J’ai testé: un cours de boxe et d’autodéfense

Mar 22 2017 par
Categories : Santé et forme

Gants de boxe dans une main, bouteille d’eau dans l’autre, les filles de la rédaction ont sorti le Muhammad Ali qui sommeillait en elles le temps d’une séance de boxe et d’autodéfense. Compte-rendu de leurs expériences.  

Quelle est la différence entre la boxe et l’autodéfense?

Il faut savoir que ce sont deux sports complètement différents. La boxe impose une discipline, car pour observer de véritables résultats, il est important de la jumeler à un entraînement rigoureux et à une alimentation adéquate. Bref, il faut s’investir pleinement. On est dans la pratique, l’attaque et le mouvement.

L’autodéfense est plutôt une excellente façon de se préparer à une éventuelle attaque ou une situation potentiellement dangereuse. L’apprentissage d’exercices, de prises et d’esquives permet une réaction plus rapide lors du choc initial. Les exercices pratiques permettent aussi d’affronter son agresseur avec moins de craintes. C’est idéal pour développer autant sa force physique en situation d’attaque que sa confiance en soi.

Selon l’entraîneur et boxeur professionnel Darrell Henegan (notre professeur de boxe!), ce qui importe lorsque l’on choisit de pratiquer un sport de combat, c’est l’assiduité et la pratique. Un entraînement rigoureux vous permettra de vous dépasser physiquement et psychologiquement. La peur face à une menace ne se dissipera pas complètement, mais vous serez en mesure d’y répondre plus rapidement et plus efficacement.

Voici comment se sont déroulées nos deux séances d’entraînement.

Ding, ding!

Dès notre arrivée dans la salle d’entraînement expressément conçue pour la boxe, on est impressionnées. Des sacs de sable, des cordes à sauter, un (vrai!) ring, tout y est pour un cours de boxe digne des pros! On débute par des étirements et des exercices cardio qui nous font allègrement souffrir, avec en trame sonore des chansons qui rappellent la célèbre Eye of the tiger. Installées devant un grand miroir, on peut voir la détermination dans nos yeux… et plusieurs gouttes de sueur qui perlent déjà sur notre visage!

Après ces exercices intensifs, place à la partie plus agréable: coups de poing et coups de pieds sur un punching bag… ou sur notre entraîneur — bien paré de coussins — qui nous apprend avec précision les techniques de base de ce sport. Et quand on croyait avoir terminé, surprise! Notre entraîneur nous réserve push-ups, redressements assis et squats. De quoi nous vider du peu d’énergie qui nous reste. Résultat? Même si on est exténuée, on se sent forte, confiante et plutôt fière de nous!  

«Non!»

Moins physique que la boxe (du moins, lors du premier cours), l’autodéfense requiert plus de concentration qu’il n’y parait, puisque c’est un cours tant physique que théorique. Et c’est un travail d’équipe, puisque les exercices se réalisent à deux. Au départ, les fous rires sont inévitables, car, même si elle tente d’imiter un agresseur, on ne s’en pas vraiment menacée par notre collègue (tout sourire!) qu’on connaît bien. Quoiqu’il en soit, pour notre premier exercice, on doit se regarder dans les yeux, puis, la «victime» doit lancer un tonitruant «Non!» à son «agresseur», afin de désamorcer la situation potentiellement dangereuse d’emblée. Facile en théorie, mais plus ardu en pratique, on vous le jure!

Finalement, la séance se termine alors qu’on assaille de toutes nos forces un grand mannequin de caoutchouc. Un rush d’adrénaline assez intense! Ce que l’on en retient? Que ce cours est, au final, aussi épuisant physiquement et mentalement qu’un cours de boxe!

Ce qu’elles en pensent…

Justine Daly, assistante éditoriale

«Dans le cours d’autodéfense, j’ai compris que notre force débute tout d’abord par notre état d’esprit. Même s’il est primordial de savoir comment se protéger en situation de danger, une bonne partie de notre sécurité passe par notre mental. Ce que je retiens? Nous sommes plus fortes que nous le croyons!»

Marie-Ève Hébert, conceptrice graphiste

«En autodéfense, j’ai appris que l’attitude c’est la clé. «Une posture forte et une démarche assurée ont une incidence presque aussi importante que la force physique en situation de danger», nous a précisé l’instructrice de l’académie d’autodéfense GOTAC. Je recommande ce cours à toutes les femmes qui veulent adopter de bons réflexes et se sentir plus en confiance.»

Elisabeth Massicolli, chargée de contenu culture et société

«Pour ma part, j’ai adoré la boxe. C’est une excellente façon de se mettre en forme. J’ai aimé la combinaison d’exercices cardiovasculaires et de techniques de combat enseignées par l’entraîneur Darrell Henegan. En plus, ça défoule!»

Pascale-Lou Angelillo, adjointe aux contenus

«La boxe est un bon moyen de défense personnelle qui nous permet de faire face à son assaillant avec force et dynamisme. L’entraîneur a été patient avec nous et nous a montré chaque mouvement avec précision et clarté. J’ai déjà hâte de remonter dans un ring!»

null

null

Où pratiquer l’autodéfense? GOTAC

Où pratiquer la boxe? Fit For Life

 

Categories: Santé et forme