Beyoncé, Sheryl Sandberg encouragent le leadership chez les filles #banbossy

Mar 11 2014 Par
Categories : Société

Beyonce #banbossy

Beyoncé,
Diane von Furstenberg, Jennifer Garner,
Sheryl Sandberg et plusieurs autres personnalités s’allient avec
Leanin.org pour lancer la campagne
Ban Bossy.
Cette campagne vise à encourager le leadership chez les filles et à inciter tout le monde à signer un engagement sur le site Web
banbossy.com pour interdire l’utilisation du terme péjoratif
bossy, qui signifie «autoritaire». «Nous devons reconnaître les nombreuses façons dont nous décourageons systématiquement le leadership des filles, et ce, dès le plus jeune âge. Nous devrions trouver des occasions pour les appuyer», dit Sheryl Sandberg, qui a créé LeanIn.org. «La prochaine fois que vous aurez envie de qualifier votre petite fille de
bossy, prenez une grande respiration et soulignez plutôt ses qualités.» Et si la vision de Sheryl Sandberg ne suffit pas à inciter les jeunes filles à embarquer dans la campagne, le vidéo
#banbossy de Beyoncé le fera sans aucun doute. «Je ne suis pas autoritaire, je suis la patronne», indique Beyoncé dans ce vidéo. «L’égalité ne sera réelle que lorsque les hommes et les femmes auront droit aux mêmes salaires et au même respect. Nous devons enseigner à nos garçons les règles de l’égalité et du respect afin que ça devienne un mode de vie. Et nous devons apprendre à nos filles qu’elles peuvent aller aussi loin qu’il est humainement possible de le faire. Les femmes représentent plus de 50 % de la population et plus de 50 % des électeurs. Nous devons réclamer de toutes pouvoir accéder à 100 % des opportunités», écrivait-elle en janvier 2014 dans une lettre à
Shriver Report, une organisation qui promeut l’égalité entre hommes et les femmes. À LIRE
Carrière: c’est le temps de s’affirmer

Les héritières de Sheryl

Pub de Pantene: La bataille de l’égalité sur le marché du travail continue

Categories: Société