Jadis, les savons abrasifs et les lotions rudimentaires régnaient en maîtres dans la catégorie des soins corporels, mais celle-ci est en train de subir une véritable transformation. Signe des temps, un nombre croissant de marques haut de gamme s’intéressent maintenant aux besoins de la peau du corps et proposent une foule de formulations complexes et d’actifs ciblés.

Ce virage était prévisible depuis un certain temps dans les médias sociaux. L’an dernier, le mot-clic #Showertok a submergé TikTok et les vidéos accompagnant ce dernier ont récolté jusqu’à six milliards de vues. La tendance everything shower (un rituel de douche qui peut durer plusieurs heures et qui comprend généralement un nettoyage, une exfoliation, un masque, un rasage et un produit hydratant) est aussi devenue un sujet chaud.

«La catégorie des soins corporels est parmi celles qui connaissent la plus forte croissance en ce moment, ce qui s’explique par un désir accru d’accorder à l’ensemble de notre corps les mêmes soins et les mêmes ingrédients qu’on offre à notre visage — d’où la montée en force du rituel everything shower», dit Jane Nugent, vice-présidente principale du marchandisage chez Sephora Canada.

En plus de noms déjà bien connus comme Nécessaire et Herbivore, une brochette de marques se sont récemment ajoutées à l’offre du détaillant, notamment by Rosie Jane, Find Comfort, la nouvelle gamme pour le corps de Rare Beauty by Selena Gomez, et Salt & Stone, une ligne écolo-chic arrivée en février. Ces marques proposent le genre de soins qui étaient jusqu’ici réservés à notre visage: sérums, lotions toniques, masques… Bref, tout pour chouchouter notre corps tout entier.

Mais combien d’étapes sont vraiment nécessaires pour prendre soin de la peau de notre corps? Réponse courte : pas beaucoup. «L’hydratation et la protection solaire sont essentielles pour avoir un épiderme en santé», dit la Dre Kathleen Fraser, dermatologue à la clinique Rejuvenation Dermatology, à Calgary. «Pour se laver, il vaut mieux utiliser un nettoyant très doux plutôt qu’un savon plus desséchant.» Autrement, il n’y a pas de règle béton. L’étendue de notre routine relève davantage de nos préférences personnelles, de notre budget et de notre mode de vie. Cela dit, il est bon de retenir certains principes de base.

«La peau du visage possède beaucoup plus de glandes sébacées que celle du corps. Elle produit donc plus de sébum, un hydratant naturel, explique la dermatologue. La peau du corps, par contre, a tendance à être plus sensible au dessèchement, surtout pendant les mois d’hiver. L’absence de glandes sébacées peut aussi favoriser l’eczéma, en particulier sur les coudes et les genoux.» Une simple lotion pour le corps devrait suffire à renforcer la barrière cutanée, mais rien ne nous empêche d’en faire plus si on en a envie. On peut, par exemple, se tourner vers des formules enrichies d’ingrédients qu’on retrouve normalement dans les produits destinés au visage, tels que l’acide hyaluronique, le rétinol et la niacinamide.

«L’acide hyaluronique est un humectant, c’est-à-dire qu’il capte l’eau et aide la peau à retenir l’humidité; il est donc très bénéfique pour les peaux qui ont tendance à se dessécher», précise la Dre Fraser.

Le rétinol, considéré comme LA référence en matière de soins antiâge, «est tout indiqué pour qui cherche à raffermir sa peau, à réduire l’hyperpigmentation et à contrer les éruptions cutanées», note l’experte. Elle ajoute qu’il est aussi très efficace pour traiter la texture granuleuse causée par la kératose pilaire, une affection qui se manifeste par l’apparition de petits boutons ou de papules autour des follicules pileux, souvent à l’arrière des bras. Cet actif ne convient toutefois pas à tout le monde. «Une lotion corporelle au rétinol peut dessécher la peau sujette à l’eczéma et exacerber ce problème», prévient-elle. Les personnes à la peau sensible devraient «l’éviter ou l’adopter très graduellement, en commençant à l’utiliser une fois par semaine, par exemple».

Quant à la niacinamide, qui fait aussi fureur dans les soins corporels, ça peut être une bonne solution de rechange. «C’est un excellent choix pour les personnes qui ne tolèrent pas le rétinol topique, fait-elle valoir. La niacinamide contribue à réduire le dessèchement et à optimiser l’action de la barrière cutanée, en plus d’avoir des propriétés anti-inflammatoires et antiacnéiques.»

Tout ceci peut paraître assez aride, mais sachez qu’un des fondements de cette nouvelle génération de soins consiste à associer science et plaisir des sens. Prenons le cas de MIFA, une marque de soins corporels basée à Vancouver qui cherche à rehausser le temps passé sous la douche. 

«Les gens craquent d’abord pour l’odeur de notre gel douche, dit la cofondatrice, Michelle Lui. C’est un mélange d’huiles essentielles d’eucalyptus, de lavande et de géranium, avec un soupçon de menthe poivrée. Mais nous utilisons aussi une base d’huiles de noix de coco et d’avocat, avec du beurre de cacao et de l’aloès, ce qui permet de nettoyer la peau sans la priver de ses huiles naturelles.»

Cet élixir tire son inspiration d’une douche mémorable que Fatemah Hamidi, son associée, a eu le plaisir de prendre lors d’un voyage à Bali. «La sensation de l’huile d’eucalyptus était tout simplement magique, se souvient-elle avec nostalgie. J’ai tout de suite su que nous devions trouver une façon d’intégrer cet ingrédient dans nos produits, pour que tout le monde puisse en faire l’expérience. L’eucalyptus est tellement polyvalent: il peut nous détendre quand on a envie de se relaxer, mais il a aussi un effet revigorant.»

La marque torontoise SIDIA accorde également une place de premier plan à l’odeur de ses produits, en misant sur des fragrances élaborées par des nez européens. Ici, des notes vivifiantes d’agrumes et de gingembre se mêlent à des pétales de rose, à du bois de santal et au parfum vanillé de la fève tonka. «Une tendance que j’observe, c’est que les gens veulent des soins corporels qui, à la fois, sentent merveilleusement bon et rendent leur peau douce et lisse, dit la fondatrice, Erin Kleinberg. Je suis très sensorielle; à mes yeux, tout est une expérience. J’ai une vision moderne de la vie, mais je suis aussi très sentimentale et nostalgique.»

Sa gamme, imprégnée de parfums raffinés et ancrée dans la ferme volonté de prendre soin de soi, rend hommage à une femme qui a joué un rôle déterminant dans sa vie. «D’aussi loin que je me souvienne, ma grand-mère Sidia me suppliait de m’hydrater de la tête aux pieds chaque jour, voire deux fois plutôt qu’une, raconte Erin. Même quand le temps lui manquait, elle prenait religieusement sa everything shower et en ressortait toujours radieuse. C’est quelque chose qui m’est resté après son décès, et c’est devenu sacré pour moi de faire comme elle.»

Erin, qui tient aussi les rôles de PDG de l’agence de branding et de publicité Métier Creative et de cofondatrice du site Coveteur, aime commencer ses journées bien remplies par une douche froide suivie d’une exfoliation complète, puis d’une couche de sérum pour le corps. Pour elle, le but de ce rituel n’est pas seulement d’avoir une belle peau, mais c’est un puissant moyen de se donner de l’amour. «Après avoir mis au monde deux beaux enfants, j’ai développé une relation compliquée avec mon corps. Il est juste très différent de ce qu’il était avant la maternité. Ma mission — qui est de révolutionner les soins corporels — est inextricablement liée à ce concept: prendre le temps de célébrer mon corps et ma personne.»