Chères lectrices, chers lecteurs, c’est avec une immense fierté et une profonde gratitude que l’équipe d’ELLE Québec célèbre un jalon marquant dans l’histoire de notre magazine: notre 400e numéro! C’est pour nous une occasion de réfléchir au chemin que nos pages ont parcouru, à ces sujets que nos journalistes ont traités de façon avant-gardiste et avec aplomb, aux valeurs qui, bien qu’elles évoluent avec le temps, nous permettent de garder le cap dans un monde en constante mouvance. C’est aussi, et surtout, une occasion d’envisager avec optimisme l’avenir qui s’ouvre devant nous. 

Depuis ses débuts, le magazine ELLE Québec est un repère pour les esprits curieux, le centre d’une communauté bienveillante et constamment en apprentissage, un foyer réconfortant pour celles et ceux qui aiment être à l’affût des tendances dans une panoplie de domaines: la beauté, la mode, la culture, les voyages, alouette! EQ, comme on l’appelle entre nous, c’est plus qu’un simple magazine. Au fil des milliers de pages publiées depuis 1987, on a partagé avec vous des histoires inspirantes, des idées différentes, on s’est attaquées à des sujets sensibles et politiques, on a participé à de grands débats de société. Tout ça dans le but d’inspirer, mais aussi de mieux comprendre, ensemble, l’environnement dans lequel on évolue. Et comment on peut y participer, l’améliorer, chacune et chacun à notre façon. 

Aujourd’hui plus que jamais, notre mission de célébrer la diversité, d’encourager le dialogue, d’informer sérieusement et de partager du beau, du doux, du joyeux est d’actualité, puisqu’une crise des médias sans précédent est en trame de fond de la publication de notre 400e numéro. Il est tout naturel de se questionner sur l’avenir de notre magazine. Dans une ère où plusieurs prédisent (depuis un bon moment, déjà…) la fin imminente des publications imprimées, j’ai pour ma part envie de vanter les mérites d’une complémentarité des plateformes. Bien entendu, notre magazine numérique est là pour de bon, mais on connaît maintenant les effets néfastes de notre (très élevé) temps d’écran sur notre santé physique et mentale. Pour moi, les magazines et les journaux imprimés, les livres en papier sont notre planche de salut. 

Ouvrir un magazine, c’est s’offrir un moment de déconnexion. C’est participer à une expérience immersive où le contenu n’est pas dicté par un algorithme qui espionne notre barre de recherche, mais bien par des humaines curieuses, intéressées, intelligentes, des journalistes d’expérience, des chroniqueuses éloquentes. Dans cet espace, pas de fake news, pas de distractions numériques, pas de notifications qui réduisent notre capacité à nous concentrer. Juste une escapade dans des histoires, des articles et des photos soigneusement sélectionnés par une équipe éditoriale dévouée, dont la mission est de vous offrir un moment de détente, de plaisir et de réflexion. 

C’est dans cet instant que réside la véritable magie des magazines papier.

Alors, la prochaine fois que vous vous sentirez fatigués submergés et surstimulés, prenez une pause d’écran — et abonnez-vous à ELLE Québec! 😉 

Mille mercis pour votre soutien continu.

ELLE QUÉBEC — ÉTÉ 2024

ELLE QUÉBEC — ÉTÉ 2024Max Abadian

Photographie Max Abadian Direction de création Olivia Leblanc Stylisme Patrick Vimbor Maquillage Leslie-Ann Thomson (The Project) Coiffure David D’Amours (avec les produits Kérastase) Manucure Natalia Aracenas (Ongles Natalia) Production Pénélope Lemay Assistants à la photographie Pascal Fréchette et Don Loga Assistant au stylisme Joseph Schaffner Assistantes de production Eloïse Lemay et Florence Roigt Le Bel. Merci à la Fonderie Darling.

Photo Andréanne Gauthier
Stylisme Vanessa Giroux
Mise en beauté Sophie Parrot
Débardeur (Pucci, chez Holt Renfrew), denim à plis (Citizens Of Humanity, chez Ssense), bijoux (Drae Collection, chez Simons)

Lire aussi:
Karine Vanasse est en couverture du magazine ELLE Québec d’été 2024
Karine Vanasse : l’art de l’authenticité
Votre guide ultime pour un été stylé