Même si on connaît l’importance de protéger notre peau du soleil à longueur d’année, il faut rafraîchir nos connaissances à ce sujet dès le retour du beau temps. «L’indice UV, mis au point par des scientifiques canadiens en 1992 et adopté par l’Organisation mondiale de la santé en 1994, augmente au Canada selon l’angle d’inclinaison de la Terre par rapport au Soleil, et atteint son apogée au prin- temps et en été», dit la Dre Sandy Skotnicki, dermatologue et professeure adjointe à l’Université de Toronto. L’augmentation de l’intensité des rayons du soleil, combinée au fait qu’on passe davantage de temps à l’extérieur et qu’on porte des vêtements plus légers, nous rend plus vulnérables aux coups de soleil et au vieillissement prématuré de la peau – des rides apparaissent, une hyperpigmentation peut se produire et la peau perd de son élasticité –, sans oublier le cancer de la peau (80 000 cas sont diagnostiqués chaque année au Canada).

Pour profiter à fond de la belle saison, on commence par vérifier les dates de péremption de nos crèmes solaires et on aiguise nos connaissances afin de protéger notre épiderme au maximum!

Protection 360°

«Les rayons UVB sont responsables des coups de soleil, mais les UVA, qui pénètrent plus profondément dans l’épiderme, sont associés aux dommages à plus long terme, ainsi qu’au développement du cancer de la peau», déclare la Dre Skotnicki. Elle insiste cependant sur le fait que les coups de soleil comme les dommages en profondeur sont des facteurs de risque importants liés au cancer de la peau. «Les UVA sont présents à longueur d’année à la même intensité, même par temps nuageux», souligne Holly Thaggard, fondatrice de la marque de soins solaires Supergoop! C’est pourquoi il est essentiel de protéger notre épiderme des deux types de rayons, même si le FPS – le facteur de protection solaire – indiqué sur l’étiquette des produits solaires ne représente que le niveau de protection contre les rayons UVB.

Beauté : les bases de la protection solaire 3

Crème solaire hydratant transparent à large spectre FPS40, d'AlumierMD

Prix: ( 48$;alumiermd.ca).

Beauté : les bases de la protection solaire 3

Écran solaire à large spectre Glowscreen FPS40, de Supergoop!

Prix: 48 $

ACHETER
Beauté : les bases de la protection solaire 3

Protection solaire matifiante visage Clean Screen Mineral FPS30,de REN

Prix: 47 $

ACHETER

Pour s’assurer qu’un écran solaire procure une protection adéquate contre les UVA, «il faut que la mention “large spectre” et que le logo UVA entouré d’un cercle soient indiqués sur les bouteilles», dit Nour Dayeh, docteure en sciences médicales, et chef de la communication médicale pour La Roche-Posay et Dermablend. Le logo UVA dans un cercle indique qu’un produit respecte les normes minimales de protection contre les UVA établies par Santé Canada, c’est-à-dire que le rapport de protection UVA:UVB est d’au moins 1:3.

Bons écrans

Les experts recommandent généralement d’adopter un écran solaire à large spectre ayant un FPS d’au moins 30. Il existe des écrans pour tous les goûts, les types de peau et les carnations. Les filtres dits chimiques (ou organiques), connus pour leur texture légère et leur fini translucide, absorbent les rayons UV et les transforment en chaleur; les écrans minéraux (parfois appelés physiques ou inorganiques) reflètent une grande partie de ces rayons, comme le ferait, par exemple, une boule disco, et ils en absorbent le reste. Comme les écrans minéraux sont moins susceptibles de causer des réactions allergiques ou d’irriter la peau, ils sont souvent conseillés aux personnes ayant une peau sensible. Et ces dernières années, on remarque une amélioration notable sur le plan de leur texture et de leur sensorialité.

Au bout du compte, la meilleure crème solaire reste celle qu’on aura envie de porter quotidiennement. «Le plus gros défi en matière de protection solaire est qu’il faut l’appliquer régulièrement et constamment; il est donc important de choisir des formules adaptées à notre type de peau et à nos besoins quotidiens», indique Nour Dayeh.

Beauté : les bases de la protection solaire 3

Écran solaire bruine corporelle Ultra Sheer FPS 45, de Neutrogena

Prix: 18 $

ACHETER
Beauté : les bases de la protection solaire 3

Spray protection élevée Photoderm FPS 40, de Bioderma

Prix: 30 $

ACHETER
Beauté : les bases de la protection solaire 3

Lotion corps ultra-fluide Anthelios Mineral FPS 50, de La Roche-Posay

Prix: 36 $

ACHETER

Et même si notre peau ne brûle pas rapidement, on ne lésine pas sur la protection! «Bien que les personnes aux carnations plus foncées soient moins susceptibles d’attraper des coups de soleil causés par les rayons UVB, il est important qu’elles protègent leur peau des UVA, qui peuvent contribuer au vieillissement et au cancer de la peau», rappelle Holly Thaggard. La conclusion: si on a de la peau, on doit la protéger!

Quelle quantité?

«La plupart des gens n’appliquent pas suffisamment de crème solaire», se désole la Dre Skotnicki. «Je dis toujours que lorsqu’on croit en avoir appliqué assez, mieux vaut en rajouter encore un peu!», renchérit Holly Thaggard. La quantité idéale est une cuillère à thé pour le visage, la tête et le cou, deux pour l’avant et l’arrière du torse, et une cuillère à thé par bras et deux par jambe (y compris les pieds). Pour mesurer facilement la quantité de notre crème solaire au quotidien, on applique la longueur de deux doigts sur notre visage et d’un doigt supplémentaire sur notre cou.

Superposer: une bonne idée!

Le fait d’appliquer deux écrans solaires l’un par-dessus l’autre ne nous fournit pas une protection FPS plus élevée, mais «la superposition peut nous aider à couvrir les endroits qu’on aurait pu manquer à la première couche», explique Holly Thaggard, qui nomme «garde-robe de FPS» le fait de garder une multitude d’écrans à sa disposition. «Mais notre peau ne sera protégée que par le FPS le plus élevé qu’on aura appliqué», précise-t-elle.

Nos activités varient aussi selon les jours; aussi, avoir sous la main des formules différentes – des écrans résistants à l’eau, des écrans en vaporisateur, en poudre libre et en bâton – peut s’avérer une stratégie gagnante. Certains types de produits facilitent les choses quand vient le temps de réappliquer un écran solaire au cours de la journée, et ils peuvent servir à traiter des régions sensibles: «Les écrans solaires en bâton peuvent être particulièrement utiles près des yeux», fait remarquer la Dre Skotnicki. Elle recommande aussi de les utiliser sur le décolleté et les lèvres.

«La meilleure crème solaire reste celle qu’on aura envie de porter quotidiennement.»

Appliquer, réappliquer, répéter

En règle générale, on devrait réappliquer notre écran solaire toutes les deux heures, car certains écrans se désintègrent avec l’exposition aux UV ou risquent de s’altérer par la friction. «Plus on en remet, plus on risque de s’approcher de la quantité recommandée», fait remarquer la Dre Skotnicki. Selon elle, il a été démontré qu’en réappliquant de la protection solaire, on protège souvent les endroits qu’on avait négligés lors de la première application. «Il est aussi recommandé de se badigeonner de nouveau après s’être baigné ou après avoir sué de manière excessive», souligne Nour Dayeh, et ce, même si moins de deux heures se sont écoulées depuis notre dernière pause crème solaire.

Au-delà des écrans

Les soins solaires ne sont pas la seule façon de se protéger du soleil; on devrait aussi rechercher l’ombre autant que possible. Les vêtements contenant une protection solaire peuvent aussi s’avérer de bons outils, de même que les lunettes de soleil, qui protégeront nos yeux. Pour garder notre tête à l’abri, on porte «un chapeau au tissage serré – c’est encore mieux s’il est fait de tissu UPF (Ultraviolet Protection Factor)», précise la Dre Skotnicki.

Soulager un coup de soleil

Que faire si on attrape un coup de soleil malgré tous nos efforts? On s’arme d’une «compresse froide, d’un anti-inflammatoire comme de l’ibuprofène et de crèmes stéroïdes topiques», préconise la Dre Skotnicki. On prend aussi des douches et des bains froids, et on applique un hydratant aux ingrédients apaisants. «Les vaporisateurs d’eau thermale sont aussi utiles, car ils aident à rafraîchir et à soulager la peau», dit Nour Dayeh.

Beauté : les bases de la protection solaire 3

Poudre libre large spectre FPS 50 (Foncée), de Laboratoire Dr Renaud

Prix: 58 $

ACHETER
Beauté : les bases de la protection solaire 3

Bâton solaire minéral FPS30, d’Attitude

Prix: 20 $

ACHETER
Beauté : les bases de la protection solaire 3

Compact teinté Haute Protection FPS 50, d’Eau Thermale Avène

Prix: 35 $

ACHETER