American Apparel: Peut-on être sexy à 62 ans?

Fév 03 2014 par
Categories : Mode

American_Apparel_Jacky_OShaughnessy_62_ans

Jusqu’où peuvent aller les campagnes de publicité d’
American Apparel? La griffe californienne, connue pour ses publicités provocantes, a l’habitude de bousculer les codes et de générer le buzz sur les réseaux sociaux. En septembre dernier, elle a lancé un appel pour trouver des mannequins transsexuels. En octobre, elle a lancé le t-shirt «menstruations
». Et le mois dernier, on a vu des mannequins avec des poils pubiens dans une vitrine de New York.
Revenons à la question «
Peut-on être sexy à 62 ans?». La réponse est «
OUI» (même sans retouches ni chirurgie!). La marque a récemment dévoilé sa nouvelle égérie pour sa campagne de lingerie. Il s’agit de Jacky O’Shaughnessy, une mannequin de 62 ans qui avait déjà posé pour American Apparel, mais
vêtue. Au lancement, la marque a partagé une photo de la campagne sur sa page Facebook, avec un slogan aussi provocant que les autres: «Le
sex-appeal n’a pas de date d’expiration» (
Sexy has no expiration date).

American_Apparel_Jacky_OShaughnessy_62_ans_b

Malgré la nature provocatrice de la campagne, le choix de mettre de l’avant une égérie hors normes est tout à fait dans l’air du temps, comme le montrent la marque de lingerie Aerie, qui a présenté ses 
mannequins sans aucune retouche et la marque Diesel, avec son 
égérie en fauteuil roulant. Que pensez-vous des publicités provocantes d’American Apparel?
À LIRE
Lena Dunham est en couverture de VOGUE
Une photo qui enflamme le web

Categories: Mode