Une oasis à Brooklyn: quand le hygge s’invite à New York

hygge brooklyn
Oct 04 2019 par
Categories : Déco / Style de vie / Voyages

Dans le charmant quartier Brooklyn Heights, Babba et Carl Riviera ont imaginé la maison de leur rêve: un havre à la fois tranquille et spacieux où accueillir leurs nombreux amis.

Noms
Babba et Carl Rivera

Professions
Babba Rivera dirige l’agence de marketing By.babba, qui a des bureaux à New York et à Stockholm, et elle a lancé le réseau féminin HER aux États-Unis. Carl Rivera a fondé Tictail, un site qui héberge des marques indépendantes, Il en est aujourd’hui le directeur général, depuis que Shopify a acquis sa société.

Leur maison
Un appartement dans le quartier Brooklyn Heights, à New York.

hygge brooklyn

Brooklyn Heights est un quartier idyllique, aux chaussées anciennes bordées de maisons de ville élégantes et classiques. Dans l’une de ces résidences centenaires vivent Babba et Carl Rivera, avec Blue, leur terrier de Boston.

«Lorsque je reviens de Manhattan et que je traverse le pont pour revenir chez moi, j’ai l’impression de respirer de nouveau! C’est tellement plus calme ici», affirme la jeune femme d’affaires féministe (suivie par près de 100 000 abonnés sur Instagram), qui rêvait de devenir sa propre patronne dès l’âge de huit ans.

Le couple a troqué le klaxon des taxis jaunes et les sirènes nasillardes des voitures de police contre le chant des oiseaux et la verdure, lorsqu’il a décidé de quitter East Village pour Brooklyn Heights. Dans son ancien appartement, qui comportait deux pièces et une cuisine, le couple n’avait pas la possibilité d’assouvir pleinement sa passion pour la décoration intérieure.

Or, pour Babba et Carl – qui ont tous deux été cités parmi la prestigieuse liste du magazine américain Forbes «30 Under 30» –, il était important d’avoir une maison personnelle et sans prétention, où leurs amis et leur famille pouvaient se sentir à l’aise. La cuisine, entièrement reconstruite, a été conçue par l’architecte Aron Heinemann. Deux murs ont été abattus pour ouvrir la cuisine sur le salon. Le résultat: un lieu idéal pour organiser de grandes fêtes. «Nous pouvons désormais recevoir tout en cuisinant et en échangeant avec nos invités, ce que nous ne pouvions pas faire dans notre ancien appartement», explique Babba.

hygge brooklyn

Influenceuse féministe

En faisant défiler le fil Instagram de Babba, on se laisse facilement distraire par son style de vie d’influenceuse. Cependant ce n’était pas vraiment ce que la jeune femme, à la fois réfléchie et carriériste, avait en tête. Encore enfant, elle rêvait de devenir sa propre patronne.

Ses amis et collègues la décrivent comme une personne humble, attentionnée et sympathique. Elle pense avoir acquis ces qualités grâce à son éducation. La mère de Babba, toujours très accueillante, dressait automatiquement un couvert supplémentaire dès qu’un invité non annoncé sonnait à sa porte. Et quand ce dernier restait dormir, Babba cédait sa chambre: «Même si nous n’avions pas grand-chose, nous avions davantage que notre famille qui était au Chili. Nous partagions donc avec bonheur ce que nous avions», précise-t-elle.

Ce style de vie se reflète dans l’agencement de leur appartement. Leur intérieur aux teintes scandinaves se compose d’un mélange de meubles anciens et utilitaires, dessinés et conçus par Benjamin Schleif. Tout est planifié avec soin afin d’optimiser l’appartement pour recevoir des invités, mais aussi par souci de durabilité. Elle explique qu’il était important pour Carl et pour elle de vivre dans une maison «imparfaite»: «Nous voulions que ce soit ludique et chaleureux. D’ailleurs, les objets cassés ou tâchés sont réparés puis regagnent leur place dans la maison.»

hygge brooklyn

Un luxe hétéroclite

Dotée d’un goût sûr pour le luxe, Babba a souhaité recréer la sensation d’être à l’hôtel en utilisant des matériaux et des articles de haute qualité et durables: «Il n’y a rien de plus agréable que de rentrer à la maison, d’enlever ses vêtements et d’enfiler une robe de chambre. Ou de prendre une longue douche dans la lumière matinale pour ensuite s’enrouler dans de grandes serviettes. C’est comme recevoir un câlin chaud après la douche.»

Les nombreux voyages professionnels du couple et le passé multiculturel de Babba se manifestent également sous d’autres formes. Le couple prend soin de choisir des couleurs et des figures étranges, comme ce canard rapporté de Bali, qui se dresse sur la cheminée dans le salon.

Pour Carl, qui a toujours travaillé dans le monde de la technologie, il était important d’avoir une maison équipée et connectée. Le projet dont il est le plus fier est l’écran qui descend du plafond et donne l’impression qu’on est dans une salle de cinéma.

hygge brooklyn

De son côté, Babba préfère son dressing (pièce-penderie). Elle y passe beaucoup de temps à planifier son travail ou à répondre à des courriels professionnels: «Dans notre ancien appartement, mon garde-robe était un endroit où j’empilais mes affaires et où personne n’était autorisé à jeter un œil. Aujourd’hui, je traite mon dressing avec beaucoup d’égards. Je me ressource dans cette alcôve, où le temps est suspendu.»

Un jardin secret qui se compose de robes colorées, impressionnantes et même parfois impraticables, comme la robe en tulipe jaune qu’elle a portée au Metropolitan Opera ou la robe très élaborée de Carolina Herrera, qui la fait se sentir comme une princesse de cinq ans chaque fois qu’elle la regarde.

Ils ont mis du temps à réaliser la maison de leur rêve (outre les surprises inhérentes à la rénovation des vieux immeubles, ils comptent encore refaire la terrasse du toit), mais il n’en demeure pas moins qu’ils ont déjà commencé à songer à leur prochain chantier… «On adore notre nouvel appartement, mais il nous arrive parfois de nous dire “Imagine un peu ce qu’on pourrait faire avec une maison tout entière!” C’est un rêve qu’on caresse pour l’avenir!» conclut Babba.

Photos: Birgitta Wolfang Bjornvad/Sisters Agency

  • 2/9

    Tableau Magnitude I d’inspiration moderniste (31 X 45), de Gayle Harismowich, 589 $

    LD Shoppe
  • 3/9

    Chinoiserie Vintage Dragon peintes à la main, 127,33 $ l’ensemble de 4 assiettes.

    Feng Sway
  • 4/9
    © Photo: Sylvie Li

    Porte-couteau mural aimanté Leonardo, conçu par Tony Gaudette, 225 $

     

     

    Maison Milan
  • 6/9

    Panier Agave en paume de rafia, de Makaua, 200$

    Goodee

Lire aussi:

Shopping déco: 12 objets couleur terre cuite
Goodee: tête-à-tête avec les frères Peart
Design québécois : 5 marques à surveiller

Categories: Déco / Style de vie / Voyages

Privé : Une oasis à Brooklyn: Quand le hygge s’invite à New York

Sep 30 2019 par
Categories :
Categories: