5 choses à retenir de la Fashion Week de Paris automne-hiver 2017-2018

Mar 07 2017 par
Categories : Tendances

La capitale française a clos la Fashion Week automne-hiver 2017-2018 en beauté. Voici ce qu’il fallait retenir des défilés parisiens!

  • 1/5

    Le Chanel Ground Control

    © Imaxtree
    Après le Chanel Data Center pour le défilé du printemps 2017, Karl Lagerfeld a une fois de plus investi l’enceinte du Grand Palais, à deux pas des Champs-Élysées, pour son défilé de l’automne 2017. Bienvenue au Chanel Ground Control – le centre de lancement No. 5 de l’agence spatiale Gabrielle Chanel – sorte de NASA glamourisée où des créatures prêtes à embarquer pour un vol intergalactique défilaient, parées de vestes en tweed métallisé, de couverture de survie matelassées, de bottes bicolores avant-gardistes et de robes aux motifs de cosmonautes passés sous rayons X. À la fin du défilé, une fusée flanquée du double C et parée au décollage a quitté le sol sous le regard médusé d’un parterre d’invités ultra-V.I.P. (dont les égéries de la maison Cara Delevingne, Pharell Williams et Lily-Rose Depp, assis au premier rang). Quand Chanel pare à la conquête de l’espace, ça ne peut que se faire avec style!
     
  • 2/5

    Les bottes Saint Laurent

    © Imaxtree
    Mitraillées par les journalistes de mode dès qu’elles ont frôlé la «passerelle» du défilé Saint Laurent (qui avait lieu dehors, au milieu du chantier du futur siège social de la griffe), ces bottes bling-bling ornées de strass ont affolé les réseaux sociaux. On parie que l’accessoire sera en rupture de stock dès sa sortie en magasin et qu’on l’apercevra au pied de toutes les fashionistas l’automne prochain.
  • 3/5

    Dior ou le Grand Bleu

    © Imaxtree
    Dans son Petit dictionnaire de la mode, Christian Dior disait du bleu marine que la teinte était la seule à pouvoir «rivaliser avec le noir et présenter les mêmes atouts». Pour l’automne 2017, la créatrice Maria Grazia Chiuri a pris ce précepte au pied de la lettre en déclinant sur la passerelle une collection de silhouettes bleues, où surgissaient ça et là des touches blanches et dorées. Quant au béret en cuir, qui trônait sur la tête de toutes les mannequins présentes, il promet d’être l’accessoire en vogue de la saison.
  • 4/5

    Giambattista Valli embrasse le sportswear

    © Imaxtree
    Giambattista Valli a choisi de faire défiler certaines de ses mannequins dans des leggings griffés Nike, dont le style sportif contrastait avec les vêtements résolument chic sur la passerelle. Cette contradiction nous plaît: après tout, ce n’est pas tous les jours qu’une marque de luxe rend crédible notre accoutrement du dimanche (ceci dit, on aurait tendance à troquer la blouse glamour contre un pull en coton ouaté)!
  • 5/5

    Bonne fête!

    © Imaxtree
    Lors du défilé de la griffe, le créateur Demna Gvasalia a souligné les 100 ans de Balenciaga en créant pour l’occasion des robes de soirée inspirées des archives de la maison. Quant à Dries Van Noten, le designer belge a célébré son centième défilé en réunissant sur la passerelle des tops des années 1990, dont Amber Valletta et Carolyn Murphy.
Categories: Tendances