Mes coups de coeur beauté du mois de septembre 2016

Sep 02 2016 Par
Categories : Soins

Les cinq produits qui ont ravi notre rédactrice en chef beauté ce mois-ci.

  • 1/6

    Mon top 5 beauté du mois de septembre

    Incursion dans le walk-in de ELLE QUÉBEC, où – semaine après semaine – les dernières innovations beauté nous sont livrées de très jolie façon. À l’honneur, ce mois-ci: des produits enivrants et bien pensés, pour alléger, embellir et adoucir notre rentrée.

  • 2/6

    Gel peau claire Aquasource CC, de Biotherm

    Qui a dit que correction et texture gel étaient incompatibles? Certainement pas Biotherm, qui réussit la prouesse d’allier les deux avec brio… pour le plus grand bonheur de tous les types de peau! Tiré de la gamme pour épidermes desséchés Aquasource, ce gel camouflant minimise les imperfections sans épaisseur. Les taches et les petits comédons sont voilés en transparence, les pores cutanés paraissent moins visibles, les rougeurs sont neutralisées et le teint tout entier semble baigné d’une flatteuse luminosité. Parole de fille qui ne porte pas de fond de teint: ma carnation n’a jamais eu l’air si radieuse! (40 $; biotherm.ca)

  • 3/6

    Shampoing, revitalisant et masque Extraordinary Clay, de L’Oréal Paris

    J’ose vous l’avouer, preuve que lorsqu’il est question de beauté, je n’ai rien à cacher: j’ai les cheveux gras, héritage génétique de mon papa! Voilà, c’est dit. Ouf… Et cet état capillaire m’a complexée pendant des années. Heureusement, j’ai enfin trouvé une efficace parade aux différents maux que ça occasionne (racines huileuses, mises en plis qui tombent vite à plat, pellicules grasses). Ce nouveau rituel de soins signé L’Oréal Paris a l’air classique, à première vue, mais détrompez-vous. Le masque, au lieu de se suppléer au revitalisant de temps en temps, tient plutôt lieu de traitement pré-shampoing: on l’applique à sec sur nos racines grasses. On laisse poser quelques minutes, on rince puis on fait suivre du shampoing et du revitalisant. Brillance, légèreté et chevelure agréablement parfumée à la clé! (6 $ à 8,50 $ le produit; lorealparis.ca)

  • 4/6

    L’eau de bébé, de Klorane

    Sans alcool et délicatement parfumée, cette eau a d’abord été conçue pour éveiller l’odorat des poupons. Mais je vous le donne en mille: les adultes aussi peuvent en bénéficier! Je fais partie du lot et j’en suis fière. Les jours où mon psoriasis me fait des misères – aux changements de saison, et en période de stress et d’insomnie – je tends à m’éloigner des parfums classiques, alcoolisés et desséchants. Cette eau vient alors à ma rescousse puisqu’en plus d’être exempte de parabènes, elle est enrichie de calendula, une plante à la fois apaisante et adoucissante, qui respecte le film hydrolipidique de la peau sensible. Son sillage, non pas poudré mais subtilement musqué et parfumé à la fleur d’oranger, m’enivre à chaque humée. Et comme elle ne contient aucun colorant, L’eau de bébé peut être appliquée sur les textiles comme sur la peau. En plus de mon corps, j’en vaporise aussi mes draps, ma lingerie, etc. (20 $ les 50 ml d’eau de toilette; klorane.ca)

  • 5/6

    Pop Rouge mat + base et Pop Rouge laque mat + base, de Clinique

    Petit avant-goût de l’automne, puisque ces rouges lèvres n’arrivent que le mois prochain sur le marché. Mais impossible de tenir ma langue jusqu’en octobre: j’ai envie de dire (voire de crier) au monde entier à quel point je suis emballée par ces derniers. Friande de rouges mats, que je trouve plus en phase avec l’aspect velouté de mon teint, je suis sans cesse à la recherche de produits pigmentés, qui adhèrent longtemps à mes lèvres sans les assécher. Mission accomplie avec la collection Pop mate, de Clinique. Enrichis d’huiles d’avocat et de tournesol, mais aussi de vitamine E, ils parviennent à lisser la surface des lèvres et à la garder hydatée. Non collants mais saturés de pigments, ils sont aussi glamoureux et très élégants. (23 $ chacun; clinique.ca)

  • 6/6

    Éponge Konjac aloès pour peaux sensibles, de Looky Skin

    Le communiqué de presse stipulait que «l’éponge Konjac était parfaite pour les personnes souffrant d’eczéma ou de psoriasis.» Il n’en fallait pas plus pour que je sois convaincue de la mettre à l’épreuve. Essai concluant: plus douce qu’une éponge de mer, l’éponge Konjac est produite à partir d’une racine asiatique extraite des montagnes (et vu sa douceur remarquable, on l’utilise surtout pour la toilette des bébés, au Japon). Elle permet de purifier la peau réactive et l’aide même à se régénérer, sans l’agresser. Il suffit de la mouiller à l’eau tiède ou chaude (sans même utiliser de nettoyant) pour venir à bout des points noirs, des saletés et des résidus de pollution. Jumelée à un démaquillant, elle peut aussi déloger fard à joues, fond de teint, ombre à paupières, rouge à lèvres, mascara… On la rince après chaque utilisation et on la suspend pour la faire sécher. Un bon allié beauté. (8 $; ellercosmetiques.com)

Categories: Soins