Une mentor peut jouer différents rôles: elle peut être une fidèle confidente, une sage professeure ou une membre inébranlable de notre club d’encouragement professionnel. Si on a la chance d’avoir une telle alliée, les bienfaits peuvent tout changer.

Nous avons demandé à cinq lauréates du prix Leaders émergentes Mercedes-Benz 2020 – une récompense décernée lors du gala annuel des prix Top 100 – Les Canadiennes les plus influentes, organisé par le Réseau des femmes exécutives (WXN) – de nous parler des leçons les plus précieuses qui leur ont été transmises par une mentor. Des perles de sagesse pour le moins inspirantes!

Ravy Por

Directrice exécutive de l’intelligence artificielle et des technologies émergentes chez KPMG et fondatrice de Héros de chez nous, un organisme sans but lucratif œuvrant à la démocratisation de l’éducation technologique

Quel est le meilleur conseil de carrière que vous ayez reçu de la part d’une mentor? «Concentre-toi et fais bien ton travail, et le reste viendra de lui-même.» Il y a un proverbe cambodgien qui me rappelle l’éthique de travail de mes parents: “Si on cueille une mangue trop tôt, elle sera aigre.” Cela signifie que si on commence à jongler avec trop d’objectifs ou qu’on veut tout avoir en même temps, cela pourrait nous empêcher de performer à la hauteur de nos attentes.

Comment trouver la mentor idéale? «N’importe qui peut devenir notre mentor. Les gens de notre entourage pourraient nous surprendre: nos collègues, nos professeurs, les membres de notre famille, nos voisins, notre barista, et bien plus. Ces personnes ont toutes une chose en commun: elles peuvent nous inspirer à devenir la meilleure version de nous-même, surtout si elles ont une façon de penser différente de la nôtre.»

Photo: @davidkidd_portfolio, artiste maquilleur et coiffeur: @khamza15

Le capitaine de frégate Kelly Williamson

Directrice des affaires publiques pour la Marine royale canadienne

Quel est le meilleur conseil de carrière que vous ayez reçu de la part d’une mentor? «Sois toi-même, mais efforce-toi toujours d’être courageuse et de prendre des risques tout en te souvenant que la base du leadership est d’inspirer les personnes qui t’entourent.»

Outre l’encadrement professionnel, quels sont les autres bienfaits d’une bonne mentor? «Une mentor devrait être une confidente et servir de caisse de résonance. Elle sera en mesure de répondre à nos questions, de nous aider à peser le pour et le contre au sujet de nos inquiétudes personnelles et professionnelles, ou de nous aider à aborder nos problèmes sous un angle nouveau.»

Photo: Monza Ghiz

Nazia Shahrin

Directrice générale principale, Stratégie réglementaire et prestation des services à la RBC et chargée de cours à la faculté de l’information de l’Université de Toronto

Quel est le meilleur conseil de carrière que vous ayez reçu de la part d’une mentor? Qu’il faut prioriser les gens. Les programmes et les projets devraient passer au second rang. Les membres de notre équipe sont le plus grand atout de notre organisation, et de concentrer nos efforts sur eux nous permettra de bien réussir tout le reste.

Outre l’encadrement professionnel, quels sont les autres bienfaits d’une bonne mentor? Une de mes mentors m’a aidée, tôt dans ma carrière, à comprendre comment maintenir un équilibre entre ma vie personnelle et ma vie professionnelle, ce qui a joué un rôle primordial lorsque j’ai eu ma fille.

Photo: Ruksana Hussain

Meghan Azad

Professeure agrégée en pédiatrie et en santé des enfants à l’Université du Manitoba

Outre l’encadrement professionnel, quels sont les autres bienfaits d’une bonne mentor? Son réseau! C’est tellement important. Nous présenter à des groupes et  à des collègues-clés peut s’avérer d’une valeur inestimable.

Comment trouver la mentor idéale? Il ne faut pas être timide lorsqu’on aborde une mentor potentielle, mais il ne faut pas non plus s’offusquer si la personne préfère ne pas s’engager. Si une connaissance mutuelle peut nous présenter l’une à l’autre, cela aide habituellement. Je crois aussi que le meilleur type de mentorat est bidirectionnel; alors, on réfléchit à ce qu’on aura à lui offrir, nous aussi!»

Photo: Canadian Institute for Advanced Research

Stachen Frederick

Directrice générale du Weston Frontlines Centre, un organisme caritatif pour la jeunesse de Toronto

Quel est le meilleur conseil de carrière que vous ayez reçu de la part d’une mentor? Erica Taylor, mon ancienne patronne au YMCA, était ma mentor, mais elle préférait dire qu’elle était ma «marraine». Elle m’a permis d’être moi-même. Elle m’a dit: «Ce n’est pas le moment de douter de toi, alors que tu as toujours suivi ta passion – tu as ta place.» C’est ce qu’elle m’a répondu lorsque j’ai décidé de faire mon MBA et que je doutais de ma capacité à trouver ma place parmi les gens d’entreprises parce que je provenais du secteur des organismes sans but lucratif.»

Comment trouver la mentor idéale? Il faut rechercher la personne qui a des valeurs auxquelles on aspire. Parfois, c’est moins une question de partager des connaissances que de voir la façon dont elle traite les autres.»