Multimasking: à chaque zone son masque!

Nov 03 2015 Par
Categories : Soins

Lorsque bien exécuté, le multimasking peut nous permettre de faire d’une pierre deux coups (et même trois)! Par contre, il est primordial de bien cibler les différents besoins de notre peau pour y répondre efficacement. Petit mode d’emploi.

Zone T

Cette zone, qui comprend le front, le nez et parfois le menton, a tendance à être plus grasse que le reste du visage, et les pores qui s’y trouvent tendent à être plus obstrués. On opte donc pour des masques à base de charbon ou d’argile, qui sont ultraefficaces pour purifier et déloger les impuretés.

PLUS: On a testé les masques en tissu

Le menton, quant à lui, peut être assez capricieux. Si l’on y a des comédons ou des points noirs localisés, on applique le même masque (à base de charbon ou d’argile) que sur la zone T. Si cette zone a plutôt tendance à être desséchée et squameuse, on l’hydrate en profondeur avec le même masque que sur les joues.

Joues

Comme la peau des joues tend à être sèche (et que ça ne fera qu’empirer avec le temps froid qui s’installe confortablement), on choisit des masques hydratants et rafraîchissants, que l’on peut garder un peu plus longtemps, quitte à les laisser posés toute la nuit.

Contour des yeux

La peau des paupières et de leur contour, fine et délicate, est souvent victime des premiers signes de vieillissement. Des masques en tissu spécialement conçus et taillés pour cette zone aident à la revitaliser et à la «repulper». Si l’on est sujet à avoir des cernes et des poches tenaces, on se tourne plutôt vers des patchs lissantes et liftantes.

Dans tous les cas, le plus important est de respecter le temps de pose de chaque masque. On commence donc en appliquant ceux qui doivent rester sur la peau plus longtemps et on ajoute les autres au fur et à mesure.

À DÉCOUVRIR:
Soins: 7 masques de nuit à essayer
Soins du visage: les masques de nuit
Beauté: nos produits au charbon favoris du moment 

 

Categories: Soins