. Qui se transmettent, de génération en génération, ce qui ressemble à une malédiction. Sont-elles condamnées à subir indéfiniment un destin qu’elles n’ont pas choisi? Sont-elles victimes ou agentes du mal qui les ronge depuis le début?

    Très prenant – et impressionnant –, ce premier roman d’Emmanuelle Caron. (D.L.)

    (Sortie prévue le 30 août)

  • 11/12

    Les cigales, Antonin Marquis

    © Éditions XYZ

    Pendant les manifesta- tions étudiantes du printemps érable, Dave et J-P décident de partir en roadtrip à Boston. Ce qui devait être le voyage de leur vie prend plutôt des allures d’aventure pantouflarde. Un premier roman bien mené, où les illusions d’une jeunesse caustique s’entre- choquent en amitié comme en amour. (J.R.)

    (Sortie prévue le 31 août)
  • 12/12

    Mara M. Élyse-Andrée Héroux

    © Éditions de l'homme
    Elle a 18 ans. Elle se trouve grosse, moche. Elle tombe enceinte. Le gars s’enfuit. Que faire? Elle décide de mettre son bébé au monde. On va la suivre pendant une vingtaine d’années dans son quotidien. On la verra abandonner ses études puis les reprendre, vivre de l’aide sociale dans un logis miteux, se trouver du travail, assumer seule sa vie de mère de famille monoparentale, quoique soutenue par ses parents et quelques amis. On la verra épuisée, déprimée. Et battante. On suivra sa vie amoureuse en dents de scie, sa relation avec son fils en constante évolution. Deuxième roman de la Québécoise Élyse- Andrée Héroux, Mara M., d’inspiration autobiographique, offre dans un langage simple un portrait convaincant de cette mère qui, finalement, a de quoi être fière. (D.L.)
Categories: Livres