Voyage: itinéraire VIP à Los Angeles

traitement VIP à L.A.
Juil 24 2019 par
Categories : Style de vie / Voyages

Lors d’un séjour dans la Cité des anges, notre journaliste a goûté à la vie des gens riches et célèbres.

L’effervescence règne dans le hall du London West Hollywood Hotel. Devant les portes, les limousines s’alignent pour déposer leurs chics passagers, dont certains sont accompagnés de chiens aussi élégamment accessoirisés. À l’intérieur, des hôtesses les accueillent, une liste d’invités à la main. Plusieurs se massent devant l’entrée de la salle de projection de l’hôtel (là où certains des films en compétition pour les Oscars sont présentés aux membres de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences). Ce soir, il s’agit plutôt de la première du film fantastique William, de Tim Disney (le petit-neveu de Walt). D’autres se dirigent vers l’ascenseur pour accéder au toit, où sont aménagées une piscine et une terrasse. C’est là que VistaJet lance son tout nouveau programme pour les animaux de compagnie qui ont l’habitude de voyager à bord de ses jets (gâteries et trousse de toilette incluses). Je cherche dans la foule des visages connus, mais les seules célébrités que je parviens à identifier sont Winston et Churchill, les deux bulldogs anglais de l’hôtel qui arrachent des caresses aux passants (qu’ils soient VIP ou non). Une fois dans ma suite, je jette un coup d’œil sur Instagram pour découvrir les prestigieux convives que je n’ai pas su reconnaître, incluant l’ex-mannequin et aristocrate britannique Lady Victoria Hervey et son chien d’Artagnan. Aucun doute: cet hôtel situé près de Beverly Hills est l’endroit idéal pour côtoyer le gratin hollywoodien.

Voyage traitement VIP a LA terrasse hotel

Terrasse sur le toit du London West Hollywood Hotel

Voir des étoiles

«La saison des prix vient tout juste de se terminer et il y a encore beaucoup de soirées organisées», m’indique Tracy Pattin, le lendemain, en faisant référence à cette période de l’année entre novembre et février où les galas, tels que les Oscar et les Grammy, se multiplient. Ma guide pour la journée me fait découvrir le Design District de West Hollywood, où des couturiers comme Helmut Lang et Stella McCartney ont pignon sur rue aux côtés de luxueux magasins concepts, dont la chaîne française Leclaireur, qui propose des meubles et des objets de designers réputés, et la boutique de vêtements griffés The RealReal – «La nouvelle adresse branchée». En tant qu’animatrice et productrice du balado Hollywood & Crime, et résidente du quartier, Tracy ne manque pas d’anecdotes à raconter. «Ella Fitzgerald est morte à deux maisons de chez moi», lance-t-elle alors que nous marchons sur Santa Monica Boulevard. Nous passons devant le restaurant Pump, où j’ai mangé la veille dans un décor digne d’une forêt enchantée entourée d’émules de Paris Hilton. «Elle était là?» me demande Tracy. Elle fait allusion à une autre vedette de téléréalités: Lisa Vanderpump, qui est propriétaire du resto. «Si elle y avait été, tu ne l’aurais pas manquée. Elle est toujours accompagnée de son mari et de son petit chien blanc. Et, parfois, de sa meilleure amie: Lady Gaga.» Décidément, je manque de chance (ou de talent) pour repérer les célébrités…

Le vent tourne toutefois à l’heure du midi: tandis que nous attendons une table au chic restaurant italien Cecconi’s, je croise le regard d’un beau brun, dont les traits me sont familiers. Ashley, qui nous accompagne, manque de s’évanouir en réalisant qu’il s’agit de Milo Ventimiglia. «Je suis tombée amoureuse de lui en regardant Gilmore Girls», souffle-t-elle, en tentant d’être le plus naturelle possible malgré son excitation. Pour ajouter à son supplice, son teen crush  s’assoit tout juste à la table derrière elle. Entre deux bouchées de garganelli bolognaises (la spécialité de la maison), j’ai tout le loisir d’observer l’acteur de This Is Us manger sa pizza. Je résiste tout de même à l’envie de le prendre en photo ou de lui souhaiter buon appetito!

Traitement VIP LA Restaurant Catch

L’entrée du restaurant Catch

Se prendre pour une rock star

Je pourrais écouter Rod Gruendyke, directeur du légendaire hôtel Sunset Marquis, me parler de ses clients pendant des heures. En l’occurrence, les Rolling Stones, Cher et Rod Stewart, qui fréquentaient autrefois le minuscule bar The Whiskey (renommé Bar 1200 en 2005). Les Red Hot Chili Peppers qui, un jour, ont eu la merveilleuse idée de sauter dans la piscine… du haut du toit de l’hôtel! Ou encore Madonna, U2, Drake, Miley Cyrus et compagnie qui ont tous enregistré leur album au studio NightBird, où j’ai la chance de me trouver à l’instant même. Rod me raconte comment ce studio d’enregistrement, dont la liste de clients s’apparente à celle des nominations aux Grammy, a été aménagé dans les années 1990 à même le sous-sol de l’hôtel. «Les groupes revenaient de leur concert gonflés à bloc. Ils continuaient à jammer sur leur balcon et réveillaient tout le quartier. On leur a donc proposé de jouer dans la salle de lavage.» The rest is history, comme on dit ici. Rod s’avance vers le piano – sur lequel Blue Suede Shoes a été composée – et joue quelques notes d’un refrain familier: Stay, de Rihanna. «C’est la dernière chanson qui a été composée sur ce piano», lance-t-il, un sourire aux lèvres.

Je ne suis pas encore tout à fait remise de mes émotions lorsque nous nous attablons à Catch, l’un des restos les plus courus de WeHo. Nous sommes entourés d’une faune branchée sans doute composée de quelques starlettes, mais je suis bien trop occupée à me régaler – de crevettes épicées, de ceviche de homard, de sashimis à la truffe, de gnocchis à la patate douce – pour y prêter attention. Au moment du dessert, je suis sur le point de rouler sous la table. Mais en voyant le «carrousel» de beignets, le gâteau au fromage végétalien et le gratte-ciel de chocolat qui nous sont servis, j’ai soudain un regain d’appétit. Il y a des avantages à recevoir le traitement VIP sans avoir à se soucier des calories!

Voyage traitement VIP a LA studio enregistrement

La salle d’enregistrement du Night Bird Studio

S’évader loin des paparazzis

Le lendemain, nous quittons l’effervescence de L.A., pour mettre le cap vers Newport Beach considérée comme les Hamptons d’Hollywood. En route, nous arrêtons au South Coast Plaza, un immense centre commercial regroupant plusieurs des grandes maisons de couture où les stylistes s’approvisionnent pour leurs riches clients. Pour l’occasion, je bénéficie des services d’une private shopper (rien de moins). Celle-ci m’entraîne d’abord chez le bijoutier Chopard où j’ai la chance d’enfiler la bague à diamants qu’Olivia Colman arborait lorsqu’elle a remporté l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans The Favourite. Il n’y a pas à dire: je suis à un doigt de la célébrité! En voyant son prix (69 000 $ US), je comprends que la comédienne britannique l’ait empruntée pour un soir seulement. Nous faisons ensuite un saut chez Oscar de la Renta, où j’essaie deux somptueuses robes, dont celle que portait Natalie Portman dans les pages du Vanity Fair. Me voilà prête pour le tapis rouge!

Le spectacle auquel je suis conviée en soirée ne nécessite toutefois aucune tenue de gala: une balade en bateau pour admirer le coucher du soleil sur la baie de Newport. Tandis que nous longeons les yachts alignés devant les maisons cossues (dont les propriétaires tiennent farouchement à leur anonymat), notre capitaine Carolyn nous raconte que ce lido a tenu lieu de Nil (juste ça!) dans le tout premier film muet sur Cléopâtre tourné ici même en 1928. Pendant l’âge d’or d’Hollywood, de nombreuses stars comme John Wayne, Shirley Temple et Humphrey Bogart trouvaient refuge à Newport Beach et festoyaient au Balboa Pavilion au son des big bands de Benny Goodman et des Dorsey Brothers. Encore aujourd’hui, plusieurs célébrités viennent se ressourcer dans cette station balnéaire. Selon les rumeurs, Justin Bieber y serait en ce moment pour se remettre de sa dépression. Alors que le soleil décline doucement entre les mâts des bateaux, je me dis qu’il y a aussi des avantages à être loin des projecteurs.

Voyage traitement VIP a LA vignoble Bottaia

Vignoble Bottaia

Vinificatrice d’un jour

Devant moi sont alignés un entonnoir, un cylindre gradué et… quatre verres à vin rouge. Je mesure les quantités d’aglianico, de montepulciano et de sangioevese. Je prends quelques gorgées afin d’évaluer le résultat, puis j’ajuste les doses jusqu’à ce que j’obtienne un vin qui correspond à mes goûts: sec et légèrement boisé. Si je le désire, cette cuvée personnalisée sera embouteillée sur place, la journée même. Le cours d’assemblage est l’une des quelques activités proposées au bucolique vignoble Bottaia, dans la vallée de Temecula. Située à un peu plus d’une heure de Los Angeles, il s’agit de la région des vins la plus rapprochée de la Cité des anges. On y trouve une cinquantaine de vignobles où l’on peut s’arrêter pour déguster une grande variété de crus produits en petites quantités et même passer la nuit dans certains établissements. C’est le cas du Carter Estate Winery and Resort, dont les spacieuses chambres donnent sur les vignes s’étendant à perte de vue. Si vous êtes matinale, vous apercevrez des montgolfières ponctuer le ciel dès les premières lueurs du jour.

Photos: Violaine Charest-Sigouin

À lire aussi: 

6 nouveaux hôtels à découvrir cet été au Canada
Tulum la belle: La ville mexicaine à découvrir
3 idées de week-end bien-être à s’offrir entre filles

 

Categories: Style de vie / Voyages