Entrevue exclusive et aperçu de la nouvelle collection COS!

Août 27 2015 par
Categories : Designers

Celles qui connaissent la marque COS trépignent d'impatience en attendant son arrivée imminente à Montréal. Pour celles qui ne la connaissent pas encore, Karin Gustafsson, la designer en chef, vous la présente!

Autant vous dire que le 1310, rue Ste-Catherine Ouest est en passe de devenir LA nouvelle adresse des adeptes d’un look minimaliste et moderne. En effet, c’est là que le label COS (Collection Of Style), enseigne haut-de-gamme du groupe H&M, ouvrira sa boutique montréalaise le 9 octobre prochain. Le concept? Proposer des vêtements de haute qualité à des prix accessibles, puisque ces derniers débutent là ou ceux d’H&M s’arrêtent.

L’aventure COS a démarré à Londres en 2007, avec l’ouverture de la première des 125 boutiques qui existent aujourd’hui à travers le monde. C’est donc là-bas, dans les locaux zen et lumineux du siège social, situé à deux pas de l’effervescente Oxford Street, que nous avons rencontré celle qui incarne l’esprit de ce label exclusif depuis ses débuts.

COS est une marque reconnue en Europe et déjà bien implantée en Asie, mais l’ouverture de deux boutiques au Canada est une première. Selon vous, quel aspect du label plaira à la Canadienne?

On espère avant tout qu’elle sera sensible à l’essence de COS: un style moderne, intemporel et fonctionnel. Dans cette optique, on propose beaucoup de pièces essentielles et indémodables, notamment la chemise blanche, qu’on décline différemment chaque saison.

À quelle femme vos vêtements s’adressent-ils?

Notre cliente n’a pas vraiment d’âge et on conçoit moins nos collections en fonction d’une femme type que d’un groupe de personnes qui partagent un même état d’esprit, un certain intérêt pour la vie culturelle, qui apprécient et exigent des vêtements de bonne qualité et qui recherchent des pièces épurées, qui durent au-delà des tendances.

Le Japon semble avoir fortement influencé la collection automne-hiver 2015-2016.

K.G: Oui, et nous avons plus précisément puisé notre inspiration dans un mouvement artistique japonais des années 60, appelé Mono-ha. C’est un courant de pensée à la fois minimaliste et dramatique qui m’interpelle beaucoup. L’artiste Marina Abramovic est elle aussi une influence, pour les mêmes raisons. J’aime beaucoup le calme qu’elle dégage, mais cette quiétude n’est pas exempte de théâtralité, et c’est ce contraste qui est intéressant.

À partir de là, nous avons commencé à imaginer des silhouettes élancées, à travailler l’idée des superpositions et des ceintures très longues qui s’enroulent autour de la taille pour mieux la définir. C’était le point de départ.

Je dirais que l’autre inspiration majeure de cette collection est la Nature, surtout en ce qui a trait à la palette de couleurs utilisées et à notre choix de matières.

Justement, quelles matières avez-vous privilégiées?

Pour l’automne, on avait envie d’explorer les possibilités qu’offrent les textiles naturels et texturés. Nous avons donc beaucoup travaillé avec différentes sortes de laines, dont la flanelle, la laine brossée et un denim lainé, chaud et doux au toucher. On trouve également de l’organza, de la soie, du coton satiné, du crêpe et du jersey.

Quel est le lieu où vous aimez vous ressourcer?

Kew, aux Jardins botaniques royaux. Cet immense parc, situé à une demi-heure de Londres, réunit des fleurs et des plantes provenant du monde entier. On peut se balader sur des ponts suspendus à hauteur des cimes d’arbres, on peut y voir des expos d’art, magasiner dans de petites librairies. C’est un environnement magnifique et apaisant, parfait pour décrocher un peu de la ville.

Découvrez plus bas nos pièces coups de cœur de la collection COS automne-hiver 2015-2016.

À DÉCOUVRIR:
Nos adresses mode préférées à Montréal
Les looks les plus excentriques des défilés de l’automne 2015
Comment magasiner sa garde-robe d’automne sans dépasser son budget? 

Categories: Designers