Partout dans le monde, des gens ont défilé dans les villes pour participer à la grève mondiale contre les changements climatiques. Au Canada, environ 250 événements étaient prévus de Yellowknife à Halifax. Quelques grandes marques ont soutenu le mouvement en encourageant leurs employés à participer à la grève, notamment en fermant leurs bureaux et leurs magasins, le temps d’une journée.

Voici quelques-unes des marques qui ont participé à cette importante manifestation de solidarité!

Burton

L’entreprise a fermé tous ses magasins canadiens et libéré ses employés afin qu’ils participent aux démonstrations pour l’avenir de la planète. Les magasins Burton à travers le Canada – à Toronto, Montréal, Mont-Tremblant et Bromont – se sont également transformés en “centres d’action” pour soutenir la manifestation. Des marqueurs, des stylos et du papier étaient mis à la disposition des gens pour faire des affiches et écrire des lettres aux représentants locaux.

MEC

Les 22 magasins MEC à travers le Canada ont fermé vendredi dernier, jusqu’à 17 h, pour soutenir le personnel qui choisissait de participer à la grève. Les employés de leur siège social, de leurs centres de distribution et de leurs centres de services avaient également l’occasion de se joindre à la marche. Dans une lettre ouverte, Phil Arrata, chef de la direction, a déclaré: «En tant que principale coopérative de vente au détail de produits de plein air au Canada, nous sommes profondément préoccupés par la crise climatique. Nous savons depuis longtemps que l’exploitation de notre entreprise a un impact sur la planète. Bien que notre leadership en matière de durabilité et de défense des droits environnementaux fasse de nous des chefs de file dans l’industrie du plein air, nous reconnaissons la nécessité d’adopter des politiques encore plus fermes.»

LUSH 

Vendredi dernier, le géant des cosmétiques Lush a fermé toutes ses usines, ses bureaux, ses magasins et ses boutiques en ligne au Canada. Dans une déclaration affichée sur leur site Web, le président et chef de la direction, Mark Wolverton, a déclaré: «En tant qu’entreprise profondément engagée dans l’activisme environnemental, donner à nos milliers d’employés le temps d’aller manifester afin d’exiger des mesures audacieuses pour protéger la nature est primordial. Nous partageons tous la même planète, nous devons donc nous unir pour tirer la sonnette d’alarme et montrer à nos politiciens que le statu quo n’est plus une option. La crise climatique n’attendra pas, et nous non plus.»

The Body Shop

La bannière The Body Shop a permis à ses employés de participer à des manifestations partout à travers le monde. Dans une déclaration sur les médias sociaux, la marque explique son geste: «Certains de nos magasins auront une présence réduite de personnel, car nous permettons à nos employés de faire la grève et de manifester contre les changements climatiques. Nous n’avons pas peur de défendre ce en quoi nous croyons. Au cours des dernières années, nous avons mené plusieurs campagnes pour la santé de la planète, et pour nous assurer du bien-être des générations futures. Mais nous savons que nous devons faire encore plus.»

Ce contenu est originalement paru sur ellecanada.com.

Lire aussi:
On a testé le maquillage écolo
On a testé la coloration végétale
On a testé le soin Bio visage et corps