Erika Linder, beauté androgyne

Juil 02 2015 Par
Categories : Tendances

Propulsée en 2011 par une série
 de clichés réalisés pour Candy Magazine – où elle adoptait (avec brio!) les traits de Leonardo DiCaprio -, la top a depuis défilé notamment pour Louis Vuitton à la Semaine de mode automne-hiver 2015, à Paris. Créatrice de sa propre marque de streetwear, Erika rejette les étiquettes et préfère rester elle-même, dans toute la splendeur
 de son ambigüité identitaire: «Je m’amuse beaucoup à incarner un personnage, homme ou femme. Je m’ennuierais si j’étais cantonnée à un seul genre», a-t-elle confié l’année dernière au Galore Mag. Nous, à la rédaction, on la trouve sublime.

À DÉCOUVRIR:
Ruby Rose, la mannequin caméléon
Inspiration menswear: 5 pièces portées avec féminité
Chiara Ferragni, la reine des blogues de mode
Chloe Wise: génération
selfie 

 

Categories: Tendances