Essences, lotions et émulsions: zoom sur les lotions hybrides

Mar 27 2017 par
Categories : Soins

Lotion préparatrice, infusion, essence ou cosmétique liquide: ces soins, largement plébiscités en Asie, constituent le premier pas de l’hydratation cutanée. Décryptage.

Si vous ne craignez pas le layering – tendance inspirée des rituels asiatiques qui multiplient les superpositions de produits pour une peau zéro défaut –, ces lotions diaphanes feront votre bonheur!

C’EST QUOI À mi-chemin entre le tonique et le sérum, ces lotions hybrides – à la texture aqueuse, gélifiée ou laiteuse – permettent tout simplement de maximiser l’absorption du soin suivant, qu’il s’agisse d’un sérum ou d’un simple hydratant.

L’UNE OU L’AUTRE? Tentée de remplacer la lotion tonique par une de ces émulsions? Halte-là! Bien que très liquides, les infusions ont une vocation plutôt différente des toniques. Elles sont en fait des soins traitants à part entière qui apportent à l’épiderme tous les bienfaits d’un actif concentré. Le tonique, lui, s’emploie après le nettoyage mais avant l’infusion, et son rôle est primordial, car il permet d’éliminer les impuretés récalcitrantes.

UN POUR TOUS… Tout indiqués pour les épidermes déshydratés, les soins de type «essence» s’adressent, cela dit, à tous les types de peau. Très légères, leurs formules conviennent même aux peaux mixtes ou grasses, car elles ne laissent aucun film huileux à la surface du visage.

COMMENT ÇA MARCHE Gorgées d’actifs variés, mais moins concentrées que les sérums, les ampoules ou les crèmes hydratantes, les lotions hyperac- tives permettent de combler les carences en eau de la peau. Leurs formules sont par ailleurs enrichies d’ingrédients «coups d’éclat», réparateurs, éclaircissants, anti-imperfections, etc. Et comme elles abreuvent l’épiderme en profondeur, elles rendent la peau encore plus réceptive aux soins dont on la tartine ensuite.

Merci à Caroline Negre, directrice scientifique chez Biotherm, pour son aimable collaboration.

 

 

Categories: Soins